Entames d’octobre 2015 – 2

Entames d’octobre 2015 – 2

Sud donneur / Nord-Sud vulnérables / match par quatre

Ouest
  • D2
  • D10852
  • A82
  • 1075
ONES
1
-1♠-1SA
-6SAfin

La « règle de base » lorsqu’on entame contre un petit chelem est la suivante :

agressif si l’adversaire joue à la couleur (sous les Rois ou sous les Dames hors longues adverses),

neutre contre 6SA.

En fait, ce n’est pas tout-à-fait juste, ou plutôt mal exprimé. Il faut entamer neutre lorsque les deux jeux adverses sont réguliers (le déclarant va devoir manœuvrer des couleurs et il ne faut pas l’aider, en espérant qu’il chute en ratant ses impasses) et agressif s’il y a des longues (l’idée est d’affranchir une levée qu’on encaissera quand on prendra la main à la levée légitime qu’on est censé avoir lorsque l’adversaire joue 6, alors que le déclarant gagnerait si on le laissait tranquille).

Le problème sur cette donne est qu’on n’a pas d’entame totalement neutre, à cause du 10 de Trèfle qui est un honneur. La grosse majorité de notre jury pense tout de même que c’est là que le risque est le moins grand de filer une levée. Avec 8 points H en main, on ne peut théoriquement pas espérer mieux qu’un Valet en Est (et encore, ça voudrait dire que l’adversaire joue 6SA avec 31 points !).

Vous noterez que l’immense majorité de nos experts a décidé d’entamer en pair-impair contre 6SA et non plus en quatrième meilleure. C’est logique, puisque l’intérêt de la quatrième meilleure est d’indiquer en priorité si l’on possède un honneur ou pas dans la couleur d’entame. Or, comme on évite d’entamer sous un honneur contre 6SA, ce renseignement n’a plus aucun intérêt et mieux vaut être plus précis sur le compte, afin d’aider le partenaire à reconstituer la distribution du déclarant et ainsi de bien défausser (ce qui est primordial contre 6SA).

5 de ♣ : 10

Ayant 8 points dans ma main, je détiens probablement tout le potentiel défensif de mon camp alors que l’adversaire joue un chelem à Sans-Atout. Mon souhait est de ne pas compromettre un de mes honneurs. Trèfle est alors l’entame la plus neutre, le 5 en pair impair.

5 de ♣ : 10

J’entame le plus neutre possible donc Trèfle.

5 de ♣ : 10

D’après la séquence, il semblerait que l’ouvreur ait 12H et le répondant 20H : mon partenaire va encore se plaindre qu’on lui a donné un jeu blanc ! J’entame donc le plus neutre possible en espérant faire mon As et une Dame (mon partenaire peut aussi avoir son rôle a jouer s’il a un 10 4ème à Pique ou à Carreau).

5 de ♣ : 10

L’entame la plus neutre possible.

5 de ♣ : 10

Je ne comprends pas la question. J’entame en pair-impair contre les chelems.

5 de ♣ : 10

Par élimination des trois autres. Le mauvais cas serait de trouver le Valet quatrième en Est, sans le 9, avec quatre cartes chez un des adversaires. Pour couvrir ce cas, il faudrait peut-être entamer du 10, mais j’ai peur de tromper mon partenaire.

5 de ♣ : 8 – 10 de ♣ : 2

L’adversaire possède 31 à 32 points d’honneurs et deux mains régulières. Ne filons pas la 12ème levée !

5 de ♣ : 10

Pas de deuxième choix pour moi quand Est devrait avoir « moins 1 point » en main !

5 de ♣ : 7 – 2 de : 3

Les majeures sont exclues. L’entame à Trèfle est sans doute la plus neutre (prions pour qu’Est n’ait pas la Dame avec quelque chose du genre AVx au mort et R9x en Sud). Carreau sous l’As est un choix possible car il est peu probable que notre camp possède un autre honneur dans la couleur.

Un de nos experts est d’accord avec le choix de la couleur, mais pas de la carte :

10 de ♣ : 10

Difficile choix : mon partenaire a au maximum un Valet. J’ai 8 points donc pas plus de 32 en Nord-Sud. Sud a peut-être ouvert avec cinq Carreaux et 11 points. Il aurait dit 2♣ avec un 5/4 donc j’entame du 10 de ♣.

On trouve tout de même deux membres du jury pour ne pas entamer à Trèfle :

Dame de ♠ : 8 – 2 de : 2

Quel est le potentiel de mon partenaire : au maximum une Dame (celle de ♣) ou un Valet. Quelle entame risque le moins de filer une levée ??
♠ : comptant sur le Valet en face et un déclarant qui pense que j’ai Dame-Valet et se trompe.
: sans trop d’espoir.
Deux entames absolument exclues :
: quoique !!!!!
♣ : sous un 10, quelle horreur !

5 de : 8 – Dame de ♠ : 1 – 7 de  : 1

Est-ce que Cœur peut donner la 12ème avec mes cartes dans leurs couleurs ? Je ne pense pas… mais le partenaire n’a probablement pas la place pour avoir le Roi de Cœur. Alors, que faire car tout est dangereux ? La Dame de ♠ peut donner un résultat rigolo, à défaut un lâche 7 de ♣.

RESULTAT des VOTES

5 de ♣ : 86

10 de ♣ : 12

2 ou 5 de : 10

Dame de ♠ : 9

AUTOPSIE :

Voici la donne réelle :

AR43
A74
V94
AR4
D2
D10852
A82
1075
109865
96
1065
V82
V7
RV3
RD73
D963

La donne a déplacé le résultat d’un match de coupe de France. Dans l’autre salle, on a normalement joué 4SA, Nord n’ayant théoriquement pas de quoi faire mieux qu’un 4SA quantitatif sur 1SA. D’ailleurs, pour parvenir à douze levées, il faut deux partages 3-3 et une impasse, environ 1 chance sur 18, une paille !

26 points ont ainsi été déplacés par l’entame à Cœur choisie à la table (-13 au lieu de +13 si le chelem chute) : pas facile à rattraper !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il collabore aujourd'hui aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.