En flanc – difficile – 9

Vous êtes en Est. Sud joue 3, en match par quatre, sur l’entame du 8 de Pique :

D73
AD84
AD96
52
8
ARV94
RV1052
4
RD
2
ONES
1♠-
-X2-
3♣--3
fin

Vous faites la première levée du Valet de Pique. Vous encaissez l’As et Ouest défausse le 3 de Trèfle.

7-2. Votre partenaire vient de vous montrer un nombre impair de cartes et, d’après ses enchères, ça ne peut pas être cinq ! Quand vous avez décrit un bicolore majeur, il devait avoir de solides arguments pour ne pas se contenter de choisir entre les Cœurs et les Piques.
5-3. Avec six cartes à Carreau, Sud aurait probablement dit 3 sur 2, sans attendre le troisième tour.
2-2, donc. D’ailleurs, avec trois cartes à Cœur, Ouest aurait plutôt passé sur 2 que dit 3♣ dans sept petites cartes.

Pourquoi pas dans l’As septième, me direz-vous ?

D’abord, parce que si Ouest a l’As de Trèfle, le coup chutera toujours et que cette position ne vous intéresse pas et, ensuite, parce qu’on se demande où Sud aurait été chercher son enchère de 3 s’il n’a pas le Roi de Carreau et l’As de Trèfle.

Cinq.

Trois Piques, un Cœur et un Trèfle.

Voir Sud défausser le Trèfle perdant du mort sur le 10 de Pique.
Le Roi de Trèfle.

C’est la seule qui bat.

Regardez les quatre jeux pour vérifier.

D73
AD84
AD96
52
8
73
853
10987643
ARV94
RV1052
4
RD
10652
96
RV1072
AV
Imaginons que vous rejouiez :

– Roi de Pique et Trèfle : Sud prend, purge les atouts, défausse le Trèfle du mort sur le 10 de Pique maître et coupe son Trèfle.

– Roi de Pique et Pique, dans une louable tentative d’anesthésier le 10 avant qu’il ne procure une défausse. Ouest coupe et le mort surcoupe. Purge des atouts puis As de Trèfle et Trèfle. Vous êtes en main, obligé de rejouer Cœur sous le Roi ou en coupe et défausse.

– Petit Pique : Ouest coupe et joue Cœur. Le mort passe un petit et vous faites le 10. Roi de Trèfle pris de l’As, Pique coupé et tous les atouts : vous êtes squeezé Trèfle-Cœur !

En revanche, si vous rejouez le Roi de Trèfle à la troisième levée, sans encaisser le Roi de Pique, Sud est cuit : plus de mise en main, plus de squeeze et plus de défausse du Trèfle du mort. Mettons que Sud prenne, purge les atouts et rejoue Trèfle. Vous pouvez sortir de main en jouant Roi de Pique et Pique. Le 10 ne sert plus à rien et vous attendez la chute avec le Roi de Cœur. C’est kif-kif s’il joue Pique : vous prenez du Roi, encaissez la Dame de Trèfle et rejouez Pique pour son 10.

Vous trouvez que c’est se donner beaucoup de mal pour battre une petite partielle ? Peut-être… mais sachez que Fantoni-Nunes ont la réputation de gagner leurs matches parce qu’ils accumulent les coups de 3, de 5 ou de 6…

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il collabore aujourd'hui aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.