Roudi or not Roudi ? – VIP

Roudi or not Roudi ?

Votre partenaire ouvre de 1 à la couleur. Vous lui répondez 1 ou 1♠ et il redemande à 1SA, décrivant une main régulière 12-14 H.

Votre main justifie-t-elle de faire un Roudi ou faut-il choisir une autre enchère ?

Si vous répondez correctement à ces questions, bravo. Sinon, je vous suggère de suivre ce lien.

Ouest
  • 83
  • RV963
  • A96
  • R74
ONES
1♣-
1-1SA-
?

La main typique pour faire un Roudi : cinq cartes dans la majeure de réponse et au moins un espoir de manche.

Sur 2 (deux cartes à Cœur, mini ou maxi) : en principe 2SA. Si vous avez peur à cause de vos deux petits Piques, vous pouvez envisager de dire 2, même si l’enchère montre en principe une main irrégulière.

Sur 2 (mini, trois cartes à Cœur) : passe.

Sur 2♠ (maxi, trois cartes à Cœur) : 4. Envisager 3SA avec deux petits Piques dans une couleur où le partenaire n’en a pas plus de trois serait déraisonnable.

Ouest
  • AV963
  • 6
  • 74
  • RV1084
ONES
1-
1♠-1SA-
?

Il faut également faire un Roudi : il n’y a que 9 H, mais la distribution 5-5 vous permet d’espérer déclarer la manche, dans l’hypothèse où l’on trouverait un fit. En revanche, 3SA est exclu.

Bien entendu, la main est trop faible pour jumper à 3♣ sur 1SA, action forcing de manche.

Sur 2 (deux cartes à Pique, mini ou maxi) : 3♣ serait également forcing de manche (1). Vous devez vous contenter de 2♠, répétition non forcing (mais encourageante puisqu’on a transité par 2♣).
Si l’ouvreur est minimum, il passera sur 2♠.
S’il est maximum, il dira 2SA (jamais 3) et vous pourrez rectifier à 3♣, décrivant ainsi un 5-5 de 9-10 H. La plupart du temps, il passera mais, parfois, avec un bon fit et des honneurs utiles, il essayera 5♣ (avec ♠ R2 A74 V963 ♣ AD96, par exemple).

Sur 2 (maxi (2), trois cartes à Pique) : conclure à 4♠ serait optimiste car l’ouvreur peut être maxi mais avec de mauvaises cartes de complément. Une enchère d’essai à 3♣ serait plus raisonnable.
Avec ♠ 842 RD97 RD93 ♣ A6, l’ouvreur saura qu’il peut déchirer ses points rouges et il freinera à 3♠.

Sur 2♠ (mini, trois cartes à Pique) : même chose. Passer serait pessimiste et il faut dire 3♣, surtout vulnérable et en match par quatre. Si l’ouvreur a ♠ R42 A97 A963 ♣ D62, la manche est excellente !

(1) Dans le SEF, 2♣ suivi de 3♣ est stop. Ce n’est pas l’option la plus efficace, à mon avis. On en reparlera plus loin.

(2) Rappelons que le SEF a inversé les réponses de 2 et 2♠ après une réponse de 1♠, par rapport à ce qu’avait écrit Roudinesco (2 dans le fit = mini / 2 dans l’autre majeure = maxi). Cette inversion n’amène strictement rien et comporte même deux inconvénients, comme je vous l’ai expliqué dans l’article sur le Roudi : suivez ce lien)

Ouest
  • A963
  • 6
  • 74
  • V108742
ONES
1-
1♠-1SA-
?

Comme nous en avons parlé plus haut, le SEF suggère de dire 2♣ suivi de 3♣ pour s’arrêter à 3♣. Je trouve que c’est une très mauvaise idée (voir exercice suivant pour comprendre pourquoi). Dans le cadre d’un Roudi « simple », passez sur 1SA : tant pis. Si vraiment vous voulez pouvoir vous arrêter à 3♣ tout en jouant la séquence 2♣ suivi de 3♣ forcing, adoptez le « 2 mini Roudi » : suivez ce lien.

Remarque : dans le Roudi d’origine, Roudinesco proposait de jouer 2SA Texas Trèfle (directement sur 1SA). Cette idée a depuis été abandonnée par quasiment tous les experts.

Ouest
  • AR963
  • 6
  • 74
  • AV1042
ONES
1♣-
1♠-1SA-
?

La première chose à faire est de vérifier si le partenaire a trois cartes à Pique ou pas. Donc oui, il faut faire un Roudi.

Sur 2 (deux cartes à Pique, mini ou maxi) : il faut maintenant déclarer 3♣ forcing de manche pour être en mesure de choisir entre 3SA et 5♣.

Sur 2♥ et 2♠, le plus simple est de conclure à 4♠. Déclarer 3♣ (naturel) pour explorer un chelem serait quand même optimiste. Il n’y a que très peu de mains chez l’ouvreur qui procurent un bon chelem (♠ Dxx xxx ARx ♣ RDxx) mais, à explorer, il y a clairement un risque de chuter 5 ou 6 s’il a des bonnes cartes mais pas précisément celles-là.

Ouest
  • AR963
  • 6
  • 74
  • AV1042
ONES
1-
1♠-1SA-
?

Vous pouvez aussi faire un Roudi, mais, avec ce beau 5-5 à honneurs concentrés, le mieux est de jumper à 3♣.

Comment ça, vous ne voyez pas la différence avec l’exercice précédent où je vous ai dit de faire un Roudi ?

Regardez bien. Est avait ouvert de 1♣. 3♣ était donc un fit. Ici, c’est un bicolore. Rien à voir.

Ouest
  • AR93
  • 6
  • 764
  • AV1042
ONES
1♣-
1♠-1SA-
?

Pas question ici de Roudi puisque vous n’avez pas cinq cartes à Pique. A quoi bon poser une question quand on n’est pas intéressé par la réponse ??? Le Roudi doit promettre 5 cartes dans la majeure dans 100 % des cas.

Il faut ici fitter à 3♣ : forcing de manche, seulement quatre Piques et, d’après la théorie du singleton (suivez ce lien), soit un singleton, soit une main de chelem.

Si votre partenaire dit 3 (♠ Dxx ADx xxx ♣ RDxx), vous conclurez à 3SA (seule manche jouable) mais, sur 3 (♠ Dxx xxx ADx ♣ RDxx), vous direz 5♣.

Ouest
  • AR93
  • 6
  • 764
  • AV1042
ONES
1-
1♠-1SA-
?

Question piège !!

Vous n’avez évidemment pas répondu 1♠ avec ce jeu, mais 2♣ ! Nous jouons « la LONGUE d’abord », pas « la majeure d’abord » !

La situation est donc impossible.

Ouest
  • AR973
  • 6
  • 764
  • AV104
ONES
1♣-
1♠-1SA-
?

Pas de problème ici non plus. Le Roudi s’impose. Le fit à 3♣ dénierait 5 cartes à Pique.

Sur 2 (deux cartes à Pique, mini ou maxi) : il faut maintenant déclarer 3♣ forcing de manche pour être en mesure de choisir entre 3SA et 5♣. N’ayez pas peur de fitter les Trèfles avec seulement quatre cartes car l’ouvreur en a forcément au moins quatre quand il n’a que deux Piques. Si l’ouvreur dit 3, vous conclurez à 3SA. S’il dit 3, vous préfèrerez 5♣.

Sur 2♥ et 2♠, c’est facile : il suffit de conclure à 4♠.

Ouest
  • D9742
  • R84
  • D4
  • AD9
ONES
1-
1♠-1SA-
?

Ne concluez pas à 3SA de manière unilatérale. Le Roudi s’impose.

Sur 2 (deux cartes à Pique, mini ou maxi), pas de souci pour conclure à 3SA.

Sur 2♥ et 2♠, proposez 3SA.
Avec ♠ Axx DVx R10xx ♣ R10x, l’ouvreur s’empressera de passer avec son 4333 à honneurs répartis mais,
avec ♠ AVx xx A10xx ♣ RV10x, il rétablira à 4♠.

Remarque : beaucoup de gens croient que 3SA est une demande de contrôles dans cette situation, ce qui est une erreur. Le 3SA demande de contrôle n’est jamais une enchère à saut.

Ouest
  • RV54
  • 8
  • RD63
  • D963
ONES
1-
1♠-1SA-
?

Le Roudi ne vous servirait à rien (je le répète : jamais de Roudi sans cinq cartes dans la majeure de réponse).

La main n’étant pas assez forte pour 3 (forcing de manche), dans un cadre classique, vous avez le choix entre 2SA (peu satisfaisant avec un singleton) et 2 non forcing, qui pourrait provenir d’une main beaucoup plus faible.

Pas de problème, en revanche, si vous avez adopté le 2 mini Roudi (suivez ce lien). Vous dites 2. L’ouvreur doit dire obligatoirement 2 et vous faites suivre de 2SA qui veut dire : des Carreaux, encourageant pour la manche mais permettant de s’arrêter à 3 si l’ouvreur n’est pas passionné.

Ouest
  • RV542
  • 8
  • RD63
  • A93
ONES
1-
1♠-1SA-
?

Cette fois, pas de problème pour déclarer 2♣ (le fit forcing à 3 dénierait cinq cartes à Pique).

Sur 2 (deux cartes à Pique, mini ou maxi), fittez à 3, forcing. Votre partenaire pourra alors être confronté au célèbre « problème des Carreaux » (suivez ce lien).
En l’occurrence, il dira :
3SA s’il est costaud à Cœur et à Trèfle.
3 s’il est costaud à Cœur mais pas à Trèfle.
3♠ (fit impossible) s’il est costaud à Trèfle mais pas à Cœur.

Sur 2♥ et 2♠, concluez à 4♠ (déclarer 3 pour explorer un chelem serait très optimiste).

Ouest
  • RV542
  • 8
  • RD63
  • D93
ONES
1-
1♠-1SA-
?

Pas de problème non plus pour déclarer 2♣ puisque vous avez cinq Piques et vous situez en zone « espoir de manche ».

Sur 2 (deux cartes à Pique, mini ou maxi), vous n’êtes pas assez fort pour fitter à 3, forcing. Vous devez vous contenter de 2♠.
Si l’ouvreur est mini, il passera et vous jouerez 2♠ en 5-2. Pas un drame, même si 3 sera parfois meilleur.
S’il est maxi, il dira 2SA (rappel, jamais 3). Vous direz alors 3, devenu non forcing. C’est lui qui décidera ensuite s’il passe ou s’il essaye la manche, en fonction de l’utilité de ses cartes.

Sur 2(trois cartes à Pique, maxi), concluez à 4♠.

Sur 2♠ (trois cartes à Pique, mini), soit vous plantez 4♠, soit vous déclarez 3 pour demander l’avis du partenaire.

Ouest
  • A85
  • R97542
  • 52
  • AV
ONES
1♣-
1-1SA-
?

On ne voit pas à quoi servirait un Roudi. Vous avez les points de la manche et trouvé un fit huitième (si l’ouvreur est singleton à Cœur, il finit le voyage à fond de cale, direction Cayenne !). Concluez à 4.
Notez que s’il est fréquent que 3SA soit un meilleur contrat que 4 ou 4♠ quand on est en 5-3, c’est très rare quand on est en 6-2 (sans parler du sacro-saint 4-4).

Ouest
  • A85
  • RDV542
  • 52
  • AR
ONES
1♣-
1-1SA-
?

En admettant que vous ne jouiez pas les jumps forts (sinon, répondez 2 sur 1♣), vous devez maintenant déclarer 3. L’enchère étant forcing et garantissant six cartes, elle dévoile logiquement des ambitions de chelem. Dans la version du Roudi que je vous propose, elle garantit en prime une couleur solide. L’ouvreur est prié de nommer son premier contrôle.

Ouest
  • A85
  • RV8542
  • D2
  • AR
ONES
1♣-
1-1SA-
?

Dans la même zone (chelem) mais avec une couleur fragile, mieux vaut faire un Roudi. L’éventuelle découverte d’un fit neuvième sera rassurante.

Sur 2 (deux cartes à Cœur, mini ou maxi), déclarez 3, forcing, pour montrer les six cartes et les ambitions de chelem, mais la couleur fragile. Sans gros honneur à Cœur, l’ouvreur conclura à 4. Avec un gros honneur, il nommera son premier contrôle.
Remarque : dans le SEF, cette séquence est non forcing, ce qui est une évidente source de pataquès et ne permet pas de différencier bonnes et mauvaises couleurs. Dans la version que je vous propose, il n’y a pas ce genre d’exception : toutes les enchères au palier de 3 du répondant, soit directement sur 1SA, soit juste après un Roudi, sont forcing (de manche).

Sur 2ou 2♠ (trois cartes à Cœur), même chose : déclarez 3 pour montrer les six cartes et la main de chelem.

Ouest
  • A85
  • RV8542
  • D2
  • 84
ONES
1♣-
1-1SA-
?

Comme vous êtes trop fort pour 2 (stop absolu), pas assez pour 4 (sauf si vous ajoutez 2 points quand c’est vous qui jouez le coup) et que 3 exprimerait des ambitions de chelem, ne reste que le Roudi.

Sur 2 (deux cartes à Cœur, mini ou maxi), déclarez 2, encourageant mais non forcing, à base d’une main plutôt irrégulière, mais sans forcément six cartes à Cœur.
S’il est mini, l’ouvreur passera : parfait.
S’il est maxi, il dira 2SA. Vous insisterez à 3 pour décrire la sixième carte. Selon l’utilité plus ou moins grande de ses honneurs (à Cœur, plutôt des As annexes : ok / petits honneurs éparpillés : bof), il passera ou dira 4.

Sur 2 (mini, trois cartes à Cœur), vous direz passe ou 4, selon votre tempérament et l’image plus ou moins bonne que vous avez de votre habilité à la carte, mais pas 3, qui serait une recherche de chelem.

Sur 2♠ (maxi, trois cartes à Cœur), vous conclurez à 4.

Ouest
  • AV963
  • RV942
  • A3
  • 5
ONES
1♣-
1♠-1SA-
?

Certes, il arrivera que votre partenaire possède deux doubletons majeurs (dans le cadre d’une main 2-2-4-5), mais tant pis. Vous devez déclarer 4, conclusion double, ne lui laissant que le choix entre passer et rectifier à 4♠.

Ouest
  • ARV93
  • RV942
  • A3
  • 5
ONES
1♣-
1♠-1SA-
?

Avec un 5-5 majeur de chelem, on dit 3 sur 1SA.

S’il est fitté à Pique, l’ouvreur dira 3♠. Vous pourrez alors enclencher les contrôles ou, mieux, utiliser le 3SA demande de contrôle. Par inférence, si vous dites 4♣ ou 4 (sans utiliser 3SA), vous indiquez la couleur de votre singleton et demandez à l’ouvreur de juger ses cartes.

S’il n’est pas fitté (2-2), l’ouvreur dira 3SA.

S’il est fitté à Cœur, l’ouvreur nommera son premier contrôle, agréant ainsi implicitement l’atout Cœur.

Remarque : sur 3, les enchères de 4 et 4♠ de l’ouvreur sont des « super coups de freins », utilisés avec des jeux très dévalués car comportant trop de points mineurs inutiles, du genre :
♠ xxx Axx RDx ♣ RVxx (6 est totalement grotesque en face de notre Ouest), alors que 7 est à peu près sur table en face de :
♠ Dx ADxx xxx ♣ Axxx !

Ouest
  • V9732
  • D942
  • R3
  • 52
ONES
1♣-
1♠-1SA-
?

Pas question de Roudi sans au moins un espoir de manche. Contentez-vous de 2 sur 1SA, conclusion double, là aussi. L’ouvreur devra se contenter de choisir entre 2 et 2♠. S’il dit 2SA, vous êtes autorisé à le laisser finir le tournoi tout seul (je plaisante !).

Remarque : si vous avez adopté un gadget pour annoncer 5 Piques et 4 Cœurs sur les ouvertures mineures (2 ou 1♣ 2♣ / 1 2 selon les versions – suivez ce lien), ça ne change rien à l’affaire car ce jeu est bien trop faible pour employer cette convention.

Ouest
  • AV932
  • DV42
  • R3
  • 52
ONES
1♣-
1♠-1SA-
?

Ce jeu est trop fort pour 2 sur 1SA (et aussi pour le gadget sus-nommé). Commencez par un Roudi.

Sur 2 (deux cartes à Pique, mini ou maxi), déclarez 2, encourageant mais non forcing.
S’il est fitté à Cœur, l’ouvreur dira passe ou 4 selon sa force (voire 3, enchère dite « Ponce Pilate » : il vous laisse décider. Comme ça, si c’est la mauvaise décision, ce sera votre faute).
S’il n’est pas fitté à Cœur, il dira passe (rarement) ou plutôt 2♠ s’il est mini (fin des courses) et 2SA s’il est maxi (vous prolongerez alors à 3SA).

Sur 2♠ (mini, trois cartes à Pique), vous aurez le choix entre passe (raisonnable) et une enchère d’essai à 3.

Sur 2 (maxi, trois cartes à Pique), vous aurez le choix entre 4♠ et 3. Mon conseil est plutôt de conclure à 4♠ pour camoufler votre main. Si l’avantage du fit 4-4 par rapport au fit 5-3 est très net au niveau du chelem, il l’est beaucoup moins au niveau de la manche. Pour un 4♠ chuté alors que 4 gagnerait en 4-4, vous aurez dix coups où la description de votre main aidera beaucoup trop la défense à entamer ou à jouer en flanc.

Ouest
  • AR932
  • DV942
  • 3
  • 52
ONES
1♣-
1♠-1SA-
?

Ce jeu est trop fort pour 2 sur 1SA (et aussi pour le gadget sus-nommé), mais un peu juste pour 4. Comme 3 indiquerait un 5-5 de chelem, commencez aussi par un Roudi.

Sur 2 (deux cartes à Pique, mini ou maxi), déclarez 2, encourageant mais non forcing. Votre cinquième Cœur ne sera pas encore garanti.
S’il est fitté à Cœur (quatre cartes), l’ouvreur dira passe, 3 ou 4 selon sa force.
S’il n’est pas fitté à Cœur, il dira passe (rare) ou 2♠ s’il est mini (vous pourrez alors en remettre une petite couche à 3 pour décrire le 5-5). Sur 2SA (maxi), vous décrirez votre cinquième Cœur (3) et le laisserez décider, selon l’utilité qu’il accordera à ses honneurs.

Sur 2 ou 2♠ (trois cartes à Pique), vous direz 4♠.

Ouest
  • AR932
  • DV92
  • 3
  • A52
ONES
1-
1♠-1SA-
?

Comme nous l’avons vu plus haut, 3 sur 1SA indiquerait un 5-5 de chelem. Commencez aussi par un Roudi.

Sur 2 (deux cartes à Pique, mini ou maxi), déclarez 3, forcing de manche.
S’il est fitté à Cœur (quatre cartes), l’ouvreur nommera son premier contrôle (au cas où vous ayez des ambitions de chelem : vous conclurez alors à 4 puisque ce n’est pas le cas). Avec une main fittée mais comportant peu d’honneurs utiles, il aura le droit de freiner des quatre fers à 4.
S’il n’est pas fitté à Cœur, il dira 3SA et, en l’occurrence, vous passerez.

Sur 2 ou 2♠ (trois cartes à Pique), le mieux est de conclure à 4♠. Là encore, chercher un fit 4-4 en disant 3 aiderait beaucoup trop souvent la défense, pour un bénéfice très occasionnel.

Ouest
  • AR932
  • ADV9
  • 3
  • A52
ONES
1-
1♠-1SA-
?

Comme nous l’avons vu plus haut, 3 sur 1SA indiquerait un 5-5 de chelem. Commencez aussi par un Roudi.

Sur 2 (deux cartes à Pique, mini ou maxi), déclarez 3, forcing de manche.
S’il est fitté à Cœur (quatre cartes), l’ouvreur nommera son premier contrôle (au cas où vous ayez des ambitions de chelem (vous continuerez dans cette voie puisque c’est le cas). Avec une main fittée mais comportant peu d’honneurs utiles, il aura le droit de freiner des quatre fers à 4(vous passerez ici mais pourriez reparler avec une main plus forte).
S’il n’est pas fitté à Cœur, il dira 3SA et, là aussi, vous passerez.

Sur 2 ou 2♠ (trois cartes à Pique), il sera maintenant vital de chercher un fit 4-4 en disant 3. Au niveau du chelem, aider la défense est moins grave car elle a moins souvent un grand rôle à jouer et le fit 4-4 procure souvent, à ce palier, une ou deux levées de plus que le fit 5-3.

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il collabore aujourd'hui aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.