Entames de juin 2015 – 4

Entames de juin 2015 – 4

Sud donneur / Tous vulnérables / tournoi par paires

Ouest
  • RD7
  • 75
  • D843
  • 8763
ONES
1
-1♠-1SA
-3SAfin

TOURNOI PAR PAIRES

Votre choix serait-il le même en match par quatre ?

Si on élimine évidemment l’entame à Cœur, on a encore le choix entre les trois autres couleurs, avec un taux d’agressivité progressif, qui va de Trèfle à Pique, en passant par Carreau.

Un seul de nos experts sort de sa tranchée baïonnette au canon :

Dame de ♠ : 6 – 3 de : 4

J’espère trouver les Piques 4-4-3-2 avec doubleton chez le déclarant et si possible un honneur chez mon partenaire, le 10 pouvant suffire.

Mon deuxième choix est Carreau.

Idem en quatre et en paires.

Pratiquement du même avis :

3 de : 5 – Dame de ♠ : 4 – 7 de ♣ : 1

Par paires, le 3 de afin de ne pas prendre un zéro tout seul. Par 4, la meilleure chance de chute me semble être la Dame de ♠. Le 7 de ♣ est pour moi réservé aux jours de grande déprime.

Les autres donnent la préférence au 7 de Trèfle, en recherche de neutralité, avec plus ou moins de conviction.

Les affirmatifs :

7 de ♣ : 10

La deuxième carte de quatre petites en « quatrième meilleure ».

7 de ♣ : 10

Pas d’autre choix : dans les séquences banales non révélatrices, entamez le plus neutre possible. Il faut mentalement « résister » à entamer , c’est tout. Et c’est vrai par paires comme par quatre.

Ceux qui sont un peu plus dubitatifs :

7 de ♣ : 8 – 3 de : 2

L’entame de la Dame de Pique étant beaucoup trop périlleuse, il reste à choisir entre les deux mineures 4èmes. Mon partenaire ne devrait pas avoir de mineure 5ème, car le mort sera la plupart du temps 4-2-(4-3). A égalité de longueur je choisis donc l’entame la plus neutre, Trèfle : avec aucune intermédiaire à Carreau, on risque trop de filer une levée au déclarant.
Idem par quatre, avec peut-être une cotation 7-3, lol.

7 de ♣ : 6 – 3 de : 4

Bof… pas emballant, tout ça… Disons que Trèfle filera une levée moins souvent que Carreau. Par quatre, la cotation serait encore plus serrée.

7 de ♣ : 7 – 3 de : 3

Trèfle sans hésiter en tournoi par paires. En quatre, je peux un petit peu plus entamer Carreau.

7 de ♣ : 7 – 3 de : 3

En paires, je déteste faire des entames agressives alors qu’en quatre, il faut entamer plus agressif pour battre le contrat. Donc en paires, j’entame ♣ et en quatre . J’ai seulement une reprise pour affranchir mes, donc l’entame en paires peut filer une levée dans une couleur difficilement affranchissable.

7 de ♣ : 6 – 3 de : 4

Pique me semble trop agressif en paires, mais j’y songerais par quatre. Avec le 10 de Carreau à la place du 8, voire le 9, j’inverserais sans doute ma cotation. Ici, le manque d’intermédiaires à Carreau peut, exceptionnellement, m’inciter à plus de prudence que d’habitude.

RESULTATS des VOTES

7 de ♣ : 55

3 de : 25

Dame de ♠ : 10

AUTOPSIE :

Voici la donne réelle :

AV53
V6
V105
AV104
RD7
75
D843
8763
9864
ARD8
762
52
102
109432
AR9
RD9

L’entame à Pique prévenait le déclarant qu’il pouvait réaliser deux levées dans la couleur mais, en contre-partie, permettait à Est d’affranchir son 9 : une de chute.

Sur entame à Trèfle, Est jouait Carreau à chaque occasion et Ouest pouvait jouer Pique une fois la Dame de Carreau réalisée : une de chute également.

En revanche, l’entame à Carreau était dramatique : si Est jouait Pique, il libérait la neuvième levée du déclarant (juste fait) et, s’il s’obstinait à Carreau, Ouest n’encaissait jamais le dernier (+1 !)

Bien entendu, tout ceci ne constitue nullement une preuve. N’oubliez pas qu’on ne juge jamais le bien-fondé d’une entame sur son résultat. Un autre jour, Est possèdera RVx à Carreau, par exemple, et l’entame dans cette couleur sera la plus efficace.

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il collabore aujourd'hui aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.