Entames de janvier 2015 – 5

Entames de janvier 2015 – 5

Ouest donneur / Nord-Sud vulnérables

Ouest
  • R8743
  • 107
  • 104
  • DV103
ONES
-112SA
-3SAfin

La couleur d’intervention du partenaire est-elle sacrée lorsque l’adversaire joue à Sans-Atout ?

Bien sûr, Sud arrête les Cœurs, mais ce n’est pas une raison pour ne pas faire tomber ce ou ces arrêts et affranchir ainsi la longue du partenaire, censé posséder une ou deux reprises annexes.

L’entame du 10 de Cœur arrive ainsi très largement en tête, mais tous les experts ne sont pas aussi affirmatifs.

Commençons par ceux qui s’offusquent presque à l’idée d’entamer ailleurs :

10 de : 10

J’ai du mal lire l’énoncé.

10 de : 10

Le partenaire a fait l’effort d’intervenir, je respecte son intervention.

10 de : 10

Pas de second choix pour moi. Si l’entame à Cœur file parce que mon partenaire est intervenu avec une poubelle, on discutera. Si je file en entamant ailleurs alors que Cœur faisait chuter, je vais mourir de honte et perdre mon partenaire.

10 de : 10

Le partenaire a peu de jeu. Il a donc sans doute des beaux Cœurs. Plus grave pour le partenariat d’entamer à Pique et de filer que d’entamer à Cœur et de filer.

10 de : 9  – Dame de ♣ : 1

Je suis assez formel, mon partenaire est faible (maximum 9/10 points), il a donc des beaux Cœurs.

10 de : 8  – Dame de ♣ : 2

Trop responsable de ne pas entamer dans la couleur du partenaire…

10 de : 8  – Dame de ♣ : 2

2 points de protection pour la Dame de Trèfle, mais, en principe, je suis mon partenaire.

Les trois qui choisissent le 10 de Cœur mais envisagent quand même un autre choix :

10 de : 6  – 4 de ♠ : 3 – Dame de ♣ : 1

Si je suis en passe de changer de partenaire, je veux bien essayer une entame à Pique. Sinon, je suis dans le cas typique où ma couleur cinquième est difficile et à affranchir et à encaisser, en face d’un partenaire qui est intervenu avec 9/10 H donc avec une bonne couleur. Mes tenues à Pique et à Trèfle prouvent que le contrat ne va pas gagner facilement, nos adversaires ont a priori des distributions régulières (pas de notion de longueur à Carreau au mort), il n’y a pas de plan Orsec à mettre en place.

10 de : 6  – Dame de ♣ : 4

Je préfère garder la confiance du partenaire. Quand il intervient sans trop de points comme cela semble être le cas ici, il doit, comme moi puisque c’est mon style, avoir une couleur digne de ce nom. La surprise (pour lui comme pour l’adversaire) à Trèfle est tentante mais il manque le 9 de Trèfle ou mieux, une cinquième carte dans la couleur.

10 de : 5  – 4 de ♠ : 3 – Dame de ♣ : 2

Mon partenaire n’a pas beaucoup de jeu, il doit avoir des beaux Cœurs.

Restent un Breton rebaptisé en Normandie qui, lâchement, refuse de trancher (rappelez-moi de ne plus autoriser cette cotation 5-5 !)…

Dame de ♣ : 5 – 10 de : 5

Je n’aurai pas souvent la main, éclairons le partenaire sur mes espoirs à Trèfle. Par contre, personne ne pourra me reprocher d’entamer à Cœur.

… et trois vilains petits canards ! lol

4 de : 5 – Dame de ♣ : 3 – 10 de : 2

Avec 6 H en main, je ne crois pas qu’on arrivera à affranchir les Cœurs d’Est. Or l’entame à Cœur peut aider le déclarant à les manier. L’entame de la Dame de Trèfle est assez neutre, mais repose trop sur l’espoir que le camp adverse n’a que 24/25 H avec deux mains régulières. L’entame à Pique peut créer la surprise : parfois, on doit prendre les cinq premières levées avant que Sud n’aligne neuf levées rapides.

4 de : 5 – 10 de : 3 – Dame de ♣ : 2

Ma Dame de ♣ est une potentielle reprise pour affranchir mes ♠. Je peux entamer de mon 10 de , mais je peux donner une position au déclarant !

Dame de ♣ : 6 – 10 de : 4

Dame de Trèfle car je ne résiste pas à cette belle séquence d’honneurs. J’espère que mon partenaire sera compréhensif si cette entame file le coup, alors que, s’il avait dit 1, j’aurais entamé dans sa couleur bien sûr ! lol

RESULTATS des VOTES

10 de : 96

Dame de ♣ : 28

4 de ♠ : 16

AUTOPSIE :

Dans la donne réelle, Est possédait cinq Cœurs par Roi-Dame-Valet et le Roi de Carreau en reprise. Imaginez sa tête sur toute autre entame que Cœur !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il collabore aujourd'hui aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.