La Baule mai 2015

La Baule avec Marc Kerlero et Quentin Robert, week-end du 1er mai 2015

Du 30 avril au 3 mai, nous contemplions la mer depuis la plus belle plage d’Europe.

Avec la vue sur l’océan, sa table gastronomique et son personnel aux petits soins, l’hôtel Mercure Majestic **** était le cadre parfait pour un week-end studieux mais détendu.

Le soleil nous a carrément oublié, il faut bien le reconnaître, mais ça ne nous a pas empêché de travailler !

Les cours avaient lieu le matin, de 10 h 30 à 12 h 30 (plus jeudi soir, le jour d’arrivée) et les tournois commentés en fin d’après-midi, de 16 h à 19 h 30, avec exclusivement des donnes d’application des cours. Marc et Quentin se promenaient au milieu des tables pendant le tournoi, pour faire des commentaires “à chaud”. Bien entendu, chacun recevait ensuite un livret avec le commentaire de toutes les donnes jouées, pour compléter le polycopié de cours distribué le matin.

Après diner, vendredi et samedi, deux séances de “questions-réponses” libres permettaient à chacun d’obtenir un éclairage sur un sujet lui tenant particulièrement à cœur.

Les thèmes abordés cette année (et qui changent tous les ans, bien sûr) :
1 – Les richesses du mort (jeu de la carte en flanc)
2 – Hypothèses de crainte et de nécessité
3 – Réponses aux ouvertures de barrage.

Le niveau des 40 stagiaires était très variable puisque les quatre séries étaient représentées, ce qui n’est nullement génant : les moins aguerris découvrent des choses… et les plus aguerris découvrent qu’en fait, ils connaissaient le sujet bien moins bien qu’ils ne le pensaient !

Un des exercices proposés :

L’hôtel Majestic ****

V107
V106
3
AD10872
R
3
8752
A1064
RV95
ONES
1♠
-2SA-4♠
fin

Sont-ils d’accord ?

Oui, oui…

Contrat : 4♠

Entame : Roi de Carreau

Est réfléchit, au lieu de fournir le 6 machinalement !

1) 8 + 8 + (13-19) = 5-11 en Ouest, dont au moins 5 à Carreau.
2) Roi-Dame de Carreau en Ouest, on ignore la place du Valet.
3) Six beaux Trèfles au mort… inutilisables quand Est possède Roi-Valet-9 quatrièmes. Reste donc le singleton à Carreau et le flanc atout s’impose…

mais ce serait sûrement mieux que ce soit Est qui joue Pique, au cas où Ouest possède le Roi, la Dame… ou As-Dame !

Est doit donc prendre le Roi de Carreau de l’As et jouer Pique. Confiant, Ouest va donner trois tours de la couleur, limitant Sud à huit levées (voire sept, s’il tente l’impasse à Trèfle pour essayer de ne chuter que d’une).

Remarque : avec le 10 de Carreau en main, il n’y a pas de danger que la manœuvre libère un honneur en Sud.

Les quatre jeux :

Pas question que je file ce contrat à l’entame… même pour un brin de muguet !

V107
V106
3
AD10872
AD6
943
RD972
63
3
8752
A1064
RV95
R98542
ARD
V85
4

Mais qu’est-ce qu’il me veut, à la fin ?

V107
V106
3
AD10872
R
3
8752
A1064
6543
ONES
1♠
-2SA-4♠
fin

Tous très attentifs…    

Enfin, presque tous !

Contrat : 4♠

Entame : Roi de Carreau

1) 4 + 8 + (13-19) = 9-15 en Ouest, dont au moins 5 à Carreau.
2) Roi-Dame de Carreau en Ouest, on ignore la place du Valet.
3) Cette fois, les Trèfles du mort sont bel et bien menaçants (même si Sud a le 9 sec, ils sont tous maîtres !).

Conclusion, la défense doit encaisser ses Cœurs au plus vite : Roi de Carreau pris de l’As et 7 de Cœur…

Les quatre jeux :

La mer du Nord ?

Non, c’est bien l’Atlantique…

V107
V106
3
AD10872
D86
AD93
RD972
V
3
8752
A1064
6543
AR9542
R4
V85
R9

Qu’est-ce qu’on a vu ce matin ?

Ah oui, les hypothèses de crainte…

C’est sûr que ça craint vachement !

Remarque 1 : si Est joue Carreau à la deuxième levée, cherchant à raccourcir le mort, Sud coupe et laisse filer le Valet de Pique : même si l’impasse rate, le Roi de Cœur sera protégé et les Carreaux contrôlés, grâce au troisième atout du mort.

Remarque 2 : Ouest avait trop de jeu pour entamer de son singleton, surtout avec une Dame de Pique troisième représentant souvent une levée d’atout naturelle.

 

Une donne de tournoi :

Tiens ! Quand même un petit coin de ciel bleu !

Pas facile de faire un cœur sans regarder le tableau !

A10
109875
V742
63
R642
43
D63
AD107
D753
RV
AR5
V985
V98
AD62
1098
R42
ONES
-
--1♣-
1♠-2♠-
2SA-3-
4♠fin

2SA : essai généralisé.
3 : pas de vraie couleur à Trèfle, une force à Carreau dans une main convenable.

Sud fait les deux premières levées de Cœur et rejoue le 10 de Carreau (pas question de jouer Trèfle sous le Roi avec le Valet au mort et pas de situation d’urgence).

Pour ne perdre qu’un atout, Ouest doit espérer l’As second dans une main, mais aussi «partir du bon côté» :

– si l’As est en Nord, il faut jouer petit vers la Dame, puis petit des deux mains.
– si l’As est en Sud, il faut jouer petit vers le Roi, puis petit des deux mains.

Ouest ne peut certes pas savoir qui a l’As de Pique, mais si c’est Sud, le coup chutera toujours, même en ne perdant qu’un atout, car le Roi de Trèfle sera forcément mal placé (Sud a passé d’entrée et il ne peut pas avoir 13 points H).

Le Roi de Trèfle en Sud est donc une hypothèse de nécessité : dès lors, l’As de Pique est en Nord.

Qu’est-ce qu’il gâche comme papier !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 14 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004 et champion de France de division nationale II par quatre en 2014.