Entames de juin 2015 – 3

Entames de juin 2015 – 3

Sud donneur / Tous vulnérables / match par quatre

Ouest
  • RV1093
  • 104
  • 8
  • RD1087
ONES
-
-1-1
224♠5
fin

2 : bicolore 5-5 inverse (♠ – ♣)

Il est toujours délicat de décider de ne pas entamer d’un singleton, l’une des meilleures façons de faire chuter les contrats adverses qu’on ait jamais trouvées !

Néanmoins, sur cette donne, on peut craindre de voir Sud réaliser onze levées rouges alors qu’on pouvait encaisser trois levées noires au départ.

De plus, l’entame du singleton ne bat pas irrémédiablement si Est n’a qu’un As rouge. Il faudrait encore qu’il possède un As noir annexe pour encaisser la troisième levée. Or, dans ce cas, l’entame dans la couleur de cet As en question ne file pas puisqu’il sera encore possible d’ouvrir la coupe à Carreau à la deuxième levée.

C’est la raison pour laquelle notre jury s’est majoritairement porté sur l’entame du Roi de Trèfle :

Roi de ♣ : 5 – 8 de : 3 – Valet de ♠ : 2

On peut avoir trois levées à faire à l’entame et un As rouge en face ne suffit pas à battre sur l’entame à Carreau. Par ailleurs, encaisser l’As de Pique n’est pas forcément urgent alors qu’affranchir une levée de Trèfle l’est probablement.

Roi de ♣ : 6 – Valet de : 4

Il ne faut pas croire : j’adore entamer de mes singletons mais alors là, franchement bof bof….

Roi de ♣ : 7 – 8 de : 3

Roi de ♣ pour voir le mort mais c’est peut-être trop tard. Le partenaire doit avoir une réelle opposition à , peut-être l’As ???

Roi de ♣ : 8 – 8 de : 2

J’adore entamer de mes singletons… Ou, plutôt, j’ai horreur de ne pas les entamer. Mais là, je préfère le Roi de Trèfle car ça ne file pas forcément le coup si le partenaire a un As rouge alors que l’entame à Carreau sera forcément dramatique s’il n’a ni l’As de Carreau, ni l’As de Cœur. La suractivité frénétique d’Est et Sud alors que tout le monde est vulnérable sent le double fit à plein nez…

Roi de ♣ : 10

Plutôt Trèfle que Pique car j’y ai une tête de séquence.

Roi de ♣ : 6 – Valet de : 4

Sud a passé d’entrée donc il a un bicolore ♥-♦. J’entame du Roi de ♣, étant donné que Sud est singleton voire chicane à ♣.

Roi de ♣ : 8 – 8 de : 2

Roi de Trèfle pour encaisser peut-être 3 levées directes. Carreau me semble dangereux.

Les deux francs-tireurs, l’un plus convaincu de son choix que l’autre :

8 de : 7 – Roi de ♠ : 3

Quand Dieu vous a donné un singleton … d’autant plus que les risques de défausses de perdantes noires de Sud sur les de Nord semblent assez limités (pas de raison que Sud soit court à ). Sinon le Roi de ♠ permettra – parfois – de décider du meilleur switch et a donc quelques mérites.

8 de : 5 – Roi de ♣ : 4 – Valet de ♠ : 1

Deux plans de chute possibles. 1) Entamer du singleton en espérant un As rouge en face, puis faire une levée noire. 2) Développer 3 levées directes dans les noires, ou à défaut 2 levées + une levée rouge. Comme je n’ai pas trop d’idée sur le bon plan, je fais l’entame classique du singleton (sans crainte d’aider le déclarant à manier la couleur, puisqu’après avoir donné deux tours d’atout il saura que je suis singleton à Carreau…).

RESULTATS des VOTES

Roi de ♣ : 54

8 de : 22

Valet de ♠ : 11

Roi de ♠ : 3

AUTOPSIE :

Voici la donne réelle :

A62
DV92
AV976
4
RV1093
104
8
RD1087
D874
A5
1042
A953
5
R8763
RD53
V62

L’entame du singleton faisait chuter facilement.

L’entame à Trèfle aussi, à condition de rejouer Carreau, flanc raisonnable à la vue du mort, le singleton à Pique de Sud étant « affiché » par les enchères.

En revanche, l’entame à Pique filait le coup. Notons tout de même qu’avec l’As de Pique en Est à la place de l’As de Trèfle, ce serait l’inverse (surtout si, comme Pierre Schmidt, on a pensé à entamer du Roi de Pique : plus facile de rejouer Carreau à la deuxième levée pour celui qui a le singleton que pour celui qui a trois petits !).

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il collabore aujourd'hui aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.