La main d’en face – 23

La main d’en face – 23

Les enchères de chelem forment certainement la partie la plus délicate des enchères à deux… et c’est aussi celle qui aura déplacé le plus d’imps à la fin de l’année.

Il ne s’agit pas ici de faire un tour complet du sujet (pour cela, vous pouvez lire ou relire “les enchères de chelem”, aux éditions du Bridgeur), mais juste de vérifier si vous maîtrisez suffisamment les grands principes.

ONES
1♠-
3♠-3SA

3♠ : standard, fit au moins quatrième, 11-12 DH.

Après un tel début affirmant un fit au moins neuvième en majeure, il est totalement exclu de jouer le contrat de 3SA. Cette enchère est donc dite “impossible” et elle est utile pour déclencher les enchères de contrôles. Elle peut donc s’employer avec des mains de distribution variable.

Est
  • ADV854
  • 54
  • A
  • ADV10

L’enchère permettra de savoir si le partenaire contrôle les Trèfles (singleton ou Roi) et surtout les Cœurs.

Contrairement à une idée fausse très répandue, l’enchère n’est pas une demande de contrôle à Trèfle déniant celui-ci, mais un déclenchement des contrôles. Pourquoi ? Voir donne suivante.

ONES
1♠-
3♠-4

3♠ : standard, fit au moins quatrième, 11-12 DH.

Parce que croire que, pour déclarer des chelems, il suffit d’additionner des points et de vérifier que l’on contrôle toutes les couleurs est une grave erreur. L’important est surtout, dans le cas des mains irrégulières, de vérifier d’abord la concordance des mains.

Ainsi, lorsqu’on dispose d’une enchère pour déclencher les contrôles, comme ici, on l’utilise systématiquement lorsqu’on a un problème de contrôle (Trèfle ou autre), ce qui permet de “dégager” les autres enchères (4♣, 4 et 4 en l’occurrence), pour annoncer autre chose que des contrôles (des courtes ou des bicolores).

Personnellement, j’annonce des couleurs si le fit peut n’être que huitième et des courtes s’il est au moins neuvième. Donc, je vous conseille ici de convenir que 4 est une enchère d’essai pour le chelem indiquant une courte à Carreau (singleton ou chicane). Le message envoyé au partenaire est donc : si tu n’as pas de points perdus à Carreau, on devrait pouvoir jouer 6♠. Sinon, on s’arrête à la manche.

Est
  • A108754
  • RD2
  • 2
  • ADV

Si le partenaire possède :

♠ Rxxx
♥ Axx
♦ xxx
♣ Rxx

le chelem tombe des cartes. S’il a :

♠ DVxx
♥ Axx
♦ Axx
♣ xxx

il reste très correct mais s’il a :

♠ DVxx
♥ Axx
♦ Rxx
♣ xxx

on est en danger au palier de 5.

Et ce n’est pas un simple déclinement de contrôles qui permettra de le savoir.

ONES
1♠-
2♣-2-
3♠-3SA

Là encore, il est totalement exclu de jouer 3SA quand le partenaire nous dit qu’il envisage le chelem à Pique, mais attention aux confusions ! Il ne peut pas s’agir ici d’une demande de contrôles puisque c’est l’enchère de 3♠ qui remplit déjà ce rôle !

Pour éviter les confusions, retenez que le 3SA “impossible” est une demande de contrôles lorsque l’enchère provient du capitaine de la séquence, pas lorsqu’elle provient du moussaillon (rappelons que le moussaillon est celui qui a le mieux décrit sa force).

Le 3SA “impossible” du moussaillon a une autre signification, mais il existe trois variantes et il vous faut choisir une des trois, en accord avec votre partenaire :

Option 1 : le 3SA coup de frein. On l’utilise alors pour dire au partenaire “je suis très minimum”. L’avantage, par rapport au système standard de base qui impose de dire 4♠ dans ce cas, est de conserver le palier de 4 disponible pour les enchères de contrôle.

Option 2 : le 3SA mauvais atouts. Cette option a été plus ou moins abandonnée de nos jours, sauf sur certaines séquences (voir plus loin).

Option 3, la plus moderne : le 3SA “good bad”, c’est à dire intermédiaire entre 4♠ (gros coup de frein) et la déclaration d’un contrôle (enthousiaste).

Est
  • R10542
  • AV2
  • RD43
  • 6

Seulement 13 H, des atouts quelconques, un mauvais singleton dans la couleur du partenaire… il faut freiner.

Est
  • V8754
  • A2
  • AR32
  • R4

Simple signal d’alarme concernant les atouts, sans autre signification sur la force (c’est pourquoi cette option n’est plus très en vogue).

Est
  • RV1054
  • A2
  • A432
  • D4

Une main de première zone, mais des cartes plutôt intelligentes. On n’a envie ni de freiner des quatre fers à 4♠, ni de trop encourager le partenaire en nommant un contrôle… c’est toute la subtilité de cette option, la préférée des champions, de nos jours.

ONES
1♠-
2♣-2-
3♠-4♠

La signification de cette enchère dépend de l’option que vous avez choisie pour 3SA !

Option 1 : le 3SA coup de frein. 4♠ montre alors une main minimum mais comportant un sixième Pique.

Option 2 : le 3SA mauvais atouts. 4♠ est alors un coup de frein général, mais sous-entendant de bons atouts.

Option 3 : le 3SA “good bad”. 4♠ est alors un gros coup de frein, montrant une main très minimum.

Est
  • RV10542
  • D2
  • AV32
  • 4
Est
  • RDV54
  • A2
  • D1032
  • 84
Est
  • R10542
  • AV2
  • RD43
  • 6

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Seulement 40 € par an !
Soit à peine plus de 3 € par mois.

Accédez à tous les contenus d'Amour du Bridge en illimité.

Renouvellement automatique et sécurisé !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.