Roudi or not Roudi ?

Roudi or not Roudi ?

Votre partenaire ouvre de 1 à la couleur. Vous lui répondez 1 ou 1♠ et il redemande à 1SA, décrivant une main régulière 12-14 H.

Votre main justifie-t-elle de faire un Roudi ou faut-il choisir une autre enchère ?

Si vous répondez correctement à ces questions, bravo. Sinon, je vous suggère de suivre ce lien.

Ouest
  • 83
  • RV963
  • A96
  • R74
ONES
1♣-
1-1SA-
?

La main typique pour faire un Roudi : cinq cartes dans la majeure de réponse et au moins un espoir de manche.

Sur 2 (deux cartes à Cœur, mini ou maxi) : en principe 2SA. Si vous avez peur à cause de vos deux petits Piques, vous pouvez envisager de dire 2, même si l’enchère montre en principe une main irrégulière.

Sur 2 (mini, trois cartes à Cœur) : passe.

Sur 2♠ (maxi, trois cartes à Cœur) : 4. Envisager 3SA avec deux petits Piques dans une couleur où le partenaire n’en a pas plus de trois serait déraisonnable.

Ouest
  • AV963
  • 6
  • 74
  • RV1084
ONES
1-
1♠-1SA-
?

Il faut également faire un Roudi : il n’y a que 9 H, mais la distribution 5-5 vous permet d’espérer déclarer la manche, dans l’hypothèse où l’on trouverait un fit. En revanche, 3SA est exclu.

Bien entendu, la main est trop faible pour jumper à 3♣ sur 1SA, action forcing de manche.

Sur 2 (deux cartes à Pique, mini ou maxi) : 3♣ serait également forcing de manche (1). Vous devez vous contenter de 2♠, répétition non forcing (mais encourageante puisqu’on a transité par 2♣).
Si l’ouvreur est minimum, il passera sur 2♠.
S’il est maximum, il dira 2SA (jamais 3) et vous pourrez rectifier à 3♣, décrivant ainsi un 5-5 de 9-10 H. La plupart du temps, il passera mais, parfois, avec un bon fit et des honneurs utiles, il essayera 5♣ (avec ♠ R2 A74 V963 ♣ AD96, par exemple).

Sur 2 (maxi (2), trois cartes à Pique) : conclure à 4♠ serait optimiste car l’ouvreur peut être maxi mais avec de mauvaises cartes de complément. Une enchère d’essai à 3♣ serait plus raisonnable.
Avec ♠ 842 RD97 RD93 ♣ A6, l’ouvreur saura qu’il peut déchirer ses points rouges et il freinera à 3♠.

Sur 2♠ (mini, trois cartes à Pique) : même chose. Passer serait pessimiste et il faut dire 3♣, surtout vulnérable et en match par quatre. Si l’ouvreur a ♠ R42 A97 A963 ♣ D62, la manche est excellente !

(1) Dans le SEF, 2♣ suivi de 3♣ est stop. Ce n’est pas l’option la plus efficace, à mon avis. On en reparlera plus loin.

(2) Rappelons que le SEF a inversé les réponses de 2 et 2♠ après une réponse de 1♠, par rapport à ce qu’avait écrit Roudinesco (2 dans le fit = mini / 2 dans l’autre majeure = maxi). Cette inversion n’amène strictement rien et comporte même deux inconvénients, comme je vous l’ai expliqué dans l’article sur le Roudi : suivez ce lien)

Ouest
  • A963
  • 6
  • 74
  • V108742
ONES
1-
1♠-1SA-
?

Comme nous en avons parlé plus haut, le SEF suggère de dire 2♣ suivi de 3♣ pour s’arrêter à 3♣. Je trouve que c’est une très mauvaise idée (voir exercice suivant pour comprendre pourquoi). Dans le cadre d’un Roudi “simple”, passez sur 1SA : tant pis. Si vraiment vous voulez pouvoir vous arrêter à 3♣ tout en jouant la séquence 2♣ suivi de 3♣ forcing, adoptez le “2 mini Roudi” : suivez ce lien.

Remarque : dans le Roudi d’origine, Roudinesco proposait de jouer 2SA Texas Trèfle (directement sur 1SA). Cette idée a depuis été abandonnée par quasiment tous les experts.

Ouest
  • AR963
  • 6
  • 74
  • AV1042
ONES
1♣-
1♠-1SA-
?

La première chose à faire est de vérifier si le partenaire a trois cartes à Pique ou pas. Donc oui, il faut faire un Roudi.

Sur 2 (deux cartes à Pique, mini ou maxi) : il faut maintenant déclarer 3♣ forcing de manche pour être en mesure de choisir entre 3SA et 5♣.

Sur 2♥ et 2♠, le plus simple est de conclure à 4♠. Déclarer 3♣ (naturel) pour explorer un chelem serait quand même optimiste. La seule main chez l’ouvreur qui procure un bon chelem est ♠ Dxx xxx ARxx ♣ RDx mais, à explorer, il y a clairement un risque de chuter 5 ou 6 s’il a des bonnes cartes mais pas précisément celles-là.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Seulement 40 € par an !
Soit à peine plus de 3 € par mois.

Accédez à tous les contenus d'Amour du Bridge en illimité.

Renouvellement automatique et sécurisé !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.