Entames d’octobre 2015 – 5

Entames d’octobre 2015 – 5

Nord donneur / Nord-Sud vulnérables / match par quatre

Ouest
  • AV987
  • D875
  • R107
  • 10
ONES
3♣-3SA
fin

En posant ce problème, je voulais voir si nos experts allaient entamer classiquement d’un petit Pique ou s’ils allaient réagir comme sur une ouverture de 3SA, situation où il est d’usage d’entamer d’un As pour voir le mort.

Beaucoup y pensent, mais seul Quentin Robert décide de franchir le pas, peut-être influencé par le fait qu’on lui pose la question…

As de ♠ : 7 – 8 de Pique : 3

Je vais avoir l’air malin si mon partenaire a le Roi de Pique, mais peut-être faut-il switcher dans une rouge, capturer un honneur sec à Pique au mort… Si on me pose la question, c’est qu’il doit y avoir un piège !

Peut-être allaient-ils aussi entamer dans une couleur rouge, par crainte de livrer le Roi de Pique à l’adversaire et que ce soit pile poil sa neuvième ?

C’est l’avis de Jean-Pierre Carcy, fidèle à sa théorie :

7 de : 9 – 8 de : 1

Ca n’est pas à mon âge que je vais changer ma philosophie : quand l’adversaire demande la manche à SA sur une longue mineure, j’entame l’autre.

Les autres refusent de se casser la tête et tablent soit sur le Roi de Pique en face, soit sur un autre complément (Dame ou 10) accompagné d’un contrôle des Trèfles.

8 de ♠ : 8 – As de ♠ : 2

Une chance simple est d’espérer le Roi de Pique en face et espérer faire cinq levées de Pique. Une autre possibilité, plus lointaine, est d’entamer l’As de Pique afin de voir le mort et trouver alors l’éventuel retour gagnant à Cœur ou à Carreau. Mais il ne faudrait alors sans doute plus compter sur les Piques pour battre le contrat.

8 de ♠ : 3 – Valet de ♠ : 3 – As de ♠ : 1

Compliqué, l’entame normale est clairement le 8 de ♠ mais on peut filer si il y a les Carreaux à prendre. L’entame du Valet de ♠ peut être bonne si 10 sec ou second au mort pour ne pas donner une levée directe. L’entame de l’As de ♠ garde la main et peut permettre de switcher .

8 de ♠ : 8 – As de ♠ : 2

Entame difficile. Classiquement, on entame d’un As dans ce genre de séquence, pour voir le mort, voir si le partenaire appelle ou refuse, et essayer de trouver la couleur que le déclarant n’arrête pas. Cependant j’ai peur ici que l’entame de l’As de Pique ne bloque la couleur, je préfère donc entamer petit en espérant prendre les 5 premières levées, ou bien que mon partenaire ait une reprise à Trèfle (la Dame 3ème).

8 de ♠ : 10

Meilleure chance de chute.

8 de ♠ : 8 – As de ♠ : 2

Bon, je cote l’entame de l’As de ♠ puisqu’on me le demande à l’évidence, mais je ne suis pas fan du tout : trop de mauvais cas et trop peu de bons, selon moi.

8 de ♠ : 10

Cette donne provient d’un de mes tournois commentés où j’expliquais qu’il fallait absolument entamer à Pique, sans faire la politique du résultat (voir « autopsie ») et que le choix d’un petit restait sans doute la meilleure chance.

8 de ♠ : 7 – 5 de : 3

Que me demande-t-on ? Jouer aux devinettes, entamer pour trouver l’As rouge de mon partenaire et traverser le Roi de Pique isolé du déclarant ? Je ne sais pas faire…

7 de ♠ : 6 – 8 de ♠ : 3 – 9 de : 1

Pas d’autre choix pour moi qu’un petit Pique, mais peut-être faut-il préférer le 7, par crainte que mon partenaire n’interprète le 8 comme un gros et n’en rejoue pas ? Ou alors le 9, selon les conventions (pour certains, il s’agit d’une séquence d’honneurs).

8 de ♠ : 8 – As de ♠ : 2

4ème de la longue : avec As-Valet de ♠, je n’aime pas entamer de l’As, qui présenterait l’avantage de voir le mort, pour une contre attaque ou .

8 de ♠ : 8 – As de ♠ : 2

Le choix est la carte à Pique : le 8 pour essayer d’y rafler cinq levées semble plus prometteur, mais l’As pour voir le mort et éventuellement switcher rouge peut fonctionner. En probabilité, c’est le 8 qui l’emporte…

RESULTAT des VOTES

8 (ou 9 ou 7) de ♠ : 87

As de ♠ : 18

7 de : 9

Valet de ♠ : 3

5 de : 3

AUTOPSIE :

Voici la donne réelle :

102
4
852
ARV8542
AV987
D875
R107
10
D54
R10632
AV4
63
R63
AV9
D963
D97

Comme vous pouvez le constater, l’entame à Pique (petit ou l’As) file la neuvième au déclarant, alors que l’entame à Cœur bat net, sans parler de l’entame à Carreau suivie du retour de la Dame de Pique : trois de chute !

Certes, Jean-Pierre a trouvé l’entame mortelle, ce qui apporte de l’eau à son moulin et va le ravir… mais avouons tout de même que décider de ne pas rejouer Carreau en Est pour déposer la Dame de Pique sur le tapis relève de la divination (ou du procès pour tricherie, c’est à la mode en ce moment, mais notre ami ne mange pas de ce pain-là, vous pouvez me croire !).

Je crois tout de même que l’on peut affirmer que si l’entame à Pique obtient 105 points sur 120, ce n’est pas un hasard. Un conseil, donc : lorsque votre partenaire file un coup à l’entame, attendez un peu de prendre des avis compétents avant de l’affubler d’exotiques noms d’oiseaux (et envoyez moi le problème, je le soumettrai éventuellement à l’avis de notre jury).

Terminons en imaginant que les quatre jeux auraient pu être :

62
4
852
ARV8542
AV987
D875
R107
10
R54
R10632
DV4
63
D103
AV9
A963
D97
Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il collabore aujourd'hui aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.