le Blackwood 41-30

le Blackwood 41-30

J’imagine que la grande majorité d’entre vous pratique le Blackwood 5 As (si ce n’est pas le cas, il est toujours temps de vous y mettre).

Les réponses classiques se font en 30-41 :

5♣ : 3 ou 0
5 : 4 ou 1
5 : 2 sans la Dame d’atout
5♠ : 2 avec la Dame d’atout (ou un fit dixième permettant de s’en passer).

Sur les réponses de 5♣ et 5, qui ne précisent rien quant à la Dame d’atout, l’auteur du Blackwood peut interroger sur la présence ou l’absence de celle-ci en relayant dans la « collante », qui est la première enchère disponible hors atout : 5 sur 5♣ (sauf atout Carreau, on décale alors à 5) et 5 sur 5 (sauf atout Cœur, on décale alors à 5♠).

Sur ce relais, le partenaire revient au plus bas dans la couleur d’atout s’il n’a pas la Dame (au palier de 5 ou de 6, selon les hiérarchies respectives de la question et de l’atout). S’il l’a, il nomme quelque chose d’utile non encore annoncé (un Roi, par exemple, mais pas forcément) sans dépasser le palier de 6 de l’atout si le palier de 5 est encore disponible.

On remarque qu’un relais plus cher que l’atout, qui condamne donc à jouer au moins le petit chelem, ne se conçoit qu’en recherche de grand et garantit la présence des cinq pièces dans la ligne. En revanche, s’il est encore possible de s’arrêter au palier de 5, le relais peut se pratiquer avec une pièce manquante.

A partir de là, certains experts ont proposé de modifier les réponses de 5♣ et 5 et de les jouer « à l’envers » :

5♣ : 4 ou 1
5 : 3 ou 0.

Qu’est-ce que ça change ?

Aux atouts Pique et Carreau, strictement rien.

A Carreau, la collante se fait systématiquement à 5 et nous condamne donc à jouer au moins le petit chelem.

A Pique, qu’elle se fasse à 5 ou à 5, on reste toujours en-dessous du palier de 5♠.

A l’atout TREFLE

Le Blackwood 41-30 est alors une aberration !

En effet, le gros problème de l’atout Trèfle est de risquer de se retrouver trop haut sur la réponse de 5 alors qu’il manquerait deux pièces. Du coup, il devient impossible (en 30-41) de poser le Blackwood avec seulement deux pièces si l’on peut craindre, d’après ses enchères, que le partenaire n’en possède qu’une. Les partisans du 41-30, eux, le peuvent, puisque si le partenaire répond une pièce (5♣), ils pourront passer.

Le problème, c’est qu’ils ne peuvent plus poser le Blackwood avec trois pièces !! En effet, cette fois, ils risquent d’entendre 5 (zéro) !!!

Pouvoir poser le Blackwood avec deux pièces seulement est formidable… mais si le prix à payer est de ne plus pouvoir le poser avec trois, on marche sur la tête, non ?

A l’atout COEUR

Cette fois, le Blackwood 41-30 présente un petit avantage.

En effet, à l’atout Cœur, la réponse gênante du partenaire est 5, qui nous interdit de poser la question à la Dame d’atout de façon économique puisqu’elle doit se faire à 5♠ et qu’elle est donc impossible à utiliser s’il manque une pièce (puisque, si le partenaire n’a pas la Dame d’atout, on jouera 6 avec un As et la Dame d’atout manquante, ce qui est une très mauvaise idée, surtout si le fit n’est que huitième).

Or, il est exact qu’il est plus fréquent d’avoir une pièce que zéro. Du coup, le 41-30 permet de répondre souvent 5♣ (une pièce) et rarement 5 (zéro).

BILAN

Il est à mon avis assez négatif. Le petit avantage obtenu à l’atout Cœur ne compense pas le gros inconvénient de l’atout Trèfle, sans oublier les risques d’oubli quand ça fait de nombreuses années qu’on répond « machinalement » en 30-41.

J’ai néanmoins une solution à vous proposer, que j’ai nommé Blackwood Isabelle (ma Dame de Cœur à moi ♥♥♥). Certes, elle demande un petit effort de mémoire mais permet de résoudre le problème de l’atout Cœur. Suivez ce lien pour tout savoir.

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 14 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004 et champion de France de division nationale II par quatre en 2014.