Entames de février 2016 – 3

Entames de février 2016 – 3

Sud donneur / Personne vulnérable / match par quatre

Ouest
  • 2
  • AD10854
  • 9832
  • 53
ONES
1♣
2X-2SA
-3SAfin

Beaucoup de joueurs répugnent à entamer dans leur propre couleur lorsqu’ils sont intervenus et que l’adversaire joue néanmoins à Sans-Atout. Ici, il est à peu près sûr que le Roi de Cœur est en Sud. Doit-on pour autant renoncer à l’entame à Cœur ?

Non, répond notre jury, quasiment à l’unanimité. A l’entame, il faut savoir investir : donner une levée au départ, pour en récupérer plusieurs ensuite.

On note tout de même quelques variantes dans le choix de la carte :

8 de  : 7 – 8 de  : 3 

La 4ème de ma longue, c’est ce qu’on m’a appris à l’école. Tant pis si l’abruti d’en face est singleton et/ou si je file la 9ème. Carreau n’est cependant pas une alternative négligeable, sans risque a priori de filer de levée (sauf canapé pas impossible en Nord) et pouvant permettre d’affranchir une petite carte, idéalement la levée de chute, à la longue. Enfin, mon partenaire doit être bourré de Piques (à moins que le mort n’étale ARDV 6ème et n’ait pas dit 2♠ ; dans ce cas, il est trop malin pour moi et je paye le coup) mais l’entame dans cette couleur peut lui faire piquer un Valet 5ème ou 6ème sans rien rapporter (ou faire sauter sa reprise pour jouer son 2ème Cœur au moment opportun).

5 de  : 10 

Mon compte à Cœur est connu, j’ai peur qu’Est prenne le 8 comme une carte décourageante.

8 de  : 9 – 9 de : 1

Le partenaire a du jeu et devrait donc reprendre la main. Difficile d’espérer faire 5 levées en défense sans les Cœurs. L’entame de la Dame n’apporte rien dans le cas du Valet sec ou second en Nord, contrairement aux apparences, et risque de coûter cher si les Cœurs adverses sont Vxx en Nord et Rx en Sud. Le seul inconvénient à entamer Cœur est le singleton chez le partenaire qui explique la (petite) note attribuée au 9 de Carreau.

4 de  : 8 – 8 de  : 2

Situation classique : ou bien je joue que mon partenaire a une rentrée + le Valet de Cœur non singleton, ou bien qu’il a deux rentrées et que le Valet de Cœur n’est pas au mort (auquels cas il faut entamer Carreau), ou bien j’entame benoîtement Cœur en espérant ne pas livrer exactement la 9ème levée et que mon partenaire n’est pas singleton dans la couleur. C’est mon choix ici car c’est une solution bien moins exigeante. Le compte de la couleur est connu à l’enchère, donc j’entame de la plus petite pour confirmer mon intérêt.

8 de  : 7 – 8 de  : 3

Je ne vois pas de raison de déroger à l’entame classique. Certes, je peux filer la neuvième à l’entame, ou bien couper nos communications lorsque mon partenaire est singleton Cœur. Mais il ne faut pas perdre de vue qu’à la table il est la plupart du temps préférable de produire l’entame normale plutôt que de chercher la gloire.

5 de  : 6 – 8 de  : 2 – Dame de : 2

J’entame ma longue à Cœur, la question se pose sur la carte d’entame : le 8 en 4ème meilleure ou le 5 ? J’entame en pair impair dans ma couleur d’entame mais le 8 peut mettre un doute. L’entame de la Dame présente l’intérêt d’écraser le Valet second.

5 de  : 10 

Je ne me pose pas de questions, j’entame petit Cœur (pair-impair dans ma couleur). Quelquefois, j’apporte la neuvième à l’adversaire, mais j’espère que mon partenaire a deux Cœurs et pourra prendre la main.

5 de  : 7 – 9 de : 3

Entame Cœur privilégiée car rien n’interdit à notre partenaire d’y posséder 2 cartes.

8 de  : 10

Une reprise et deux petits Cœurs en face suffisent à mon bonheur. Je n’entame pas du 5 car, s’il peut m’arriver d’inventer un 2 faible dans 5 cartes, je ne le fais pas avec six cartes pourries. Le 8 (pair impair dans ma couleur connue comme au moins cinquième) confirme donc les 6 cartes.

Dame de  : 8 – 2 de  : 2

Je ne pense pas que nous puissions faire chuter sans les Cœurs. Il faut donc être offensif en espérant une reprise de main chez le partenaire.
Le 2 de ♠ a des avantages : ne pas filer « tout de suite » de levées, le partenaire en ayant au moins 5, mais ça ne fait pas avancer le « schmilblick ».

Un seul de nos experts bascule (de justesse) vers l’entame à Carreau. Ecoutons-le :

9 de  : 7 – 8 de  : 3

L’entame Carreau présente l’avantage de ne pas livrer le Roi de Cœur au déclarant mais peut également constituer une couleur à affranchir pour le flanc si le partenaire est court à Cœur.

L’entame à Cœur est la meilleure dès que le partenaire en a deux et que le Roi de Cœur ne constitue pas la 9ième levée.

RESULTAT des VOTES

5 ou 8 de  : 79

9 ou 8 de ♦ : 19

Dame de  : 10

2 de ♠ : 2

AUTOPSIE :

Voici la donne réelle :

RD95
97
D76
AD108
2
AD10854
9832
53
A8764
32
R54
642
V103
RV6
AV10
RV97

Sur entame à Carreau, Sud déloge l’As de Pique. Est rejoue Cœur, mais la défense ne fait que trois levées : +1.

Sur l’entame d’un petit Cœur, Sud n’a pas d’autre choix que prendre. Lorsqu’il joue Pique pour établir sa neuvième, Est plonge de l’As et rejoue son deuxième Cœur : deux de chute.

Sur l’entame de la Dame de Cœur, Sud peut gagner en refusant cette levée, s’il décide que l’As de Pique est en Est et pas en Ouest : un pari raisonnable, six Cœurs par As-Dame-10 et un As semblant faire un peu trop de jeu pour un 2 faible non vulnérable.

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il collabore aujourd'hui aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.