Levée par levée – 107

Levée par levée 107

Pour faire des progrès au jeu de la carte, que ce soit en face du mort ou en flanc, il faut être organisé. A l’instar d’un service secret, il faut collecter un maximum d’informations, dont certaines ne serviront jamais… mais, lorsqu’on aura besoin de l’une d’elle, elle sera là, à portée de main.
Or, pendant les enchères puis à chaque levée, il se passe quelque chose. On obtient forcément un élément, même un détail, sur les deux jeux cachés. Et il faut apprendre à le noter. Comme il est interdit de jouer avec un crayon et un papier, il faut le noter dans son cerveau et, pour cela, une seule méthode : se prononcer la phrase dans la tête.
Ces exercices sont là pour vous aider à vous entraîner à cette gymnastique indispensable.

Vous êtes en Sud.

Sud donneur, Tous vulnérables, match par quatre.

A75
D83
93
RV765
D98
A65
A105
AD32
ONES
1SA
2♠3SAfin

2♠ : bicolore avec 5 Piques et une mineure.

Entame : Roi de

Le Roi de Pique est très probablement en Ouest pour justifier son intervention vulnérable.

Levée 1

Sur le Roi de Carreau, Est fournit le 2.

Sur l’entame du Roi à Sans-Atout, on signale en pair-impair. Les Carreaux sont 5-3.

Vous laissez passer.

Levée 2

Ouest insiste du Valet de Carreau, pour le 6 d’Est.

Ouest avait RDV à Carreau, mais avec le 10 en main, on le savait déjà dès l’entame. Avec cinq Carreaux par Roi-Dame, Ouest aurait évidemment entamé d’un petit.

Laisser passer encore une fois ne sert strictement à rien !

Le Roi de Pique est mal placé et, si le Roi de Cœur l’est, il est en Ouest ! Démunir Est de Carreaux n’a donc aucun intérêt.

Un bon conseil : si vous savez qu’une action ne sert à rien, ne la faites pas… même si vous ne voyez pas à quoi sert de ne pas la faire ! La lumière peut venir plus tard 🙂

Vous prenez donc de l’As de Carreau.

Jouer vers une vos deux Dames vous conduit droit à la chute. Vous décidez donc d’encaisser vos Trèfles, en regardant attentivement combien de fois chaque adversaire fournit puis ce qu’il défausse.

Levées 3 à 7

Vous encaissez vos Trèfles.

Est fournira quatre fois puis défaussera un Cœur.

Ouest défaussera dès le premier tour et abandonnera trois Piques et deux Cœurs.

Vous défausserez un Cœur.

La distribution initiale d’Ouest est facile à reconstituer : 5 Piques, 5 Carreaux et 0 Trèfles font 3 cartes à Cœur.

Trois Carreaux maîtres, le Roi de Pique second et un Cœur.

Cœur pour l’As, afin d’ôter à Ouest son dernier Cœur et 10 de Carreau : une fois ses trois levées faites dans la couleur, il devra rejouer Pique sous le Roi à deux cartes de la fin.

A75
D83
93
RV765
R10632
1094
RDV74
-
V4
RV72
862
10984
D98
A65
A105
AD32

Remarque : si Ouest veut garder deux cartes à Cœur pour éviter la mise en main, il devra jeter un de ses Carreaux maîtres pour ne pas assécher le Roi de Pique. Vous jouerez alors As de Pique et Pique à blanc pour affranchir votre Dame.

Et si Ouest défausse deux Carreaux maîtres pour garder deux Cœurs et trois Piques ? C’est qu’il est vraiment trop fort ! Vous gagnerez quand même : Dame de Cœur du mort (pas de raison qu’il n’y ait qu’un extralucide à la table), pour le Roi et l’As. Carreau pour le Valet en jetant un Pique du mort. Ouest doit jouer le 10 de Cœur, qu’Est ne pourra pas prendre du Valet sans libérer le 8 du mort.

Et si Ouest a défaussé le 10 ou le 9 de Cœur pour garder 104 ou 94 et débloqué le gros sur votre As pour ne conserver que le 4 ? Appelez la police. Il connaît la donne !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.