Entames de février 2016 – 1

Entames de février 2016 – 1

Nord donneur / Personne vulnérable / match par quatre

Ouest
  • D103
  • AD974
  • 8
  • 10752
ONES
-1♣1
-1♠-3
fin

Avec cinq atouts bien placés derrière le déclarant, 8 points H et l’ouverture du partenaire, on ne donne a priori pas cher des chances du déclarant… Et pourtant ! Nous allons voir plus loin que le choix de l’entame va être déterminant.

En général, lorsqu’on est long à l’atout, on cherche plus à raccourcir l’adversaire qu’à couper soi-même. L’entame à Trèfle est donc assez logiquement choisie par une majorité assez nette de notre jury :

7 de ♣ : 6 – 8 de  : 3 – Dame de ♠ : 1

Où sont les Carreaux ? Je les verrais bien 543 (en N, E et S respectivement) avec les variantes 633, 444, 534 … Il faudra bien que le déclarant les manipule et je le laisse volontiers faire. Un raccourcissement en entamant dans la couleur de mon partenaire m’assure me semble-t’il un petit matelas de levées de chute. Le déclarant peut certes avoir quatre Carreaux cachés mais aussi dans certains cas des Trèfles ; à ce titre, l’entame Pique peut être la bonne pour le raccourcir. Enfin, l’entame Carreau semble assurer la chute (une reprise de main en face, une coupe et trois atouts naturels) mais je me refuse à jouer petit bras. D’ailleurs, même si le fait de poser la question semble montrer que le coup gagne si je me trompe d’entame, je pense que je n’aurais pas résisté, fût-ce en duplicate, à caresser l’échine du déclarant.

5 de ♣ : 6 – 3 de ♠ : 3 – 8 de : 1

Ils vont chuter naturellement si on ne les aide pas, le singleton Carreau risque de leur faciliter la lecture des mains ou le maniement de la couleur.

7 de ♣ : 10 

Pour raccourcir l’adversaire et ne pas l’aider dans le maniement de sa couleur secondaire.

5 de ♣ : 8 – 8 de  : 2

Le déclarant a sans doute une couleur secondaire à Carreau et cette entame pourrait être choisie pour se raccourcir et faire un maximum d’atouts, mais je préfère l’entame Trèfle, justement pour raccourcir le déclarant et faire une levée dans cette couleur avant que les Trèfles ne disparaissent sur les Piques. Après tout, c’est l’ouverture de mon partenaire. Cependant, j’ai une sainte horreur d’entamer sous un 10.

7 de ♣ : 6 – 8 de  : 4

Plutôt Trèfle pour ne pas aider Sud à manœuvrer ses Carreaux, mais Carreau sera parfois meilleur pour éviter d’étouffer sous trop d’atouts.

5 de : 6 – 8 de  : 4

Quelle séquence curieuse ! Etonnant que mon partenaire n’ait pas pu se manifester sur 1♠. Il doit donc être minimum du genre 3145. Deux plans possibles : le raccourcissement du déclarant ou au contraire le mien… grâce aux coupes à Carreau.

Au final, Trèfle me semble plus sûr, surtout si mon partenaire a un petit atout à jouer un peu plus tard dans le coup.

NDLR : bien vu, Pierre… voir autopsie !

 

5 de ♣ : 7 – 8 de : 3

Le partenaire ayant au maximum 4 cartes à Carreau, c’est la longue du mort. D’autre part la présence du 9 de Cœur encourage à choisir un flan de raccourcissement plutôt que d’essayer de couper des Carreaux. Le contrôle à l’atout permet de changer de plan si c’est nécessaire.

7 de ♣ : 9 – 8 de  : 1

Mes adversaires sont fittés à Carreau, je ne vais pas filer la position de la couleur. Je préfère raccourcir le déclarant en entamant à Trèfle.

Deux de nos experts préfèrent tout de même l’entame du singleton, avec plus ou moins d’enthousiasme :

8 de  : 7 – 5 de ♣ : 3

J’entame pour faire le maximum d’atouts !

8 de : 10 

Toujours entamer son singleton, surtout quand on déborde d’atouts…

Notre dernier expert propose un choix original, mais dont vous pourrez juger l’efficacité à l’autopsie :

As de  : 6 – 8 de  : 4

Le contrat ne devrait pas gagner, d’ailleurs j’aurais contré 3. L’entame qui vient naturellement à l’esprit est le singleton, pour essayer de faire 4 (voire 5) atouts en plus des levées du partenaire. Mais l’entame de l’As de Cœur permet d’éviter un scénario catastrophe de ce style, où seule l’entame de l’As de Cœur suivi d’un autre permet de battre :

Axxxxx
xx
Rxxx
x
D10x
AD9xx
x
10xxx
RVxx
-
DVxx
RDVxx
-
RV108xx
Axxx
Axx

RESULTAT des VOTES

5 ou 7 de ♣ : 61

8 de ♦ : 39

As de  : 6

3 de ♠ : 3

Dame de ♠ : 1

AUTOPSIE :

Voici la donne réelle :

AR7542
2
D7432
8
D103
AD974
8
10752
V986
-
R1096
ARV96
-
RV108653
AV5
D43

Sur entame à Trèfle. Est prend du Roi et cherche désespérément un atout dans son jeu ! 😉 Pierre !

Comme il n’en trouve pas et que l’As de Carreau est très probablement en Sud, le moins grave est sans doute de rejouer Pique. Interloqué, Sud défausse un Carreau, puis un Trèfle et, devinant exactement la situation pour expliquer ce retour étrange, joue Carreau pour le Valet, Trèfle coupé, Pique coupé et atout, dans la position suivante (Nord et Est sont partis à la pêche) :

AD974
105
RV10865
A

Roi de Cœur pour l’As, Trèfle coupé du 5. Valet de Cœur pour la Dame, Trèfle coupé du 6. As de Carreau, qu’Ouest coupe du 4… mais on est à deux cartes de la fin et Sud montre sa fourchette 10-8 à Ouest d’un air goguenard… ce dernier se vengeant en faisant remarquer qu’il a été drôlement malin de ne pas contrer !!!

Sud rétorque alors que, sur entame à Carreau, Est garde son Roi. Sud joue la Dame de Trèfle, mais Est joue Carreau. Ouest coupe et joue atout : deux de chute ! Même tarif sur l’entame de l’As de Cœur, bravo Jérémie, Philippe et Paul-Henri (qui nous vient de Belgique, ce qui nous permet de saluer ici tous ses compatriotes avec infiniment de plaisir !)

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il collabore aujourd'hui aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.