Quatre mains – 8

Quatre mains, une séquence – 8

Pour chaque séquence d’enchères, indiquez laquelle (ou lesquelles) des quatre mains de Sud peut correspondre.

ONES
1SA-2
-2-3

main n° 1

Sud
  • 8
  • RD654
  • DV54
  • 963

main n° 2

Sud
  • 8
  • RDV542
  • 854
  • V63

main n° 3

Sud
  • 8
  • RDV542
  • AR4
  • D63

main n° 4

Sud
  • 8
  • RDV102
  • 84
  • V7632

Cette séquence est non forcing et fixe normalement l’atout Cœur. Elle s’emploie donc ordinairement avec six cartes dans la zone “espoir de manche”, ce qui correspond parfaitement à notre main n°2. La 3 est beaucoup trop forte puisque située dans la zone “espoir de chelem” : il faut répondre directement 3 sur 1SA (ou, mieux, 3 super-Texas, suivez ce lien). La main n°1 est délicate à traiter et nous allons en reparler plus loin. La 4 peut aussi correspondre à notre séquence, bien qu’elle ne possède que cinq cartes à Cœur. En effet, on ne peut raisonnablement envisager que 4 comme manche. On n’a envie de jouer ni 3SA, ni 5♣, même si le partenaire n’a que deux cartes à Cœur.

ONES
1SA-2
-2-2SA

main n° 1

Sud
  • 8
  • RD1054
  • AD96
  • 963

main n° 2

Sud
  • DV8
  • R9632
  • D75
  • 63

main n° 3

Sud
  • 7
  • RV963
  • R875
  • V63

main n° 4

Sud
  • DV6
  • V9632
  • AD
  • D103

Tout dépend de votre système. Si vous jouez “standard”, 2SA est naturel non forcing et décrit environ 8 H plus ou moins réguliers, soit notre main n° 2. Cette façon de procéder n’est pas très satisfaisante (que faire avec la 3 ?) et c’est pour cette raison que de plus en plus de joueurs de compétition jouent cette séquence forcing de manche : suivez ce lien pour tous les détails (article en accès totalement libre). Elle permet de traiter efficacement un certain nombre de mains fortes, dont la 1 qui comporte un singleton et la 4 qui n’a qu’une envie, jouer 3SA même si l’ouvreur est fitté.

ONES
1SA-2
-2-3

main n° 1

Sud
  • 8
  • RD1054
  • AD96
  • 963

main n° 2

Sud
  • 8
  • RD1054
  • ADV62
  • 96

main n° 3

Sud
  • 8
  • RD1054
  • V9762
  • A6

main n° 4

Sud
  • 82
  • RD1054
  • ADV2
  • 96

Eliminons tout de suite la main n° 4. D’après la “théorie du singleton”, on n’envisage pas les manches mineures s’il n’y a pas de singleton dans la ligne. Le contrat de 5 est donc exclu et il ne faut pas mentionner la couleur. Dites 3SA pour laisser un simple choix à l’ouvreur entre 3SA et 4.

En standard, on va dire 3 avec les trois autres, qui sont pourtant assez différentes. Si vous avez adopté le 2SA forcing après un Texas (suivez ce lien), vous ne direz 3 qu’avec la n° 2, pour décrire un beau bicolore 5-5.

ONES
1SA-2
-2-2♠

main n° 1

Sud
  • AD102
  • R10963
  • 6
  • 872

main n° 2

Sud
  • RV654
  • D10542
  • 52
  • 3

main n° 3

Sud
  • 7
  • RV963
  • R875
  • V63

main n° 4

Sud
  • DV8
  • R9632
  • D75
  • 63

Là encore, on peut utiliser cette séquence de deux façons.

  • Dans le SEF, il s’agit d’un bicolore 5-5 de la zone “espoir de manche”, c’est-à-dire notre main n° 2.
  • Personnellement, je préfère lui accorder la signification d’une main de la zone “espoir de manche” avec cinq Cœurs et pas quatre Piques, régulière ou irrégulière. On retrouve alors nos mains 3 et 4. Suivez ce lien pour tous les détails (article en accès totalement libre).

Dans l’option SEF, il faut faire un Stayman avec la main 3 (et aussi avec la 4 si vous avez adopté le 2SA forcing après Texas). Si le partenaire répond 2, on dira 2 non forcing. Sur 2 et 2SA, on conclura à 4 au nom du fit neuvième et, sur 2♠, on dira 2SA, l’ouvreur étant prié de penser à dire 3 dans trois cartes s’il est maximum.

Dans l’option que j’ai choisie, on fait un Stayman avec la n°2. Pas de problème pour conclure à la manche si le partenaire a une ou deux majeures quatrièmes. Sur 2, on dit 2♠ (encourageant mais non forcing). Si le partenaire est maximum non fitté à Pique, il dira 2SA. On nommera alors les Cœurs au palier de 3, en situation non forcing, pour parfaire la description de la main.

Bien entendu, dans tous les systèmes, on fait un Stayman avec la n° 1.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Seulement 40 € par an !
Soit à peine plus de 3 € par mois.

Accédez à tous les contenus d'Amour du Bridge en illimité.

Renouvellement automatique et sécurisé !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 14 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004 et champion de France de division nationale II par quatre en 2014.