Entames d’octobre 2015 – 4

Entames d’octobre 2015 – 4

Est donneur / Tous vulnérables / match par quatre

Ouest
  • 985
  • D43
  • 9875
  • 1063
ONES
1♣X
-1-1♠
-4♠fin

Que nous ont appris les enchères adverses ?

Sud possède au moins 18 points H et cinq cartes à Pique.

Nord est fitté par trois cartes et possède une main maximum de sa réponse faible de 1 (0-7 H, en principe).

S’il possède un jeu plat, il faut entamer plutôt neutre (Trèfle dans la couleur d’ouverture d’Est ou atout, pour également lutter contre un plan de coupe de la main courte).

S’il possède une longue exploitable à Carreau, il faut essayer de créer des levées et, dans ce cas, le meilleur choix peut être à Cœur, là où l’on a une Dame, plutôt qu’à Trèfle où l’on n’a rien.

L’amusant est que ce choix, qui est le mien, n’est partagé (complètement ou partiellement) que par les membres du jury qui se trouvent être de mes anciens partenaires ou associés… Certains en déduiront que j’ai peut-être une mauvaise influence sur eux !

3 de : 6 – 5 de ♠ : 4

Mon premier réflexe est d’entamer à l’atout, ce qui est souvent bon lorsque l’adversaire joue en 5-3 avec un mort faible, mais à la réflexion, l’enthousiasme de Sud à jumper à 4♠ n’est-il pas justifié par une belle longue à Carreau ? Dans ce cas, il faut entamer agressivement et c’est alors à Cœur que les perspectives sont les meilleures. Voilà qui ne va pas arranger mon image de va-t-en guerre à l’entame !

3 de : 7 – 3 de ♣ : 3

J’aime bien entamer à car l’enchère de 4♠ de Nord montre une longue à donc une couleur rapidement affranchissable. L’entame à est agressive mais dès que le partenaire à le Roi ou l’As, cette couleur peut vite s’affranchir.

3 de ♣ : 7 – 3 de : 3

Nord a probablement un jeu régulier de 6/7 H (il n’est pas court à Cœur, sinon le déclarant en aurait 5 et aurait fait un bicolore majeur ; et s’il est court à Trèfle, il est 3361 : possible mais rare), et mon partenaire aura souvent un jeu régulier de 12/14 H. A nouveau les adversaires déclarent une manche un peu tendue : il n’y a pas lieu d’entamer agressivement. Je préfère donc entamer passivement à Trèfle que sous un honneur à Cœur (et en tout cas pas à Pique ou Carreau, cela aiderait trop le déclarant).

5 de ♠ : 6 – 3 de : 4

Faut-il lutter contre les coupes de la main courte ou contre l’affranchissement des Carreaux ? Pas évident…

Le groupe des « plutôt atout » (sans oublier Quentin) :

9 de ♠ : 6 – 3 de ♣ : 4

Je n’ai pas bien vu la position de l’étui sur la table…
Au moins l’entame atout m’autorise un vague préférentiel, et plus neutre tu meurs.

9 de ♠ : 6 – 3 de ♣ : 4

Neutre : atout ou Trèfle dans la couleur du partenaire, mon cœur balance.

5 de ♠ : 6 – 3 de ♣ : 3 – 3 de : 1

Si le mort est plat, il faut entamer neutre. Plutôt Pique que Trèfle pour lutter éventuellement contre les coupes du côté court. S’il a des Carreaux longs, peut-être mon 9 quatrième accroche-t-il ?

Une moitié du jury (n’oublions pas que c’est aussi le premier choix de Jérémie) penche tout de même pour l’entame à Trèfle, un peu par défaut :

3 de ♣ : 7 – 5 de ♠ : 3

Bigre, Nord a des ressources inquiétantes ! Peut-être un beau Carreau ? J’entame dans la couleur de mon partenaire.

3 de ♣ : 10

Je ne vois pas en quoi un Cœur serait bien meilleur. Certes, j’y ai un pièce, mais le déclarant doit en posséder également. Alors, dans le doute, j’entame dans la couleur du partenaire.

3 de ♣ : 10

Aucune raison de ne pas entamer dans la « couleur » de mon partenaire, faute d’informations complémentaires.

3 de ♣ : 7 – 9 de ♠ : 3

J’entame la couleur de mon partenaire. Peut être faut il entamer atout si le mort est doubleton Cœur, mais bon…

3 de ♣ : 8 – 5 de : 2

Je surmonte mon aversion pour l’entame sous un 10 car c’est l’ouverture de mon partenaire. Nord ayant une longueur à peut-être inexploitable, l’entame atout peut être payante.

RESULTAT des VOTES

3 de ♣ : 63

5 ou 9 de ♠ : 36

3 de : 21

AUTOPSIE :

Voici la donne réelle :

1076
1065
RDV64
98
985
D43
9875
1063
42
A982
A103
AD42
ARDV3
RV7
2
RV75

Le résultat de la donne réelle n’est en aucun cas une preuve (il n’y a rien de pire que la politique du résultat) mais, en l’occurrence, l’entame à Cœur crucifie le déclarant : Est prend de l’As et en rejoue. Quoi que fasse Sud, la défense a quatre levées.

Sur entame à Pique, Sud prend de sa main et joue Carreau, pour Est. Celui-ci peut rejouer :

– atout : Sud laisse le mort faire le 10, défausse un Cœur et un Trèfle sur les Carreaux, joue Trèfle vers son Valet, puis présente LE ROI de Trèfle :
Est doit prendre de l’As et comme il est maintenant démuni d’atout et ne peut pas donner la main à Ouest, il n’a pas de parade. S’il rejoue Trèfle, le mort coupe et joue Cœur …

– As de Cœur et Cœur : Sud plonge du Roi, rejoint le mort à Pique et continue comme plus haut…

– petit Cœur sous l’As : Sud passe encore le Roi, monte au mort à Pique et défausse cette fois deux Cœurs sur les Carreaux, puis joue Trèfle vers sa main…

Sur entame à Trèfle, Est prend et joue :

– petit Cœur sous l’As. Sud passe le Roi, rejoint le mort à Pique, joue Trèfle pour le Valet, Roi de Trèfle pour jeter un Cœur et le quatrième Trèfle en défaussant le dernier Cœur du mort. Est prend de la Dame de Trèfle et joue atout, pour Sud. Carreau pour Est qui n’a plus d’atout et ne peut empêcher Sud de couper un Cœur et défausser l’autre sur un Carreau.

– As de Cœur et Cœur. Sud passe le Roi, monte au mort à Pique pour réussir l’impasse à Trèfle, défausse un Cœur du mort sur le Roi de Trèfle et joue Carreau…

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.