Entames de juin 2015 – 1

Entames de juin 2015 – 1

Nord donneur / Tous vulnérables / match par quatre

Ouest
  • RD84
  • D62
  • 1096
  • R85
ONES
1-1♠
-2-2SA
-3SAfin

En dépit de l’enchère de Sud, l’écrasante majorité de notre jury a décidé d’attaquer à Pique, jugeant les entames à Cœur et à Trèfle peu engageantes (Carreau dans la longue du mort étant parfaitement exclu). De plus, soit le mort possède six cartes à Carreau (et il y a urgence à développer des levées rapides), soit il n’en a que cinq mais, dans ce cas, il possède un singleton pour ne pas avoir choisi la redemande à 1SA (ce qu’il ferait avec un 2452) et, dans ce cas, ce singleton sera à Pique (avec une distribution 3451, il aurait dit 3♠ sur 2SA, Sud pouvant fort bien posséder cinq cartes à Pique lorsqu’il dit 2SA).

Un seul de nos experts n’est pas d’accord avec cette option, mais je trouve son analyse fort intéressante. Ecoutons-le :

Roi de ♣ : 6 – Dame de : 4

Je pense que mes chances de battre sont quasi inexistantes. D’où peut venir le miracle ? Il faut que mon partenaire ait un arrêt Carreau (genre Dame seconde mal placée), et affranchir quatre levées annexes. En face de l’As de ♣ 5ème, il faudrait entamer du Roi de Trèfle (pour éviter le blocage de la couleur). En face de quelque chose comme ♠ A9x, il faudrait entamer petit Pique. Sinon, c’est cinq bonnes cartes à ou à ♣ et que l’As soit second chez les adversaires. La non-intervention n’est pas significative (la main du partenaire est trop faible).
Je me décide finalement pour le Roi de ♣, de peu devant la Dame de . Je payerai les frais du coup si ça tourne mal.

Tous les autres entament donc à Pique (avec parfois quelques points accordés à un petit Cœur ou un petit Trèfle) mais ne sont pas d’accord sur le choix de la carte : un classique 4 en quatrième meilleure, ou la Dame ?

En faveur du 4 :

4 de ♠ : 8 – Dame de ♠ : 2

Avec une main aussi plate et trois petits Carreaux, le meilleur espoir de chute semble être de développer des levées à Pique. L’entame de la Dame pourrait ne pas coûter de levée lorsque le partenaire n’a ni l’As ni le Valet, mais ce n’est pas certain. Et, dans la mesure où j’espère trouver un honneur en face pour faire chuter, j’entame de la 4ème meilleure, ce qui permet de conserver la fourchette étendue RD8.

4 de ♠ : 10

La meilleure chance de faire des levées est à Pique, en espérant le probable singleton du mort. J’ai horreur d’entamer de la Dame avec Roi-Dame quatrièmes : on risque trop un  blocage. De plus, quand le partenaire n’a rien dans la couleur, on gaspille un honneur alors qu’en entamant d’un petit, on conserve les deux siens.

Ceux qui préfèrent la Dame :

Dame de ♠ : 7 – 5 de  : 3

Les Carreaux semblent dangereux, il faut donc chercher des levées rapides.

Dame de ♠ : 8 – 8 de  : 1 – 6 de : 1

Nord a au maximum deux cartes à Pique. J’entame donc de la Dame pour toucher un honneur sec (le 10 ou le Valet).

Dame de ♠ : 4 – 4 de ♠ : 3 – 6 de : 2 – 8 de  : 1

Le déclarant a rarement cinq cartes à Pique (il pouvait dire 2) et le mort souvent un singleton. La Dame me semble un peu moins définitive qu’un petit. Quant aux autres choix, petite préférence pour Cœur (les adversaires n’en ont pas huit) sur Trèfle (ils peuvent en avoir huit ou neuf).

Dame de ♠ : 7 – 4 de ♠ : 3

Faire trois levées de ♠ me semble incontournable pour battre le contrat.

Dame de ♠ : 8 – 4 de ♠ : 2

Je n’ai pas envie d’entamer… Carreau me semble exclu. Cœur et Trèfle me paraissent sans avenir.

Dame de ♠ : 10

10 pour la Dame de Pique car entre Trèfle et Cœur, je ne sais pas trop. Même si une des deux entames me plaît en second choix, il faut faire une entame assez agressive avec ces trois petits Carreaux.

RESULTATS des VOTES

Dame de ♠ : 46

4 de ♠ : 26

Roi de ♣ : 6

8 ou 5 de ♣ : 5

Dame de : 4

6 de : 3

AUTOPSIE :

Voici la donne réelle :

10
AR83
ADV32
V104
RD84
D62
1096
R85
V753
10974
R87
72
A962
V5
54
AD963

Comme  vous pouvez le constater, l’entame à Pique était mortelle, aussi bien la Dame que le 4. L’entame à Cœur filait net (plus besoin des Carreaux). Sur l’entame d’un petit Trèfle, Sud gagnait s’il prenait pour jouer Carreau l’impasse avant de prendre le Valet de Pique d’Est, que ce dernier soit joué au premier ou au deuxième tour, le 9 faisant office d’arrêt puisqu’Est ne prenait plus la main.

Quant à l’imaginative entame de Pierre Schmidt (le Roi de Trèfle), elle n’obtenait pas ici le résultat escompté… mais ne vous inquiétez pas pour lui, la prochaine fois, il touchera le coup !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.