Levée par levée – 155

Levée par levée 155

Pour faire des progrès au jeu de la carte, que ce soit en face du mort ou en flanc, il faut être organisé. A l’instar d’un service secret, il faut collecter un maximum d’informations, dont certaines ne serviront jamais… mais, lorsqu’on aura besoin de l’une d’elle, elle sera là, à portée de main.
Or, pendant les enchères puis à chaque levée, il se passe quelque chose. On obtient forcément un élément, même un détail, sur les deux jeux cachés. Et il faut apprendre à le noter. Comme il est interdit de jouer avec un crayon et un papier, il faut le noter dans son cerveau et, pour cela, une seule méthode : se prononcer la phrase dans la tête.
Ces exercices sont là pour vous aider à vous entraîner à cette gymnastique indispensable.

Vous êtes en Est.

Sud donneur, Tous vulnérables, match par quatre.

R4
A42
AV109
DV109
1053
R1073
R43
642
ONES
1SA
-3SAfin

1SA : 12-14 H.

Entame : 6 de ♠

Votre partenaire possède entre 5 et 7 points H.

Levée 1

Le mort passe le 4 de Pique, vous montez du 10 en troisième… et vous faites la levée, Sud fournissant le 7.

Cette première levée est assez surprenante et vous devez pouvoir en déduire la situation exacte de la couleur.

Votre partenaire. Sinon, Sud n’aurait aucune raison de vous laisser faire le 10.

Votre partenaire itou. Avec Rx pour Dxx ou même Dxxx, on passe le Roi sur l’entame, pour avoir une chance d’arrêter la couleur deux fois.

Le déclarant. Avec que des petits Piques en main, il aurait évidemment appelé le Roi du mort, seule chance pour lui de faire une levée dans la couleur.

Il ne manque que le 2 et Ouest ne peut pas avoir six cartes (de plus, Sud n’aurait pas laissé passer avec l’As second pour le Roi second !!!), mais cinq sont probables car, avec DV9x, Ouest aurait entamé de la Dame et Sud aurait sans doute pris avec A9xx. Pas de certitude, donc, mais une forte présomption pour DV862 en Ouest et A97 en Sud.

Avec déjà 3 points à Pique, votre partenaire ne peut plus posséder qu’une seule grosse pièce et il faut espérer que ce n’est pas la Dame de Carreau, qui se ferait prendre trop facilement.

  • Si c’est une pièce à Cœur, le retour à Cœur sera plus efficace que celui à Pique, car votre partenaire n’aura pas de reprise, alors que vous, oui (le Roi de Carreau).
  • Si c’est une pièce à Trèfle, le retour à Pique sera inefficace : Sud prendra du Roi au mort et affranchira les Trèfles, faisant tomber la seule reprise d’Ouest, qui pourra affranchir ses Piques mais pas les encaisser.

Conclusion, mieux vaut rejouer Cœur.

Le 3. Quand on fait un « switch » à Sans-Atout (ne pas rejouer dans la couleur d’entame), on utilise le principe de la quatrième meilleure *.

* Seule petite différence : avec un honneur troisième, on joue la petite et pas l’intermédiaire.

Levée 2

Sur votre 3 de Cœur, Sud passe le Valet et Ouest fournit le 8.

Dame de Cœur en Sud. Le 8 d’Ouest montre deux ou quatre cartes (98xx).

Levée 3

La Dame de Carreau de Sud file jusqu’à votre Roi, Ouest fournissant un nouveau 8.

Cette fois, le 8 d’Ouest ne peut pas provenir de quatre cartes car c’est sa plus grosse. Or, vous savez qu’avez quatre petites cartes, on fournit la deuxième : ni la première, ni la troisième. C’est TRES important. Si vous ne comprenez pas pourquoi, suivez le lien suivant.

Sud avait donc la Dame de Carreau quatrième.

Si Sud était 3-4-4-2, on ne voit vraiment pas ce que vous pouvez faire (ni pouviez, d’ailleurs).

En revanche, si Sud était 3-2-4-4, vous pouvez battre en insistant à Cœur et, bien entendu, en jouant le Roi puisqu’il lui reste alors la Dame. La reprise à Trèfle de votre partenaire vous permettra d’encaisser la chute.

R4
A42
AV109
DV109
DV852
9865
85
R5
1053
R1073
R43
642
A97
DV
D762
A873
Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a collaboré aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.