Quatre mains – 32

Quatre mains, une séquence – 32

Pour chaque séquence d’enchères, indiquez laquelle (ou lesquelles) des quatre mains de Sud peut correspondre.

ONES
1♠

main n° 1

Sud
  • ADV96
  • 63
  • 2
  • ARD74

main n° 2

Sud
  • ADV962
  • 6
  • AR4
  • AV9

main n° 3

Sud
  • RV874
  • AD2
  • D104
  • R4

main n° 4

Sud
  • ARV87
  • ADV87
  • A4
  • 2

En principe, on ouvre toujours de la plus chère avec un bicolore 5-5, quelle que soit sa force. Il existe néanmoins une exception avec les bicolores noirs, qui s’ouvrent de 1♣, sauf dans le cas d’une ouverture minimum (11-13 H). Cette inversion du processus habituel est destinée à faciliter la description de la main, dans l’hypothèse où le partenaire répondrait des Cœurs ou des Carreaux. Comparez :

ONES
1♣
-1-1♠
-(x)-2♠
ONES
1♣
-1-1♠
-(x)-3♠
ONES
1♣
-1-2♠
-(x)-3♠

et

ONES
1♠
-2-3♣

3 séquences pour décrire le 5-5 selon sa force en démarrant par 1♣ contre une seule (bicolore cher réservé aux mains de 16-17 H et plus qui ne décrit même pas le cinquième Trèfle) en ouvrant de 1♠.

Exit donc la 1, qui s’ouvre de 1♣.

La 2 n’est pas intrinsèquement trop forte pour 1♠, mais vous ne disposeriez d’aucune bonne redemande car elle est trop forte pour 1♠ suivi de 3♠ (qui décrit 16-17 H environ). Vous devez ouvrir de 2♣ fort indéterminé.

Avec la 3, 1SA est sans doute une meilleure anticipation que 1♠ : vous avez envie de recevoir l’entame, vous avez trois cartes à Cœur (ce qui facilitera la découverte d’un fit 5-3 dans la couleur) et vous évitez d’avoir à inventer un faux bicolore à 2 sur la séquence 1♠ 1SA.

La main 4 est trop faible pour le traitement 2♣ suivi de 3SA (suivez ce lien), réservé aux jeux d’au moins 21-22 points H. Ouvrez paisiblement de 1♠ et faites un bicolore à saut à 3 au tour suivant. Attention, ouvrir de 1 pour préparer un bicolore cher serait une grave erreur (pourtant fréquemment commise).

ONES
1-1♠

main n° 1

Sud
  • AV875
  • 963
  • 85
  • DV9

main n° 2

Sud
  • R874
  • V87
  • V85
  • V63

main n° 3

Sud
  • AD87
  • A74
  • R2
  • 9874

main n° 4

Sud
  • AD874
  • R87
  • D2
  • 632

Vous le savez sans doute : l’expression d’un fit majeur est prioritaire lorsque la main entre dans le cadre d’un soutien immédiat.

La main 1 entre parfaitement dans le cadre d’un soutien à 2 : pas question donc de répondre 1♠. Si vous le faisiez, vous seriez obligé de dire 2 sur les redemandes fréquentes à 2♣ et 2, mais cette enchère ne serait pas un fit mais une préférence (deux cartes à Cœur seulement). L’ouvreur risquerait alors de passer avec une bonne main bicolore, par crainte de jouer en 5-2, alors qu’il aurait dit 4 sur 1 2 : ♠ 2 AR1087 A4 ♣ A10875, par exemple.

Même principe avec la 4. Si vous répondez 1♠, vous ne pourrez plus fitter à Cœur à un palier adéquat (3 serait une proposition de chelem sur toutes les redemandes sauf 2). Vous devez utiliser l’enchère qui, dans votre système, décrit 11-12 DH et un fit de trois cartes (2SA du SEF ou 3 du fitmaj turbo, par exemple : suivez ce lien).

Avec la 3, tout dépend de votre système : 1♠ en standard, 3♣ si vous jouez le fitmaj turbo.

En revanche, avec la 2, il est plus habile de répondre 1♠ que 2. Quand vous direz 2 au tour suivant (préférence), votre partenaire croira que vous n’avez que deux atouts et ne vous poursuivra pas dans les couloirs avec sa main « élégante » de 14-15 H 5431. Il passera au lieu de faire une enchère d’essai qui vous entraînerait au palier de 3. C’est ce qu’on appelait dans le catéchisme de votre enfance un « pieux mensonge » : vous mentez à votre partenaire… mais c’est pour son bien ! 🙂

ONES
1-1♠

main n° 1

Sud
  • AR87
  • 6
  • 854
  • ADV87

main n° 2

Sud
  • 8754
  • 8
  • AV10874
  • 63

main n° 3

Sud
  • A875
  • RV87
  • 5
  • RD105

main n° 4

Sud
  • AD87
  • 65
  • 85
  • RD865

L’ancêtre de notre « majeure cinquième » s’appelait « la longue d’abord », pas « la majeure d’abord ».

Avec la main 1, commencez la description de votre main en répondant 2♣, que vous ferez probablement suivre de 2♠ pour trouver un éventuel fit dans la couleur. Si vous répondez 1♠, vous n’arriverez jamais à dire que vous avez cinq bons Trèfles et vous raterez un excellent chelem en face de ♠ DV7 A10874 A2 ♣ R105, par exemple, alors que si vous décrivez proprement votre jeu, l’ouvreur comprendra qu’il a un fit et rien que des cartes énormes.

La main 2 est évidemment trop faible pour 2 et 1♠ semble « évident »… mais que ferez-vous sur 2♣ (une redemande assez probable, vu de chez vous) ? 2 sera devenue une quatrième couleur et vous n’aurez plus le choix qu’entre la peste (passe) et le choléra (2). La bonne anticipation consiste à répondre 1SA. Comme ça, si l’ouvreur dit 2♣, vous pourrez dire 2, naturel (six cartes) et non forcing.

Avec la 3, à défaut de 2SA Jacoby (fit au moins quatrième, forcing de manche, pas de bonne couleur cinquième – convention intégrée au fitmaj turbo) (et la main étant totalement inadaptée à un Splinter à 4 : pas assez d’atouts et beaucoup trop de jeu), mieux vaut répondre 2♣ que 1♠. En effet, vous aimeriez mieux trouver chez l’ouvreur un singleton à Pique plutôt qu’à Trèfle. Or, l’ouvreur dévaluera un éventuel singleton dans votre couleur de réponse. Vous obtiendriez donc le résultat inverse à celui souhaité.

Avec la 4, en revanche, il faut répondre 1♠. Certes, elle est assez forte pour la réponse standard de 2♣ (11 H et plus) mais pas assez pour enclencher ensuite un processus forcing de manche en nommant les Piques en « bicolore cher ».

ONES
1♣
-1-1♠

main n° 1

Sud
  • A874
  • RV8
  • RV8
  • AD9

main n° 2

Sud
  • ADV8
  • 9874
  • 7
  • AV98

main n° 3

Sud
  • ADV8
  • 6
  • R87
  • AR874

main n° 4

Sud
  • AR87
  • R6
  • A42
  • A874

Grosse querelle de chapelle avec la 1 ! Le SEF et un certain nombre d’experts (et non des moindres puisqu’Alain Lévy en fait partie) donnent systématiquement priorité à la redemande à 1♠ sur celle à 2SA, comme c’est le cas pour 1SA (et là, tout le monde est d’accord). Un autre groupe (dont fait partie votre serviteur) préfère, le plus souvent, la redemande à 2SA, même avec une majeure quatrième annonçable au palier de 1. Vous pourrez lire mes arguments complets et une version cohérente de « check-back Stayman », destiné à retrouver ensuite tous les fits, qu’ils soient majeurs ou mineurs, en suivant ce lien.
En revanche, avec la 4, 1♠ semble mieux anticipé avec tous ces honneurs de tête qui ne donnent pas spécialement envie de recevoir l’entame dans un contrat à Sans-Atout. Laissez Nord dire 1SA avec sa Dame de Carreau, par exemple. Mais la redemande à 2♠, qui décrit un bicolore, est exclue.

Avec la 2, comme nous l’avons vu plus haut, l’expression d’un fit majeur est prioritaire lorsqu’elle est possible. Une redemande NON FORCING à 1♠ dénierait formellement un fit quatrième à Cœur : 2 est obligatoire.

La main 3 eût été assez forte pour un bicolore cher (17 H et +), mais pas pour un bicolore à saut forcing de manche (19 H et +, 18 très beaux). Contentez-vous pour l’instant de 1♠.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Seulement 40 € par an !
Soit à peine plus de 3 € par mois.

Accédez à tous les contenus d'Amour du Bridge en illimité.

Renouvellement automatique et sécurisé !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a collaboré aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.