Stayman avec majeure cinquième ?

Stayman avec majeure cinquième ?

Lorsqu’ils relèvent la main suivante, en réponse à l’ouverture de 1SA :

ONES
1SA-?
Est
  • R10542
  • 6
  • V1054
  • A63

Presque tous les joueurs commencent par un Texas… puis s’aperçoivent qu’ils sont bien ennuyés au tour suivant :

ONES
1SA-2-
2♠-?
Est
  • R10542
  • 6
  • V1054
  • A63

La main est trop forte pour passer et pas assez pour imposer la manche en nommant le bicolore. Comme l’enchère de 3♠ ne convient pas non plus, puisqu’elle impose l’atout Pique, ne reste que l’annonce très approximative et fort peu satisfaisante de 2SA, qui va nous conduire vers un fort médiocre contrat, en face de, par exemple :

Ouest
  • A3
  • D95
  • AR72
  • D542
Est
  • R10542
  • 6
  • V1054
  • A63
ONES
1SA-2-
2♠-2SAfin

On remarque d’ailleurs que, même avec une main régulière, cette façon de procéder n’est pas idéale :

Ouest
  • A73
  • D95
  • AR7
  • D542
Est
  • R10542
  • 63
  • V105
  • A63
ONES
1SA-2-
2♠-2SA-
3♠fin

On se retrouve ici au palier de 3, ce qui nécessite grosso-modo pour gagner de réussir deux impasses, sans parler du partage 3-2 indispensable des Piques.
Il serait clairement plus efficace de pouvoir s’arrêter au niveau de 2.

Or, il existe une solution très simple pour résoudre parfaitement ce problème, du moins avec les Piques : utiliser le Stayman.
– Si l’ouvreur répond 2♠ ou 2SA (les deux majeures), la plus-value du fit neuvième autorise une conclusion directe à la manche.

ONES
1SA-2♣-
2♠-4♠fin
ONES
1SA-2♣-
2SA-4-
4♠fin
Est
  • R10542
  • 6
  • V1054
  • A63

Remarque : l’emploi du transfert à 4 est facultative. Est pourrait aussi conclure lui-même à 4♠.

– Sur les réponses de 2 et de 2, il suffit de déclarer 2♠, enchère qui montre exactement cinq cartes et un espoir de manche (8 points H réguliers ou 7/8 s’il y a un singleton).

Ouest
  • A73
  • D95
  • AR7
  • D542
Est
  • R10542
  • 63
  • V105
  • A63
ONES
1SA-2♣-
2-2♠fin

On retrouve ici les deux mains précédentes, mais Est-Ouest parviennent maintenant à s’arrêter au palier de 2.

Ouest
  • A73
  • DV5
  • AR7
  • D542
ONES
1SA-2♣-
2-2♠-
3♠

Minimum ou maximum ?
Ouest n’en sait trop rien, mais la séquence lui laisse l’espace d’un soutien «Ponce Pilate» (qu’Est passe ou prolonge jusqu’à 4♠, ce sera lui le responsable si c’est la mauvaise décision !)

Avec une main minimum et ne comportant que deux cartes à Pique, il faut passer sur 2♠ :

Ouest
  • A7
  • D953
  • AR7
  • D542
ONES
1SA-2♣-
2-2♠-
passe

N’oublions pas que l’espoir de manche du répondant repose parfois sur la découverte d’un fit (seulement 7 points H, mais un singleton). Si c’est le cas, le contrat de 2♠ sera très supérieur à celui de 2SA.

On en déduit donc que l’enchère de 2SA de l’ouvreur montre une main maximum :

Ouest
  • A7
  • RD103
  • AR72
  • V42
ONES
1SA-2♣-
2-2♠-
2SA

– Avec une main régulière de 8 points H, Est n’a plus qu’à conclure à 3SA.

– Avec une main irrégulière de 7 points H, Est peut passer ou développer naturellement sa main, pour explorer éventuellement un autre contrat que 3SA.

Ouest
  • A7
  • RD103
  • AR72
  • V42
Est
  • RV543
  • V92
  • DV108
  • 3
ONES
1SA-2♣-
2-2♠-
2SA-3-
3-4-
5fin

Que l’on finisse à 5, à 4 ou même à 4♠, l’important est surtout d’éviter ce 3SA sans espoir.

Avec les Cœurs, cette façon de procéder fonctionne moins bien :

ONES
1SA-2♣
Est
  • 63
  • R10542
  • V105
  • A63

– Si l’ouvreur répond 2, 2 ou 2SA, pas de problème :

– sur 2, il ne reste qu’à conclure à 4,
– sur 2SA, même chose (éventuellement avec un transfert à 4♣),
– sur 2, Est déclare 2, montrant ses cinq cartes et son espoir de manche, comme précédemment avec les Piques.

– Si l’ouvreur répond 2♠, Est doit se contenter de 2SA, masquant son cinquième Cœur.

Ouest
  • AD52
  • AV8
  • 74
  • RV72
Est
  • 63
  • R10542
  • V105
  • A63
ONES
1SA-2♣-
2♠-2SAfin

Le contrat n’est pas terrible et il aurait mieux valu jouer 3

S’il ne passe pas, l’ouvreur doit penser à la situation et déclarer 3 dans trois cartes :

Ouest
  • AD52
  • AV8
  • D4
  • RV72
Est
  • 63
  • R10542
  • V105
  • A63
ONES
1SA-2♣-
2♠-2SA-
3-4fin

Avec une main maximum chez l’ouvreur, on se rattrape !
Bien entendu, s’il n’a que quatre cartes à Cœur, Est doit rectifier à 3SA sur 3.

On peut néanmoins améliorer le système en utilisant la séquence suivante :

ONES
1SA-2-
2-2♠

pour indiquer une main comportant exactement cinq Cœurs, pas quatre Piques et un espoir de manche (environ 8 points H, éventuellement un peu moins si la main est distribuée).

L’ouvreur réagit ainsi :

– minimum fitté, il soutient à 3 (a priori, Est passe).

– minimum non fitté, il déclare 2SA. Est peut alors passer ou rectifier à 3♣ ou 3 avec un bicolore 5-5 (d’environ 7 points H).

– maximum fitté, il conclut à 4.

– maximum non fitté, il conclut à 3SA (arrêts solides partout) ou relaie à 3♣ pour connaître l’éventuel singleton : sans singleton, le répondant déclare 3SA et, avec un singleton à Trèfle, il répète sa majeure (3).

Ouest
  • AV85
  • A2
  • V962
  • AV5
Est
  • 73
  • RD863
  • 7
  • D10863
ONES
1SA-2-
2-2♠-
2SA-3♣fin

Avec un neuvième atout et les mêmes points utiles, Ouest aurait envisagé 5♣.

Ouest
  • ARV5
  • A2
  • AV96
  • 962
Est
  • 732
  • RD863
  • 7
  • R1086
ONES
1SA-2-
2-2♠-
3♣-3-
3SAfin

Rassuré quant aux Trèfles, Ouest peut conclure à 3SA, mais :

Ouest
  • ARV5
  • A2
  • AV96
  • 962
Est
  • 732
  • RD863
  • R1086
  • 7
ONES
1SA-2-
2-2♠-
3♣-3-
5fin

Cette fois, le trou connu à Trèfle oriente Ouest vers une manche à la couleur. Avec une courte à Trèfle et pas quatre Piques, Est a forcément quatre cartes à Carreau.

Remarque 1 : si tout le monde sait que l’on fait également un Stayman avec un bicolore majeur 5-4 (à condition d’avoir au moins un espoir de manche, soit 7 ou 8 points H), il est plus méconnu de procéder de même avec un bicolore majeur 5-5 d’environ 6-7 points H (pas assez fort pour la réponse conventionnelle de 4 qui impose la manche), correspondant donc à la zone “espoir de manche” :

ONES
1SA-2♣
Est
  • D10954
  • RV1052
  • 42
  • 4

Si le partenaire annonce une majeure (ou les deux !), la main sera assez réévaluée pour conclure à la manche.

Sur la réponse de 2, on se contentera de déclarer 2♠, encourageant mais non forcing (enchère qui, rappelons-le, ne garantit nullement des Cœurs). Si l’ouvreur passe ou soutient à Pique, pas de problème. S’il déclare 2SA (maximum sans fit à Pique), on sortira les Cœurs au palier de 3 et l’ouvreur aura alors tous les éléments pour décider s’il ajoute le quatrième ou non, en fonction de l’utilité de ses honneurs :

Ouest
  • A2
  • AD6
  • AV65
  • D1053
Est
  • D10954
  • RV1052
  • 42
  • 4
ONES
1SA-2♣-
2-2♠-
2SA-3-
4fin

Avec cette armada d’honneurs utiles, Ouest n’hésite pas à déclarer cette excellente manche.

Ouest
  • 82
  • A76
  • ADV5
  • RDV5
Est
  • D10954
  • RV1052
  • 42
  • 4
ONES
1SA-2♣-
2-2♠-
2SA-3fin

Cette fois, en revanche, l’ouvreur détient beaucoup trop d’honneurs mineurs inutiles et passe sagement sur 3.

Remarque 2 : il est un dernier cas où l’emploi du Stayman est judicieux, de préférence au Texas : lorsque l’on possède une main de manche avec une bonne majeure sixième et une majeure cinquième médiocre :

ONES
1SA-2♣
Est
  • RDV654
  • V7652
  • 5
  • 6

En effet, le contrat de 4 ne pourra être meilleur que celui de 4♠ que si l’ouvreur possède quatre cartes à Cœur. Le plus simple est donc de le lui demander en faisant un Stayman. Sur toute autre réponse que 2, on conclura à 4♠.

Cliquez ci-dessous pour télécharger un résumé

Stayman-maj 5e

EXERCICES

Ouest
  • RV542
  • 54
  • AD3
  • 963
ONES
1SA-
?
2. Avec cette main assez forte pour jouer la manche, le Texas fonctionne très bien. Vous ferez suivre de 3SA pour laisser à l’ouvreur un simple choix entre 3SA et 4♠.
Ouest
  • R2
  • V10654
  • R105
  • V62
ONES
1SA-
?
2♣. Avec ce jeu très régulier et des Cœurs de piètre qualité, le Stayman est sans doute préférable à la séquence 2 suivi de 2♠. Sur la réponse de 2♠, on fera suivre de 2SA.

Comme nous le verrons dans le prochain conseil du mois, en bridge moderne, l’enchère de 2SA du répondant après un Texas majeur est désormais forcing de manche et ne peut donc plus s’employer avec ce type de jeu.

Ouest
  • 82
  • RD1054
  • R1075
  • 62
ONES
1SA-
?
2 suivi de 2♠. Cette fois, mieux vaut employer la séquence conventionnelle. Même si elle ne comporte pas de singleton, la main s’adapte plus volontiers au jeu à la couleur. En tout cas, elle n’est pas assez forte pour enclencher un processus forcing de manche en commençant par un Texas suivi de 3.
Ouest
  • 73
  • RD54
  • RD63
  • RD5
ONES
1SA-2♣-
2-2♠-
?
Passe : la main est à la fois misfittée et de force minimale. Il faut arrêter les frais le plus vite possible et Est a peut-être une main irrégulière inadaptée aux Sans-Atout.
Ouest
  • A3
  • RD54
  • A1063
  • A95
ONES
1SA-2♣-
2-2♠-
?
2SA : cette enchère décrit une main misfittée mais maximum. Nous venons de voir à l’exercice précédent qu’il fallait passer sur cette séquence avec une main minimum. N’oubliez pas qu’Est vient de montrer une main de la zone “espoir de manche” mais que celui-ci peut n’être basé que sur l’hypothèse de la découverte d’un fit avec une main de seulement 7 points H (voire même 6 avec un bicolore 5-5).
Ouest
  • AD3
  • 54
  • A1063
  • AV95
ONES
1SA-2-
2-2♠-
?
2SA : attention aux confusions. Contrairement à la séquence précédente (2♣ suivi de 2♠ naturel et non forcing), cette séquence -ci est conventionnelle et forcing. Comme l’ouvreur ne peut plus passer, l’enchère de 2SA chez lui décrit maintenant une main minimum.
Ouest
  • AR106
  • A4
  • 963
  • AD95
ONES
1SA-2-
2-2♠-
?
3♣ : cette enchère de l’ouvreur est également conventionnelle. Elle montre une main maximum (a priori misfittée) et demande au répondant s’il possède un singleton. En effet, si Est possède une courte à Carreau, il dira 3 et il faudra éviter 3SA. Restera à choisir entre 4 en 5-2 et 5♣ dans le fit 4-4 (Est n’ayant que cinq Cœurs et pas quatre Piques, il aura alors forcément au moins quatre Trèfles).
Ouest
  • 82
  • RD1054
  • D10752
  • 2
ONES
1SA-
2-2-
2♠-2SA-
?
3 : séquence non forcing puisqu’on a déjà décrit la zone “espoir de manche”. Comme il est minimum sans fit à Cœur, l’ouvreur passera le plus souvent sur 3, sauf en cas de main très bien fittée et revalorisée.
Ouest
  • 82
  • RD1054
  • D10752
  • 2
ONES
1SA-
2-2-
2♠-3♣-
?
3 : cette fois, l’enchère de 3♣ de l’ouvreur est conventionnelle et demande si l’on possède un singleton. Les singletons à Carreau et Pique s’annoncent naturellement (respectivement 3 et 3♠) mais le singleton à Trèfle se décrit au moyen de l’enchère “impossible” de 3. Sans singleton, on dirait 3SA.
Ouest
  • AD
  • AD4
  • 9632
  • A1095
ONES
1SA-2♣-
2-2♠-
2SA-3-
?
4 : Est vient de décrire, en trois temps, son 5-5 majeur de la zone “espoir de manche”. La main ne comporte que 16 points H, mais ils sont tous utiles et il faut absolument déclarer la manche.
Ouest
  • D2
  • D74
  • RD32
  • ARV5
ONES
1SA-2♣-
2-2♠-
2SA-3-
?
Passe : cette fois, il y a bien 17 points, mais ils n’apportent que bien peu de couvrantes à une main 5-5 dans les majeures. N’envisagez pas non plus 3SA : ce n’est pas le fait d’arrêter toutes les couleurs qui permet de développer neuf levées !
Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 14 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004 et champion de France de division nationale II par quatre en 2014.