Quatre mains – 19

Quatre mains, une séquence – 19

Pour chaque séquence d’enchères, indiquez laquelle (ou lesquelles) des quatre mains de Sud peut correspondre.

ONES
1SA-2♣
-2-4

main n° 1

Sud
  • AR85
  • AR9632
  • 42
  • 6

main n° 2

Sud
  • AR85
  • 976532
  • 5
  • R3

main n° 3

Sud
  • 9874
  • ADV963
  • R4
  • 8

main n° 4

Sud
  • AV54
  • D98632
  • 74
  • 6

L’enchère de 4 est une conclusion, qui se justifie donc avec six cartes à Cœur (et quatre à Pique pour expliquer l’emploi du Stayman) dans une main se situant en zone de manche exactement (ni plus, ni moins).

La 1 est donc trop forte (un chelem est possible) et la 4 un peu juste (2 suffit, rappelons qu’il n’y a pas de chassé-croisé au palier de 2). Avec la 3, vues les qualités respectives des deux majeures, mieux valait occulter les quatre cartes à Pique et répondre directement 4 sur 1SA (ou 2 suivi de 4).

Notre gagnante du jour est donc la main 2. N’ayez pas peur des atouts, au contraire : plus ils sont moches, moins il faut jouer à Sans-Atout.

ONES
1SA-2♣
-2-4♣

main n° 1

Sud
  • AR85
  • 976532
  • 5
  • R3

main n° 2

Sud
  • AD54
  • RV54
  • RV654
  • -

main n° 3

Sud
  • AR54
  • 9
  • 54
  • ARDV63

main n° 4

Sud
  • 9875
  • 4
  • 7
  • A1098754

Cette enchère de 4♣ est parfaitement saugrenue.

Il ne peut pas s’agir d’un Splinter (à quel atout ??? Exit donc la 2, avec laquelle on dit 3) ni d’une enchère de chelem (la 3, avec laquelle il suffit de déclarer 3♣ – forcing de manche -, quitte à insister à 4♣ au tour suivant pour imposer l’atout Trèfle). La 4 est trop faible pour employer le Stayman et il faut se résoudre à imposer l’atout Trèfle (2♠ Texas suivi de Passe sur 3♣).

On peut donc utiliser cette enchère “impossible” comme sous-Texas pour jouer 4 de la main de l’ouvreur (bien entendu, 4 serait un sous-Texas pour 4♠), avec notre main 1.

ONES
1SA-2♣
-2-3♠
-3SA-4

main n° 1

Sud
  • AV54
  • RDV96
  • V963
  • -

main n° 2

Sud
  • AV96
  • R108542
  • D6
  • 4

main n° 3

Sud
  • AD96
  • A109742
  • R4
  • 4

main n° 4

Sud
  • AR85
  • AR9632
  • D2
  • 6

Avec la 1, il faut être logique. Si on a décidé de refuser 3SA à cause de la chicane, il fallait le faire au tour d’avant et déclarer 4 sur 2 (ou, comme nous venons de le voir, 4♣ sous-Texas). Si on a dit 3♠ (chassé-croisé qui décrit les 5 Cœurs et les 4 Piques), il faut passer sur 3SA (même s’il arrivera de jouer un contrat idiot si l’ouvreur a des Carreaux et pas grand-chose à Trèfle. Pour résoudre ce problème, il faut jouer un système hyper-sophistiqué totalement hors standard).

Avec la 2, qui ne laisse aucun espoir de chelem, il faut conclure à 4 sur 2 (ou utiliser le sous-Texas à 4♣, ce qui revient au même).

Le fait de transiter par 3♠ avant de rectifier à 4 sur 3SA dévoile logiquement un espoir de chelem, d’après le principe de la vitesse d’atteinte : plus on va lentement pour aller quelque part, plus on pense à aller plus loin. C’est notre main 3.
L’ouvreur passera avec :
♠ Vxx
Dx
ADVx
♣ RDVx
(rien de bien utile en face de dix cartes majeures)
et dira 6 (ou posera le BW) avec :
♠ RVx
RV
Axxx
♣ Axxx
(4 couvrantes et 2 Valets utiles : tout est bon chez elle, y’a rien à jeter, comme disait Brassens).

Quant à la 4, elle est trop forte. Sur 3SA, il faut soit déclarer 4♣, enchère bizarre qui peut se concevoir comme une enchère de contrôle et donc avec six cartes à Cœur, mais pourrait aussi provenir d’un 4504 de chelem… ou alors plonger à 6 pour éviter tout risque de pataquès.

ONES
1SA-2♣
-2-3♠
-4♣-4

main n° 1

Sud
  • V954
  • RV964
  • A963
  • -

main n° 2

Sud
  • AR96
  • RD1085
  • DV6
  • 4

main n° 3

Sud
  • AD96
  • A109742
  • R4
  • 4

main n° 4

Sud
  • AR85
  • AR9632
  • D2
  • 6

La situation est très différente de la précédente. En effet, l’enchère de 4♣ de l’ouvreur est une annonce de contrôle avec fit (à Cœur) implicite, au cas où le répondant (capitaine et donc seul maître à bord après Dieu – qui a d’autres préoccupations plus urgentes actuellement et lui a donc laissé carte blanche) possède un espoir de chelem (si vous ne saviez pas, retournez d’urgence faire Quatre mains n° 7 en suivant ce lien). Par inférence, l’enchère de 4 ne dénie nullement le contrôle des Carreaux mais constitue un stop absolu, montrant que le répondant n’était pas en zone de chelem. C’est notre main n° 1.

Avec la 3, vous pouvez envisager le Blackwood mais 4 est sûrement plus malin, car vous apprendrez si Nord a ou pas le Roi de Pique, une carte vitale qu’il ne pourra pas mentionner sur 4SA. Si vous entendez 4♠, vous pourrez jouer le chelem avec une pièce manquante. Sinon, il faudra impérativement que l’ouvreur possède trois pièces et, si possible, la Dame d’atout.

Avec la 2 et la 4, l’enchère technique est 4♠ : espoir de chelem sans contrôle à Carreau.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Seulement 40 € par an !
Soit à peine plus de 3 € par mois.

Accédez à tous les contenus d'Amour du Bridge en illimité.

Renouvellement automatique et sécurisé !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.