La main d’en face – 21

La main d’en face – 21

Quoi de plus banal qu’un Texas majeur en réponse à une ouverture de 2SA ?

Mais en connaissez-vous bien toutes les finesses dans les développements ?

Notez tous les renseignements sur la main de votre partenaire (Est) que vous pouvez déduire de sa séquence d’enchères.

ONES
2SA-
3-3

Il n’y a encore pas si longtemps, la guerre entre partisans de “rectification obligatoire” et “rectification fittée” faisait rage. De nos jours, elle est pratiquement terminée et la rectification fittée est devenue une option très largement majoritaire.

La raison en est simple : on préfère sacrifier un contrat partiel de temps en temps pour “aérer” les recherches de chelems et de meilleure manche, qui déplacent infiniment plus de points à la fin de l’année.

Est
  • AD105
  • 854
  • ARV
  • AD3
ONES
2SA-
3-3SA

Par inférence, on déclare 3SA quand on n’est pas fitté, ce qui interdit l’utilisation en “misère” du Texas avec un jeu très faible et une majeure seulement cinquième, ce qui n’est pas très grave, pour deux raisons :

  • la situation est rare face à une main 20-21.
  • rien ne prouve que 3 soit un meilleur contrat que 2SA.

Bien entendu, les réponses de 3 et 3 sur 2SA dénient quatre cartes dans l’autre majeure (sauf parfois si la majeure longue est sixième), puisqu’on emploierait alors le Stayman.

Est
  • AD105
  • A4
  • RV42
  • AD3
ONES
2SA-3-
3-4SA

L’enchère est bien un Blackwood puisque 3 est un fit.

Est
  • R2
  • D10963
  • RD2
  • R43
ONES
2SA-3-
3SA-4SA

Cette fois, 4SA est quantitatif puisqu’il n’y a pas de fit exprimé.

Est
  • V2
  • R10963
  • RD2
  • R43
ONES
2SA-3-
3-3♠

Cette séquence est dite “impossible” puisqu’on fait un Stayman avec cinq Cœurs et quatre Piques. Il est donc utile de l’employer pour déclencher les contrôles, l’atout Cœur ayant été établi par la rectification fittée à 3. Cette annonce est totalement artificielle et ne promet ni ne dénie le contrôle à Pique.

Est
  • 852
  • RDV52
  • AD5
  • 63
Est
  • A52
  • RDV52
  • D85
  • 63
ONES
2SA-
3-3-
3♠-3SA

Lorsque l’atout est Cœur et qu’un joueur déclare 3♠ (contrôle à Pique ou demande de contrôles, comme ici), la réponse de 3SA du partenaire est appelée un “écho” et elle montre le contrôle à Pique. Si l’ouvreur disait 4♣, il dénierait ici le contrôle à Pique.

Est
  • R4
  • AD2
  • ARD2
  • D1054
ONES
2SA-3-
3-3SA

L’avantage d’utiliser 3♠ pour déclencher les contrôles est de pouvoir garder à 3SA son sens naturel de “conclusion double”, c’est-à-dire de choix de meilleure manche. En effet, avec un jeu 5332 à honneurs répartis, 3SA sera souvent un meilleur contrat que 4, surtout bien sûr en face d’une main 4333 et, contrairement à ce que tout le monde croit, plutôt en match par quatre qu’en tournoi par paires (400 contre 420 est plus fréquent que 430 contre 420).

R106
A73
RV103
ARD
DV2
V9542
D6
V96

3SA est à 100 %, 4 presque à 0 % !

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Seulement 40 € par an !
Soit à peine plus de 3 € par mois.

Accédez à tous les contenus d'Amour du Bridge en illimité.

Renouvellement automatique et sécurisé !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 14 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004 et champion de France de division nationale II par quatre en 2014.