Le Choix de la Redemande

Le Choix de la redemande

Pour l’ouvreur, savoir choisir la bonne redemande n’est pas toujours si facile.

Testez vos connaissances…

Ouest
  • 5
  • ADV5
  • R54
  • R10654
ONES
1♣-1♠-
?
2♣ : vous possédez une distribution bicolore, pas une main régulière. Avec 3 points de plus, auriez-vous ouvert de 1SA ? Non, quelle horreur ! Alors pourquoi faire la même chose en redemande ? 1SA décrit une main régulière 12-14, exactement comme 1SA d’ouverture une main régulière 15-17. L’enchère de 1SA pourrait avoir de graves conséquences, Est pouvant répéter des Piques seulement cinquièmes, par exemple, pensant en trouver au moins deux chez vous, ou se croire automatiquement fitté avec six cartes à Pique et déclarer 6♠ avec ARxxxx, etc.

Bien entendu, vous n’avez pas assez de jeu pour nommer vos Cœurs en bicolore cher (il vous faudrait au moins 17 H avec une distribution seulement 5-4). Vous devez donc vous contenter de répéter vos Trèfles, action qui ne garantit pas six cartes (sauf lorsque la réponse « colle » à l’ouverture, comme 1 1 2, par exemple).

Ouest
  • 52
  • ADV5
  • R4
  • R10654
ONES
1♣-1♠-
?
1SA : la distribution 5422 est dite « semi-régulière ». Cette fois, 1SA n’est plus choquant et plus proche de la vérité que 2♣. Entre autres avantages, l’enchère facilitera la découverte d’un fit 4-4 à Cœur, même en cas de main faible en Est (puisque 2 chez lui sera faible sur 1SA mais serait forcing sur une redemande à 2♣).
Ouest
  • R
  • ADV5
  • R54
  • 106542
ONES
1♣-1♠-
?
1SA : bon, d’accord, d’accord, ne soyons pas plus royaliste que le Roi… glissons un Trèfle dans les Piques quand même, au cas où ça tourne mal !
Ouest
  • 5
  • AV75
  • RD42
  • R1065
ONES
1-1♠-
?
2♣ : pour les mêmes raisons. Certes, la découverte du fit 4-4 à Cœur ne sera plus possible en face d’une main faible et il arrivera de jouer un grotesque 2 en 4-2 après une préférence d’Est à 2 dans deux cartes, mais l’enchère de 1SA a des inconvénients bien plus graves, au niveau de la manche ou du chelem.
Ouest
  • R
  • ARD5
  • V842
  • 10765
ONES
1-1♠-
?
1SA : ok, ok, mais cette redemande à 1SA avec un singleton doit rester exceptionnelle.
Ouest
  • 5
  • AV75
  • RD42
  • RD65
ONES
1-1♠-
?
2♣ : là, il n’y a vraiment pas de deuxième choix, la main étant trop forte pour 1SA et pas assez pour 2.
Ouest
  • 5
  • AR75
  • RD42
  • RD65
ONES
1-1♠-
?
2 : tant qu’à faire de mentir sur le cinquième Carreau, autant annoncer les Cœurs (et les 17 points, bien sûr).
Ouest
  • 5
  • AR75
  • RD42
  • AR65
ONES
1-1♠-
?
2 : toujours pas question de Sans-Atout avec un singleton, que ce soit pour 1 (12-14) ou pour 2 (18-19).
Ouest
  • 82
  • AD2
  • R4
  • A98542
ONES
1♣-1♠-
?
2♣ : autant il arrive d’ouvrir de 1SA avec des mains 6322 de 15-16 points (voire 14) pour résoudre des problèmes de redemande, autant il faut l’éviter dans cette zone faible où la redemande à 2♣ convient très bien. Evitez de mentir sur votre distribution quand vous ignorez tout de la main de votre partenaire. Comment voulez-vous déclarer 6♣ si vous redemandez à 1SA et qu’Est possède : ♠ ARxx Rxx Dxx ♣ RDx ? Il conclurait à 3SA sans états d’âme alors qu’il y a douze levées de tête.
Ouest
  • R982
  • AD2
  • R74
  • V42
ONES
1♣-1-
?
1♠ : prioritaire sur 1SA, comme vous le savez.
Ouest
  • R982
  • AD2
  • RV4
  • AV2
ONES
1♣-1-
?
2SA : même s’il est écrit dans le SEF que cette redemande dénie une majeure quatrième annonçable au palier de 1, comme 1SA, 99% des experts admettent l’enchère, afin d’annoncer rapidement les Sans-Atout du bon côté. Bien entendu, il faut un équipement derrière (check-back Stayman ou relais dans « l’autre mineure », à votre choix) pour récupérer un éventuel fit 4-4 à Pique.
Ouest
  • AR98
  • A2
  • A52
  • A542
ONES
1♣-1-
?
1♠ : cette fois, il serait mieux qu’un éventuel contrat à Sans-Atout soit joué par le partenaire (mais si, mais si…), pour protéger ses petits honneurs.

Attention : le saut à 2♠ décrirait une distribution bicolore.

Ouest
  • AR98
  • 2
  • A52
  • AD542
ONES
1♣-1-
?
1♠ : avec 17 H, la main justifierait un bicolore cher… mais attention, 2♠ ici ne serait pas un bicolore cher mais un bicolore à saut, forcing de manche et garantissant donc au moins 19 points H (18 somptueux).
Ouest
  • 2
  • AR982
  • AD52
  • A54
ONES
1-1♠-
?
2 : même chose. Pas assez de jeu pour imposer la manche en bondissant à 3. Sur une réponse au palier de 1, le bicolore économique peut monter jusqu’à 17-18 points H…
Ouest
  • 2
  • AR982
  • D752
  • R94
ONES
1-1♠-
?
2 : … mais ne garantit pas mieux qu’une ouverture banale. Rappelons qu’il est non forcing mais que le partenaire ne passe que rarement.
Ouest
  • 2
  • AR982
  • ARD2
  • R94
ONES
1-1♠-
?
3 : il faut donc jumper à 3 avec 19 points H pour créer une situation forcing. L’enchère ne promet donc pas un 5-5.
Ouest
  • 2
  • AR982
  • ARD2
  • R94
ONES
1-2♣-
?
2 : cette fois, 2 suffit puisque la situation est forcing, Est s’étant engagé à reparler (2♣ est auto-forcing… ou forcing de manche, cf. l’article correspondant). On dira qu’on est fort plus tard.
Ouest
  • 2
  • AR982
  • ARD42
  • 84
ONES
1-1♠-
?
2 : toujours pas assez de jeu pour 3 forcing de manche. La main est belle, mais fragile en cas de misfit.
Ouest
  • 2
  • AR982
  • ARD42
  • 84
ONES
1-2♣-
?
3 : cette fois, sur un changement de couleur 2/1, le jump promet un beau 5-5 et n’exige plus 19 points H : 16-17 suffisent si la main est élégante.
Ouest
  • 2
  • AR9852
  • D752
  • R9
ONES
1-2♣-
?
2 : rappelons également que la distribution 6-4 est bicolore, pas unicolore. De plus, ici, l’enchère « poubelle » de 2 ne décrirait même pas le sixième Cœur.
Ouest
  • AR54
  • R5
  • AV5
  • R962
ONES
1♣-1♠-
?
4♠ : ou 3SA conventionnel si vous avez adopté le gadget, mais surtout ni 2SA (non forcing et qui dénie le fit), ni 3♠ qui décrit une main irrégulière de zone 2, alors qu’on a une main régulière de zone 3, ce qui n’a rien à voir. 

Bien sûr, on jouera parfois la manche avec 18 banals en face de 5 horribles… ne restera plus qu’à s’appliquer à la carte !

Ouest
  • AR54
  • 5
  • A85
  • A10962
ONES
1♣-1♠-
?
3♠ : rien à voir avec la main précédente, non ? Et on est bien loin d’avoir assez de jeu pour un Splinter à 4 (qui est aussi une enchère de zone 3).
Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 14 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004 et champion de France de division nationale II par quatre en 2014.