La main d’en face – 25

La main d’en face – 25

Trois couleurs ont déjà été nommées naturellement dans la séquence.

Un des joueurs nomme alors la quatrième. S’agit-il d’une affirmation, d’une interrogation ou de ni l’une ni l’autre ?

Essayons d’y voir plus clair…

ONES
1♣-1-
1♠-2

Commençons par le plus facile, cette bonne vieille quatrième couleur forcing.

Rappelons qu’elle est totalement artificielle et auto-forcing, dans le système standard, lorsqu’elle est économique, comme ici. Cela signifie que, sur toutes les enchères de l’ouvreur, le répondant s’engage à reparler. Les seuls cas où l’on pourra s’arrêter avant la manche seront donc très rares. Il faudra, en effet, que la sixième enchère de la séquence (la troisième du répondant) se fasse au palier de 2. Suivez ces liens si vous voulez retravailler les développements :

4e couleur 1

4e couleur 2

On peut l’employer avec 1000 types de mains différents :

Est
  • ADV8
  • AR54
  • A42
  • 63

3♠ sur 1♠ ne serait pas forcing.

Est
  • A2
  • RV965
  • AD2
  • 632

En recherche de fit 5-3 à Cœur.

Est
  • A42
  • RV96
  • 632
  • AD2

En recherche d’arrêt à Carreau.

ONES
--
1♣-1-
1♠-2

La quatrième couleur après passe n’a plus rien à voir !

Ce n’est plus une interrogation, mais une anti-description qui signifie : j’ai 11 points mais je ne veux pas dire 2SA, soit parce que j’ai cinq Cœurs, soit parce que je n’arrête pas les Carreaux.

Elle n’est plus que forcing pour un tour et le répondant pourra passer sur les enchères décourageantes de l’ouvreur (2, 2SA, 3♣).

Relisez l’article “après passe” en suivant ce lien.

Est
  • R85
  • AD963
  • D65
  • 63

Sans passe d’entrée, mieux vaudrait dire 2SA pour ne pas risquer de se retrouver embarqué à la manche en face de 12 H.

Si vous voulez pouvoir traiter correctement cette main quand vous n’avez pas passé d’entrée, il faut jouer le double 2. Suivez ce lien.

Est
  • R42
  • AD93
  • 854
  • D96

Là encore, sans passe d’entrée, cette main est ingérable à défaut de double 2.

ONES
1♣-1-
2♣-2-
2♠

La “troisième couleur forcing artificielle” est un sujet extrêmement complexe. Je vous invite à lire et relire encore le dossier qui lui est consacré (suivez ce lien).

Rappelons brièvement que 2♣ peut montrer parfois jusqu’à 15-16 H, que l’enchère promet six Trèfles ou cinq Trèfles, quatre Carreaux et un singleton et que 2 est une enchère artificielle qui ne promet rien à Carreau. Elle est forcing pour un tour seulement (pas auto-forcing, donc) et garantit cinq cartes à Cœur dans le cas où le répondant est minimum (9-11). A partir de 12, quasiment toutes les distributions sont possibles.

La priorité n°1 de l’ouvreur est donc de soutenir les Cœurs avec trois cartes (2 mini – 12-14 environ -, non forcing, 3 maxi – 15-16 -, forcing).

A défaut, il doit nommer les Sans-Atout avec au moins un demi-arrêt dans les deux couleurs restantes (Pique et Carreau, ici) : 2SA mini, non forcing et 3SA maxi.

La répétition des Trèfles promet six bonnes cartes et une main minimum (non forcing).

L’enchère de 3 est naturelle (4 cartes) ou semi naturelle (arrêt) mais elle est forcing et s’emploie donc avec une main maximum.

Et donc, que faire quand on n’a rien de tout ça ? Dire 2♠, qui sert d’enchère poubelle.

Ouest
  • 854
  • 2
  • AV54
  • ARV63

Pas 2SA avec ♠ xxx.

Ouest
  • AR5
  • A2
  • 96
  • V87654

Pas 2SA avec xx et on n’a pas envie de répéter encore ces Trèfles-là. Par ailleurs, 2 doit impérativement garantir trois cartes. Si aucun des deux joueurs ne connaît avec certitude le nombre de Cœurs de l’autre, les développements sont injouables.

Comment différencier ensuite ces deux mains ? On verra ça plus loin 🙂

ONES
1♠-2-
2♠-3♣-
3

Le répondant a montré de quoi jouer la manche, cinq cartes à Cœur et “quelque chose à Trèfle” (couleur ou arrêt). L’ouvreur a montré cinq ou six Piques, pas de fit quatrième à Cœur, mais un fit troisième est possible.

Avec un vrai fit à Cœur, il faudrait maintenant déclarer 4.

Avec six Piques, il faudrait répéter la couleur : 3♠.

Avec un arrêt à Carreau, on dirait 3SA.

L’enchère de 3 décrirait un honneur second.

Le soutien à 4♣ montrerait soit quatre belles cartes et une main plutôt maximum, soit cinq cartes, surtout si vous ne vous êtes pas encore mis aux 2/1 forcing de manche (mais que diable attendez-vous ?? Suivez ce lien), car, en standard, 3♣ s’emploie souvent dans trois cartes, voire deux (beaucoup moins souvent quand on joue les 2/1 FM car le répondant dispose d’une enchère “joker” forcing à 2SA).

On en déduit que 3 est, là aussi, une enchère poubelle signifiant : je ne peux rien dire d’autre.

Ouest
  • RD854
  • 85
  • 963
  • AR2

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Seulement 40 € par an !
Soit à peine plus de 3 € par mois.

Accédez à tous les contenus d'Amour du Bridge en illimité.

Renouvellement automatique et sécurisé !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.