En flanc – difficile – 7

Vous êtes en Est. Sud joue 4, en match par quatre, sur l’entame du 8 de Trèfle :

ADV
A743
742
R106
8
1087
RV
108
A97532
ONES
1♣-1
-2-4
fin

Le mort fournit le 6 de Trèfle.

Qu’elle est bizarre. Pourquoi Ouest n’a-t-il pas entamé dans une des couleurs vertes ? Certes, le mort peut n’avoir que trois cartes à Trèfle (la preuve), mais il en a plus souvent quatre ou cinq et entamer dans la couleur serait le plus souvent bien maladroit.

Je vais vous faire une confidence : dans le système que j’envoie à mes futures victimes (pardon,  futurs partenaires), il est écrit à la première page : lorsque j’entame d’un doubleton dans une couleur adverse… c’est un singleton !

Je vous conseille de faire vôtre cet adage, ça vous simplifiera considérablement la vie.

Ouest a donc entamé de son singleton à Trèfle. Vous allez donc prendre de l’As et en rejouer.

Vous le savez : quand on donne une coupe au partenaire, on oublie le pair-impair au profit des appels de préférence, sans tenir compte de la couleur d’atout. Ici, si vous rejouez un petit Trèfle, vous appelez à Carreau et si vous jouez un gros, vous appelez à Pique.
Vous pourriez être tenté de rejouer un Trèfle intermédiaire pour essayer de montrer une absence de préférence.

Oubliez. Ce n’est que bien rarement lisible pour le partenaire et vous allez le plonger dans d’horribles souffrances.

Rejouez le 9 de Trèfle, flamboyant appel à Pique.

Pour quelle raison ?

– Si c’est Ouest qui a le Roi de Pique, il ne sera pas dupe, vu ce qu’il y a au mort. Il rejouera Pique et vous pouvez même inciter alors Sud à renoncer à l’impasse, ce qui serait rigolo.

– Si c’est Sud qui a le Roi de Pique, Ouest va rejouer Pique. Ca ne servira à rien mais, au moins, Ouest n’aura pas filé de levée… ce qui pourrait bien arriver s’il rejouait Carreau en espérant une pièce chez vous. Espérez que la chute vienne ensuite des couleurs rouges (un Cœur chez vous et un Carreau naturel chez le partenaire).

ADV
A743
742
R106
96532
52
R9653
8
1087
RV
108
A97532
R4
D10986
ADV
DV4
Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il collabore aujourd'hui aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.