La main d’en face – 4

La main d’en face – 4

Notez tous les renseignements sur la main de votre partenaire (Est) que vous pouvez déduire de sa séquence d’enchères.

ONES
1-
1♠-2♣
La redemande de votre partenaire est un bicolore économique puisque le palier de répétition simple de la couleur d’ouverture (2 ici) n’est pas dépassé. Economique ne veut pas dire faible. La zone est assez large puisqu’elle va de 12 (11 beaux) à 18 H. Dans « bicolore économique », il y a aussi « bicolore » : Est possède au moins cinq Carreaux et au moins quatre Trèfles même si, sur cette séquence précise, il lui arrivera d’être 1444 (la redemande à 1SA est théoriquement interdite avec un singleton, contrairement à la réponse de 1SA qui est dite « poubelle »).
Est
  • 4
  • RD2
  • A9875
  • ARV2
ONES
1-
1♠-2♣
Même chose. Est garantit au moins cinq Cœurs et quatre Trèfles, de 12 (11) à 18 points H. Il possédera parfois une main 5332 de la zone 15-17 qu’il aura décidé de ne pas ouvrir de 1SA.
Est
  • D2
  • ARV542
  • 7
  • D963
ONES
1-
1♠-3♣
Il s’agit cette fois d’un bicolore à saut, forcing de manche : au moins cinq Cœurs, au moins quatre Trèfles (plus de dérogation), au moins 19 points H (18 très beaux). Contrairement à une idée fausse répandue, l’enchère ne promet pas un 5-5, faute d’alternative avec les mains très fortes.
Avec la même distribution mais pas plus de 17-18 H, il faudrait se contenter d’un bicolore économique à 2♣.
Est
  • 2
  • ARV52
  • AR7
  • A963
ONES
1-
2-3♣
Voici un bicolore cher (le palier de répétition de la couleur d’ouverture, ici 2, est dépassé) au palier de 3. Remarquez l’absence de saut. Est a moins cinq Cœurs, au moins quatre Trèfles (plus de dérogation), au moins 17 points H (16 beaux).
Avec la même distribution mais pas plus de 15-16 H, il faudrait se contenter de répéter les Cœurs.
Est
  • D92
  • ARV52
  • 7
  • AR63
ONES
1-
2♣-3
Sur un changement de couleur au palier de 2, le bicolore économique (2 ici) serait forcing (du fait du caractère auto-forcing de la réponse) et donc illimité en force (11-12 H et +, sans limitation supérieure). Du coup, le saut à 3 est dit « inutile » (sous-entendu « inutile pour rendre la séquence forcing »). on l’utilise pour décrire de beaux bicolores 5-5 d’au moins 16 H à honneurs concentrés. 
Avec un 5-4 ou un 6-4 (ou un 5-5 moche), on se contente de 2, même avec une main très forte.
Est
  • 92
  • ARV52
  • ARD63
  • 2
ONES
1-
1-2♠
Encore un bicolore à saut : au moins cinq Carreaux, a priori seulement quatre Piques (sauf en cas de 6-5), au moins 19 points H (18 beaux). Avec une main régulière de la zone 18-19, vous devez choisir entre 1♠ et 2SA. Avec un tricolore 4144 de 18-20 H, contentez-vous aussi de 1♠ (redemande non forcing mais sur laquelle le partenaire ne passe qu’avec une main misérable). Il arrivera de déclarer 2♠ dans seulement trois cartes dans le cas d’une main fittée à Cœur (type 3451) jugée trop forte pour un Splinter à 4♣.
Est
  • AR92
  • 52
  • ARD63
  • R2
ONES
1♣-
1♠-2
Voici le bicolore cher au palier de 2 : il n’y a pas de saut mais le palier de répétition de la couleur d’ouverture (ici, 2♣) est dépassé. L’enchère promet au moins 17 points H (16 très beaux), au moins cinq Trèfles, a priori seulement quatre Carreaux (sauf 6-5, jamais 5-5 qu’on ouvre de 1), exceptionnellement trois Carreaux seulement dans le cas d’une main fittée à Pique trop forte pour un Splinter. En revanche, essayez d’éviter les « bicolores » 6-3, très difficiles à maîtriser.
Avec cinq Trèfles et quatre Carreaux mais pas assez de points pour 2, répétez vos Trèfles ou dites 1SA avec une main 2245 de la zone 12-14. Avec un 2245 de la zone 15-16, ouvrez de 1SA.
Est
  • 2
  • AD2
  • A963
  • AR1062
ONES
11
2♣-2♠
L’intervention ne nous a pas gênés. 2♠ reste un bicolore cher, forcing de manche sur une réponse au palier de 2, qui garantit au moins cinq cartes à Carreau et au moins 16-17 H. Avec un bicolore plus faible, on se contente de 2 (Ouest dira 2♠ s’il en a quatre). Avec une main régulière 12-14, on dit 2SA avec un arrêt à Cœur et 2 cue-bid « poubelle » sans arrêt à Cœur.
Est
  • AD54
  • R5
  • AR963
  • 32
ONES
12♣
2-2♠
Cette fois, l’intervention nous a décalés d’un cran. Si Sud avait passé, Ouest aurait répondu 1, pas 2. 2♠ n’est plus un bicolore cher (remarquez que le palier de répétition de la couleur d’ouverture est maintenant 3 et qu’il n’est donc pas dépassé). Ce n’est même plus un bicolore car l’enchère est devenue à peu près équivalente à 1 1 1♠ dans le silence adverse et peut donc provenir d’une main régulière faible, même si elle est illimitée et peut aussi provenir d’un bicolore très fort.
Est
  • AD54
  • 85
  • A963
  • R32
ONES
1-
1SA2♠3
Voilà du « Canada dry »… Ca « ressemble » à un bicolore cher, mais ça n’est pas un bicolore cher. Dans cette situation, on considère qu’il y a urgence à nommer vite un beau bicolore 5-5, même faible en points H, car le risque est grand d’entendre 4♠ en Sud alors qu’il est possible que la ligne possède un fit très long à Carreau qui justifierait une surenchère au palier de 5. Avec un bicolore 5-4 fort, on commence par contrer 2♠ (d’appel, de nos jours).
Est
  • 2
  • AR963
  • RV1032
  • 54
Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 14 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004 et champion de France de division nationale II par quatre en 2014.