Entames de janvier 2015 – 2

Entames de janvier 2015 – 2

Ouest donneur / Nord-Sud vulnérables / match par quatre

Ouest
  • V9742
  • A3
  • AR1042
  • 7
ONES
1♠2♣-3♣
33♠-3SA
fin

Sur cette donne, le choix ne se porte pas tant sur la couleur d’entame (Carreau semble une couleur plus prometteuse que Pique) que sur la carte.

Faut-il partir classiquement d’un petit, soit pour éviter un blocage de la couleur (Dx ou Vx en Est), soit pour maintenir les communications ouvertes avec un partenaire qui possèderait xx ou 9x et contrôlerait les Trèfles ?

Ou faut-il partir de l’As, pour conserver la main et aviser à la vue du mort… sans oublier le cas « idiot » où Nord-Sud possèderaient Dx pour Vx ?

Il semble qu’une petite majorité (huit contre six) soit en faveur de l’entame de l’As :

As de : 10

Pour voir le mort. Il faut sans doute faire les cinq premières levées pour battre ce coup-là.

As de : 10

As de sans second choix pour voir le mort. Mon partenaire n’a pas contré 3♠, donc pas d’espoir de ce côté-là.

As de : 9 – 4 de : 1

♠ est exclu après le double silence d’Est. Alors As ou petit ? A mon avis, ça ne change rien et les adversaires vont faire 9 ou 10 levées vite fait. Je peux quand même espérer le 9 de en Est et un arrêt à ♣, ou 5 levées de ♣ seulement en NS, parfois aussi le Roi de en Est (et pourquoi pas 5 levées dans la couleur ? On peut rêver) et le Valet de . L’As de couvre plus des (rares) cas chutants.

As de : 10

Les Piques sont trop creux, As de pour voir le mort.

As de : 8 – 4 de : 2

La chute peut provenir soit des Carreaux, soit des Cœurs (Roi-Dame cinquièmes en face). L’As de Carreau permet d’adapter le plan de chute en fonction des cartes du mort et du signal envoyé au partenaire. Les bons cas à entamer d’un petit Carreau sont de trouver la Dame de Carreau seconde chez le partenaire sans reprise, ou le 9 de Carreau second et un arrêt à Trèfle.

As de : 8 – 4 de : 2

As de  pour voir le mort.

As de : 6 – 4 de : 4

Ils ont peut-être Dx pour Vx à !

As de : 6 – 4 de : 4

Pique est sans espoir (pas d’honneur complémentaire en face vu l’absence de contre du partenaire sur 3♠), Trèfle est exclu et l’As de Cœur évidemment trop engagé. La quatrième à Carreau spécule sur la Dame seconde en face et le Valet quatrième chez le déclarant (ou, peu probable en raison de la conclusion à 3SA, Valet second au mort et 9 quatrième chez le déclarant). L’As de Carreau permet de changer le fusil d’épaule si nécessaire à la vue du mort et ne renonce pas forcément à récupérer le coup dans les cas précédents.

Voyons maintenant les arguments des partisans du petit Carreau :

4 de : 10

Le choix de la couleur s’impose. Le 4 parait meilleur que l’As, en l’absence du 9.

4 de : 7 – As de : 3

L’idée est d’affranchir la chute à Carreau, couleur tenue par le déclarant. Si les Trèfles sont maîtres, on peut compter 9 levées (6 Trèfles et 3 Piques puisqu’Est n’a pas contré 3♠). Dans ce cas, il faut soit trouver la Dame seconde en Est pour capturer le Valet quatrième en Sud, soit entamer de l’As de Carreau et rejouer Cœur pour le Roi d’Est nanti du Valet de Carreau, trop difficile et trop exigeant. Sinon, Est doit avoir une tenue à Trèfle. Les entames de l’As de Carreau ou d’un petit Carreau sont alors presque équivalentes, avec un avantage au 4 si 9 second en Est et Dame-Valet quatrièmes en Sud.

4 de : 7 – As de : 3

4 de Carreau pour une Dame chez le partenaire (pouvant être seconde).
As de Carreau pour un éventuel honneur sec au mort, en espérant que le déclarant ait besoin des Cœurs pour faire 9 levées.

4 de : 7 – As de : 3

Il me semble peu probable de faire chuter ce coup si le partenaire n’accroche pas les Trèfles. Dans ces conditions, l’entame d’un petit Carreau permet de faire chuter avec simplement deux petites cartes en face (si Nord-Sud ont trois Carreaux chacun) ou avec 9x ou Vx en Est (si Sud possède quatre cartes à Carreau). Le bon cas pour entamer de l’As est de pouvoir se rabattre sur les Cœurs.

2 de : 7 – 2 de ♠ : 3

Le partenaire n’a pas de jeu, espérons qu’il aura au moins un « stop » ou peut-être même une Dame de , l’enchère de 3SA étant venue quasi obligée.
Avec un honneur à ♠, il aurait sans doute contré 3♠.
Quant à entamer à , j’ai oublié que j’avais l’As !!!!

4 de : 7 – As ou Roi de : 3

Pique est exclu (le partenaire n’y a pas de gros honneur – il n’a pas contré 3♠). Carreau est donc évident. Lequel ? J’opte pour la quatrième meilleure pour a) ne pas bloquer la couleur et b) maintenir les communications intactes.

RESULTATS des VOTES

As de : 79

4 (ou 2) de : 58

2 de ♠ : 3

AUTOPSIE :

Dans la donne réelle, le scénario imaginé par Alain Lévy et Pierre Schmidt était le bon ! (Même si seul le second semblait y croire). Le partenaire possédait le Valet de Carreau second, le Roi de Cœur et pas d’opposition à Trèfle ! Sur l’entame de l’As de Carreau, on pouvait donc encaisser les cinq premières levées, à condition de rejouer un petit Cœur sous l’As à la deuxième : pas facile…