Plagiat ?

Plagiat

Mais à qui peut-on se fier ?

Samuel Stayman

“J’ aurais aimé être un bridgeur…”

Chronique épique si le cœur vous en dit ! Trèfle de plaisanterie, ne restez pas sur le Carreau et bonne lecture.

Si j’étais bridgeur, mon pseudo pourrait-être DAVID, PALLAS ou OGIER.

Des honneurs pour moi… je me sens invulnérable.

Qu’évoquent ces noms pour vous ?…

Activons nos petites cellules grises et inspectons afin de sortir de cette impasse qui s’avère être une hypothèse de nécessité, d’ailleurs.

Trouvé ?

Le Roi de Pique, la Dame et le Valet pardi. Ils représentent les armes tout comme les Cœurs représentent l’amour. Le Roi Charles, la Dame Judith, le Valet Lahire.

A Carreau, maître des pierres et châteaux ; César, Rachel, Hector respectivement RDV.

Et enfin les terres et conquêtes pour les Trèfles avec Alexandre pour Roi et sa Dame Argine (son moteur de jeu…) et le Valet Hector… Tout y est !

Passons aux choses sérieuses… quoique ?

1SA… réponse 2♣, un classico (sans fumigène)

Bien vu, le STAYMAN ! Recherche d’une ou deux majeures quatrièmes…

Samuel Stayman est né dans le Massachusetts en 1909 et décédé à Palm Beach, Floride en 1993.

Sam pour les “inteams” publie cette enchère en 1945 dans “the bridge World”, sa sublimissime revue de l’époque. Mais… il n’en est pas le penseur !

Il a abusé de ses droits de rédacteur, volant ainsi le génie de Georges Rapee, son partenaire.

Vainqueurs tous deux de la prestigieuse BERMUDA BOWL à trois reprises en 1950, 51 et 53.

“Esquezzé” du peu…

Trahi par le monde du bridge, il publia ses aveux en 1956, révélant ainsi sa bévue et remettant “les Honneurs” (pas facile celle là – pratique pour l’impasse !) à leur juste place… La une de “the complete Stayman system of contract bidding” est un rectificatif le pardonnant aux yeux de ce public “alerte”, pas besoin d’arbitre…

Remarquez, à sa décharge, le Puppet Stayman n’est pas de lui non plus. Mais son nom a été emprunté avec l’apparition de la majeur cinquième… Inutile de vous narrer ce système mondialement connu et largement approuvé.

Donc on lui pardonnera, comme l’a fait son pote Georges, d’ailleurs…

Moralité : ne restons pas vulnérables aux petits jeux de mots laids qui font les gens bêtes… !

(pas simple celle là)…

Merci de votre attention prêtée à cette chronique anachronique et chrono… logique.

A la fois prochaine, peut-être …

David Ducoront, sources historiques internet.

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.