Oléron 2019

Donnez votre témoignage

L’incontournable Fort Boyard

Sur l’île d’Oléron avec Marc Kerlero, Ascension 2019

La dégustation d’huîtres, incontournable également.

Le top du top : la Pousse en Claire

Du 30 mai au 2 juin 2019, nous étions Saint Trojan, dans le village de vacances “Arc en Ciel Oléron”.

Classé ♥♥♥ Privilège, le village offre un excellent rapport qualité-prix, on y mange vraiment bien et tout le personnel était “aux petits soins”.
Le soleil était au rendez-vous !

Seul bémol du week-end : un embouteillage ahurissant pour sortir de l’île dimanche. Promis, les îles, c’est fini pour les week-ends de l’Ascension. L’an prochain, nous resterons sur le continent !

Les cours ont eu lieu le premier soir et les trois matins suivants et les tournois commentés le soir, de 20 h 30 à 23 h 30, avec exclusivement des donnes d’application des cours. Comme d’habitude, Marc se promène au milieu des tables pendant le tournoi, ce qui lui permet de faire ses commentaires “à chaud”. Bien entendu, chacun reçoit ensuite un livret avec le commentaire de toutes les donnes jouées, pour compléter le livret de cours distribué le matin.

Les thèmes abordés cette année (et qui changent tous les ans, bien sûr) :

1 – Le contre d’une enchère artificielle

2 – La reconstitution des mains cachées

3 – L’enchère de 3SA sur un fit majeur (naturelle, coup de frein, demande de contrôles ?)

4 – Les vertus du carton Passe

Le niveau des stagiaires est toujours très variable puisque les quatre séries sont représentées, ce qui n’est nullement gênant : les moins aguerris découvrent des choses… et les plus aguerris découvrent qu’en fait, ils connaissaient le sujet bien moins bien qu’ils ne le pensaient !

Une donne du tournoi sur la reconstitution des jeux :

ARV3
RV2
RD7
432
654
A10
1096
ADV108
D7
987543
V85
97
10982
D6
A432
R65
ONES
-
-1SA-2♣
X--XX
-2-4♠
fin

Entame : 10 de

Passe en Ouest : n’ouvrez pas en mineure à 11 H les mains régulières.
Contre : avec la chute en main à 3SA uniquement sur entame à Trèfle, le contre est justifié.
Passe en Nord : pas envie de jouer le coup, peut-être une majeure.
Surcontre : re-Stayman.
2 : j’ai quatre cartes à Pique.
4♠ : et voilà le travail, on joue le coup du bon côté !

«A huit cartes, impasse à la Dame, à neuf, jeu en tête», c’est bien connu. C’est vrai, mais l’important est de ne pas oublier que cette phrase n’est que le résultat de calculs faits pour améliorer les chances de capturer la Dame, en dehors de tout contexte : a priori, la probabilité de trouver la Dame de Pique seconde en Est est inférieure à celle de trouver la Dame de Pique troisième en Ouest (avec quatre boules noires et une boule blanche réparties au hasard trois à gauche et deux à droite, la boule blanche a 3 chances sur 5 de se retrouver dans le paquet de trois). Nord, bon mathématicien mais encore meilleur bridgeur, doit jouer Cœur vers la Dame, à la deuxième levée. Lorsqu’il voit Ouest prendre de l’As, la probabilité de trouver la Dame de Pique seconde en Est n’a pas bougé… mais celle de la trouver en Ouest est quasiment passée à zéro, car ce dernier a déjà montré 6 ou 7 points à Trèfle et n’a pas ouvert. Dès lors, pourquoi tenter une impasse qui rate ? La seule chance restante est donc d’encaisser As et Roi de Pique. Bien sûr, si la Dame de Cœur avait fait la levée, Nord se serait rabattu sur les calculs de probabilité, acceptant alors de perdre une Dame seconde avec philosophie.

Quelques exercices sur le thème du “3SA après un fit majeur”.

Dans les séquences suivantes, l’enchère de 3SA est-elle naturelle, coup de frein ou demande de contrôles ?

ONES
1♠-2♠-
2SA-3-
3SA

3SA est toujours naturel après un tel départ (1M 2M).
L’ouvreur suggère de jouer 3SA.
Le répondant accepte (passe) ou refuse (4♠), selon sa main.

ONES
1-1♠-
3♠-3SA

Demande de contrôles.
Il n’est pas question ici de jouer 3SA (fit 4-4, main irrégulière en Ouest). Le soutien d’Ouest est précis en force, donc le capitaine est Est.

ONES
1♠-2-
2♠-3♠-
3SA

Coup de frein du moussaillon, qui montre simplement une main très minimum, sans autre considération.
Ou good-bad si vous avez choisi cette option.

ONES
1♠-2-
2SA-3♠-
3SA

Coup de frein à l’atout qui décrit simplement de mauvais Piques.
La redemande à 2SA étant hyper-précise en force (15-17 H) et en distribution (5332), un coup de frein général n’aurait guère d’utilité, contrairement à la séquence précédente, beaucoup plus floue.

Téléchargez un superbe document pdf réalisé par l’un de nos participants (Bernard MAURICE, époux non bridgeur de Michèle) : un grand merci à lui.

2019-06 Oleron-souvenirs

Laisser un témoignage
1
2
3
4
5
Envoyer
     
Annuler

Donnez votre témoignage

Amour du bridge
Note moyenne:  
 4 notes
par JACQUELINE ET DANIEL on Amour du bridge
OLERON

Toujours excellent .Il n'y a plus qu'à travailler ...

par luciez on Amour du bridge
oleron

Stage parfaitement réussi.Les cours, l'hébergement, la restauration, les sorties .
Et surtout, le professeur toujours disponible pour nous aider à remédier à nos nombreuses lacunes après les cours.
Marie-Claude et Yves

par Anne et Alain on Amour du bridge
Une première au top

Pour notre premier séjour bridge, nous avons été gâtés.
Marc est un pédagogue hors pair et ses cours sont ludiques et toujours très clairs.
Isabelle et lui sont à l'écoute et très présents tout au long du séjour.
Le groupe était fort sympathique.
Un seul petit regret : que les tournois soient un peu courts
La destination et le village vacances étaient très bien choisis, chambre agréable, repas et services excellents, village en bordure de forêt (pour une adepte de la randonnée) et très proche des plages (pour un adepte de la bronzette).
Séjour à peine gâché par le retour car comparativement à certains, nous n'avons mis QUE 2h30 pour sortir de l'ile (pour un départ à 14h après un excellent déjeuner).
Un grand merci à tous les 2.

par Jean on Amour du bridge

Marc et son team au sommet de leur art. Programme très intéressant, ambiance sympathique. Très bon rapport qualité/prix de l'hébergement.

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 14 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004 et champion de France de division nationale II par quatre en 2014.