Fits de l’ouvreur

Les fits de l’ouvreur

Vous ouvrez au palier de 1. Votre partenaire nomme une couleur et vous êtes fitté avec lui. Il va falloir le prévenir, bien sûr, mais sans le tromper sur la marchandise (forme et force de votre main) !

Examinons tout ceci en détail.

Ouest
  • RD105
  • 9754
  • 65
  • AR2
ONES
1♣-1-
?

Certes, vos Cœurs sont moches et vos Piques sont beaux. Néanmoins, il est hors de question de déclarer 1♠, enchère non forcing qui dénie formellement quatre cartes à Cœur.

Le soutien à 2 est prioritaire.

Ouest
  • AD85
  • 5
  • 54
  • AR10542
ONES
1♣-1♠-
?

Vous n’avez peut-être que 13 points H, mais une main magnifique, bourrée de levées. Pas question donc de vous contenter de soutenir à 2♠. Le soutien à 3♠, encourageant mais non forcing, s’impose.

Ouest
  • RV54
  • D72
  • AD2
  • AD4
ONES
1♣-1♠-
?

Vous avez le 18 points les plus moches de la terre et votre partenaire peut n’en posséder que 5 ou 6… quand ce n’est pas 4 !

Vous devez pourtant lui imposer la manche en soutenant à 4♠. En effet, le soutien à 3♠ doit être réservé aux mains irrégulières de zone 2 (16-18 DH environ). Or, vous possédez une main régulière de zone 3 (18-19 H), ce qui n’a rien à voir, surtout dans l’optique d’un chelem. Il ne faut donc pas les annoncer de la même manière.

La redemande à 2SA est fausse également : non forcing, elle dénie formellement un fit quatrième.

En revanche, vous pouvez adopter une convention devenue standard pour beaucoup de paires : le 3SA fitté de l’ouvreur, qui montre la même chose que le saut à 2SA (18-19 H réguliers), mais avec un fit quatrième. L’intérêt de la convention n’est pas de jouer 3SA (rarement une bonne idée avec un fit 4-4), mais de laisser le palier de 4 disponible pour les enchères de contrôle, au cas où le répondant puisse envisager un chelem.

Ouest
  • AR52
  • D2
  • A3
  • RD1054
ONES
1♣-1♠-
?

Il faut bien sûr imposer la manche et le soutien non forcing à 3♠ ne convient pas.

Si vous avez adopté le 3SA fitté, le soutien à 4♠ montre par inférence une main de type 5422 avec de beaux Trèfles, ce qui correspond bien à ce jeu.

Remarque : certains experts, et non des moindre (Alain Lévy, par exemple), préconisent d’inverser le processus : 4♠ avec les mains régulières (ou 5422 avec des Trèfles moches) et 3SA avec les 5422 comportant une belle couleur d’ouverture. L’idée est de conserver plus d’espace pour les belles mains que les laides et, en particulier, de laisser au répondant la place de nommer un gros honneur dans la couleur d’ouverture, ce qui est évidemment plus important quand elle est longue et belle. L’argument des “classiques” est que les mains régulières (4333, 4432 et 5422 avec une couleur moche) sont plus fréquentes que les 5422 avec une belle couleur. A vous et votre partenaire de décider dans quel camp vous vous situez.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Seulement 40 € par an !
Soit à peine plus de 3 € par mois.

Accédez à tous les contenus d'Amour du Bridge en illimité.

Renouvellement automatique et sécurisé !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 14 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004 et champion de France de division nationale II par quatre en 2014.