Quatre mains – 5

Quatre mains, une séquence – 5

Pour chaque séquence d’enchères, indiquez laquelle (ou lesquelles) des quatre mains de Sud peut correspondre.

ONES
12♣3♣

main n° 1

Sud
  • RV4
  • R5
  • AD52
  • 6542

main n° 2

Sud
  • A2
  • RD2
  • AV54
  • 5432

main n° 3

Sud
  • A2
  • D654
  • RDV3
  • 854

main n° 4

Sud
  • A32
  • RV42
  • D963
  • 65
Ce cue-bid particulier est forcing de manche et garantit un fit au moins quatrième. Il correspond donc à notre main n°3.

N° 1 : vous devez commencer par Contrer, bien qu’il n’y ait pas quatre cartes à Pique. L’autre choix serait 2, mais l’enchère promet théoriquement au moins cinq cartes après intervention.

N° 2 : avec les fits seulement troisièmes et au moins 11 DH, le système standard réclame de commencer par Contrer, avant de soutenir au tour suivant (3 : 11-12 DH, 4 : 13 et plus). On peut aussi décider d’adopter le 2SA fitté (11 DH et +, fit troisième).

N° 4 : l’enchère standard est 3 (11-12 DH, fit quatrième). Si vous désirez jouer cette réponse barrage, il faut alors « caser » les mains 11-12 ailleurs, ce qui impose un sacrifice. Il existe plusieurs solutions, dont aucune n’est parfaite.

ONES
1♣12

main n° 1

Sud
  • A32
  • 853
  • RD105
  • A32

main n° 2

Sud
  • A32
  • 83
  • RD1052
  • A32

main n° 3

Sud
  • A32
  • 83
  • A32
  • RD1052

main n° 4

Sud
  • A32
  • 8
  • A32
  • RD10852
Ce cue-bid est également forcing de manche et garantit un fit au moins cinquième à Trèfle. Il correspond donc à nos mains n°3 et 4.

N° 1 : vous devez Contrer 1, enchère qui dénie quatre cartes à Pique, que l’on pourrait nommer au palier de 1. Si vous jouez le Cachalot (suivez ce lien), le Contre promet au moins quatre Piques et vous dites 1♠ avec ce jeu, mais le principe reste le même.

N° 2 : priorité aux enchères naturelles, comme toujours. Dites 2, tout simplement.

ONES
1♣1♠2♠

main n° 1

Sud
  • 832
  • A53
  • RD105
  • A32

main n° 2

Sud
  • A32
  • 983
  • RD102
  • A32

main n° 3

Sud
  • 832
  • A3
  • A32
  • RD1052

main n° 4

Sud
  • 82
  • AD87
  • 32
  • AD852
Ce cue-bid est toujours forcing de manche mais, cette fois-ci, il ne garantit plus le fit à Trèfle. En effet, le Contre Spoutnik garantissant quatre cartes à Cœur, on va être obligé de cue-bidder aussi avec les mains régulières sans cinq cartes à Carreau. Il correspond donc à nos mains n°1, 2 et 3. Il ne dénie pas un arrêt à Pique, car il est préférable d’abord d’essayer de faire nommer les Sans-Atout par l’ouvreur, afin de faire entamer Est.

N° 4 : priorité à la recherche des fits majeurs. Contrez pour annoncer vos quatre Cœurs, quitte à cue-bidder au tour suivant.

ONES
1♣1♠-2♣

main n° 1

Sud
  • A85
  • 852
  • RD85
  • D52

main n° 2

Sud
  • A875
  • 852
  • RD85
  • A2

main n° 3

Sud
  • A5
  • A852
  • RD85
  • 852

main n° 4

Sud
  • A85
  • 85
  • RD1054
  • A32
Ce cue-bid-là n’est pas forcing de manche, mais simplement forcing pour un tour (même pas auto-forcing).

Dans le SEF, il est écrit qu’il promet le fit dans 95 % des cas, l’exception étant une main régulière de 13 H et + sans arrêt dans la couleur adverse (notre n°3).

Je vous conseille de considérer qu’il garantit le fit au moins troisième dans 100% des cas et 11 DH et plus : mains n°1, 2 et 4 et qu’il est prioritaire.

Par inférence, on ne dit pas 2 avec la n°4 (bien que forcing, l’enchère doit dénier un fit franc) et on peut exceptionnellement dire 2 (forcing) avec seulement quatre cartes (main n° 3), quand on a 13 H et plus sans fit ni arrêt dans la couleur adverse (rappelons que 1SA couvre la zone 9-12 H et ne promet pas l’arrêt de la couleur adverse, alors que 2SA promet 13-14 H avec un arrêt).

Pour un autre exercice « Quatre mains, une séquence », cliquez sur ce lien.

Pour retournez à la page d’accueil, cliquez sur la maison en haut de page.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Seulement 40 € par an !
Soit à peine plus de 3 € par mois.

Accédez à tous les contenus d'Amour du Bridge en illimité.

Renouvellement automatique et sécurisé !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 14 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004 et champion de France de division nationale II par quatre en 2014.