Entames de février 2016 – 2

Entames de février 2016 – 2

Sud donneur / Tous vulnérables / tournoi par paires

Ouest
  • 43
  • AD8632
  • RV2
  • 94
ONES
1♠
23♠-4♠
fin

3♠ : constructif (11-12 DH, 4 atouts).

L’entame à l’atout contre une manche à la couleur n’a généralement pas très bonne presse au sein des experts. En effet, outre le risque de faire capturer un honneur du partenaire, entamer à l’atout revient à refuser l’avantage de tirer les premiers dans la course à l’affranchissement de levées d’honneurs, laissant ainsi l’initiative au déclarant en le laissant paisiblement mettre en place son plan de jeu.

On s’y résout néanmoins dans trois cas principaux :

  1. Lorsqu’il est probable que l’adversaire va essayer de couper de la main courte (atouts 5-3, mort faible),
  2. Lorsque la défense tient solidement les trois autres couleurs (c’est souvent le cas lorsque l’adversaire a surenchéri en esprit de sacrifice et qu’on l’a contré),
  3. Lorsqu’on n’a vraiment pas envie d’entamer ailleurs.

Nous ne sommes visiblement pas dans l’un des deux premiers cas, mais sommes-nous dans le troisième ?

La majorité de notre jury le pense, d’autant plus que nous sommes en tournoi par paires, discipline où il ne fait pas forcément bon faire différemment des autres sans posséder une bonne raison :

4 de ♠ : 8 – 9 de ♣ : 2 

Entame neutre, dans le fit neuvième adverse, par défaut.

4 de  : 10

Ce genre d’entame me repose. Je me répète : dans les séquences non révélatrices et ne faisant pas état d’un danger particulier, choisissez l’entame la plus neutre. Je choisis le 4 plutôt que le 3 de Pique pour dénier une force à Trèfle.

NDLR : cette convention consistant à faire un appel de préférence en fournissant ses atouts n’est pas standard. A discuter avec votre partenaire.

3 de ♠ : 7 – 9 de ♣ : 2 – 2 de  : 1

Laissons les se débrouiller ! Un anticolore Trèfle générateur de défausses n’est pas exclu tant en Nord qu’en Sud, mais il n’est rien moins que très hypothétique donc je pense qu’il n’y a aucune urgence et qu’un flanc neutre s’impose. En second choix, je préfère Trèfle qui peut ne rien donner (mais dévoile toutefois un peu l’emplacement de mes honneurs) à Carreau, trop engagé.

3 de ♠ : 7 – 9 de ♣ : 3

Toutes les entames sont hasardeuses. Choisissons celle qui est la plus neutre.

3 de ♠ : 8 – 9 de ♣ : 2

En tournoi par paires, pas question de prendre un risque en entamant Cœur ou Carreau. Ce serait moins évident en duplicate.
Entame conservatrice donc.

3 de ♠ : 10

Je n’aime pas entamer à l’atout, mais j’aime encore moins entamer de mes doubletons et ma grand-mère m’a appris que « les As, c’est fait pour prendre les Rois ». Avec quatre Carreaux et en match par quatre, je basculerais sur l’entame à Carreau. Ici, ce choix me semble trop « hors champ », à moins d’avoir vraiment besoin d’un top en fin de tournoi.

Trois de nos experts préfèrent tout de même l’entame du doubleton :

9 de ♣ : 7 As de  : 3

Choix difficile, j’entame rarement un doubleton, mais j’ai peur de filer le contrat en entamant l’As de Cœur.

9 de  : 6 – 4 de ♠ : 3 – As de  : 1

Toutes les entames sont possibles. Dans le doute, j’aurais choisi l’entame semi-neutre à Trèfle, pour ne pas trop aider le déclarant à l’atout, et pour ne pas compromettre d’entrée nos chances de trouver une coupe.

9 de ♣ : 6 – 2 de : 2 – As de : 2

Ne rien compromettre dans cette couleur en entamant du doubleton pour notre partenaire, plutôt que de se lancer dans des entames dangereuses.

Nos deux derniers jurés sont beaucoup plus agressifs :

2 de  : 8 – As de  : 2

Le partenaire n’a en principe pas beaucoup de jeu et le plan est d’essayer d’affranchir rapidement une (ou plusieurs) levée(s) de Carreau. L’entame de l’As de Cœur permet de faire couper le partenaire s’il est singleton mais est dangereuse en T.P.P.

2 de  : 10

Puisque le partenaire a quelque chose, la probabilité d’un honneur à Carreau chez lui est forte. Ne facilitons pas la vie du déclarant à Trèfle ou à Pique.

RESULTAT des VOTES

3 ou 4 de ♠ : 53

9 de ♣ : 28

2 de : 21

As de  : 8

AUTOPSIE :

Voici la donne réelle :

9752
R94
7
A8732
43
AD8632
RV2
94
V8
V7
A109854
D65
ARD106
105
D63
RV10

Sur l’entame à l’atout, Sud peut être tenté par laisser filer le Valet de Trèfle, ce qui lui permettrait de réaliser douze levées avec la Dame de Trèfle en Ouest et les couleurs noires aimablement partagées. Raté ici, juste fait seulement.

Sur entame à Carreau et retour à Cœur ou l’inverse, Sud doit trouver la Dame de Trèfle, sans réel élément de décision, même s’il connaîtra probablement plus de Trèfles en Est qu’en Ouest, car l’intervention au palier de 2 peut laisser supposer un peu plus de jeu : juste fait ou plus un.

Sur entame à Trèfle, Sud fait douze levées en sifflotant.

Attention à ne pas en tirer de conclusion hâtive. Le résultat d’une donne n’est en aucun cas significatif. Ne sombrez pas dans la politique du résultat.

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il collabore aujourd'hui aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.