Entames de juin 2015 – 2

Entames de juin 2015 – 2

Sud donneur / Nord-Sud vulnérables / match par quatre

Ouest
  • D98
  • V6
  • D9732
  • V74
ONES
1
-1♠-2♣
-3♣-3SA
fin

Là encore, presque tous nos experts choisissent d’entamer dans une couleur adverse, mais cette fois, c’est celle du mort. En effet, sur cette séquence, le déclarant a décrit au moins neuf cartes mineures et un arrêt à Cœur. Sa distribution sera donc soit 2254, soit, plus souvent, 1354. En effet, avec un 2254 non minimum (puisqu’il n’a pas passé sur le soutien non forcing à 3♣), on ouvre souvent de 1SA.

Un seul de nos experts n’est pas entièrement d’accord avec cette option, mais ce n’est pas le même que tout à l’heure. Ecoutons-le :

Valet de : 6 – Dame de ♠ : 4

Pas sur qu’il faille entamer agressif sur cette donne avec cinq Carreaux par Dame-9 en opposition… mais Est a parfois 5 Trèfles et 4 Carreaux.
Entre Cœur et Pique, mon cœur balance…

Tous les autres entament donc à Pique (avec parfois quelques points accordés au Valet de Cœur ou à un petit Carreau) mais, bis repetita, ne sont pas d’accord sur le choix de la carte : un classique 9 en quatrième meilleure (l’intermédiaire avec un honneur troisième), ou la Dame (pour écraser un honneur sec en Sud) ?

En faveur du 9 :

9 de ♠ : 9 – Dame de ♠ : 1

Les adversaires ont un nombre de points réduits et j’ai une mauvaise surprise pour le déclarant s’il essaie d’affranchir ses Carreaux. Il n’y a donc pas lieu d’être agressif et l’entame la plus neutre est à Pique, à travers la couleur du mort. La Dame de Pique a ses mérites pour « choucrouter » le Valet ou le 10 sec du déclarant, mais c’est une carte un peu trop engagée.

9 de ♠ : 6 – Dame de ♠ : 3 – Valet de : 1

Pique me semble encore la couleur la plus prometteuse et la moins dangereuse pour l’entame. Entamer de la Dame peut se révéler un bon choix quand le déclarant est singleton avec le 10 ou le Valet.

Ceux qui préfèrent la Dame :

Dame de ♠ : 8 – 8 de : 2

Carreau et Trèfle sont sans avenir, Cœur avec un Valet second n’est pas attrayant, reste donc Pique. Je choisirais plutôt la Dame pour forcer un honneur au mort et capturer un petit honneur sec chez le déclarant. Sinon, petit si le déclarant a un gros honneur sec !

Dame de ♠ : 6 – 9 de : 4

Ecrasons le Valet ou le 10 sec : le déclarant est singleton ♠ dans la séquence.

Dame de ♠ : 4 – 9 de ♠ : 2 – Valet de : 2 – 3 de : 2

Je ne sais pas si j’aurais osé à la table ! Le 9 est meilleur que la Dame si Est possède AV10x, mais je rêve à l’honneur sec en Sud ! A Cœur, j’aurais préféré avoir deux petites cartes plutôt que le Valet second.

Dame de ♠ : 5 – Valet de : 3 – 9 de ♠ : 2

Tentons de « choucrouter » un petit honneur sec du déclarant. Le Valet de est conservateur mais sans grand avenir.

Dame de ♠ : 7 – 9 de ♠ : 3

Couleur verte ou non, pas question pour moi d’entamer d’un Valet second. Sud étant singleton à Pique 9 fois sur 10 sur cette séquence, l’entame dans la couleur me semble obligatoire et j’ai envie d’épater la jolie kibbitz qui vient de s’asseoir derrière moi en écrasant le 10 ou le Valet sec, même s’il est pas mal de cas où le 9 sera supérieur…

Dame de ♠ : 8 – 8 de ♠ : 2

No comment (presque) … tellement c’est une situation évidente et répertoriée. Statistiquement, Sud est très court à Pique et, en entamant la Dame, on vise à couvrir le cas de Valet ou 10 sec en Sud, d’une teneur du genre R9 sec, de 5 levées urgentes à l’entame, etc … Quand c’est Roi ou As sec, just bad luck.

RESULTATS des VOTES

Dame de ♠ : 46

9 ou 8 de ♠ : 30

Valet de : 12

3 de : 2

AUTOPSIE :

Voici la donne réelle :

R732
A98
104
R1092
D98
V6
D9732
V74
AV1065
D7532
6
86
4
R104
ARV85
AD53

La Dame et le 9 de Pique fonctionnaient ici aussi bien : 5 à 0 pour la défense.

En revanche, les entames rouges offraient la neuvième levée au déclarant.

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il collabore aujourd'hui aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.