Entames de décembre 2016 – 1

Entames de décembre 2016 – 1

Nord donneur / Est-Ouest vulnérables / match par quatre

Ouest
  • R963
  • AD2
  • 96
  • 10932
ONES
1♠-2♣
-3♣-3SA
fin

Cette donne provient des derniers World Bridge Games (ex Olympiades) dont notre équipe senior est revenue avec une formidable médaille d’argent, ne s’inclinant qu’en finale contre une équipe de super stars américaines qui ne prendra la tête du match que dans le dernier tiers. Je suis très heureux et flatté de compter deux membres de cette valeureuse équipe dans notre jury d’aujourd’hui, Pierre Schmidt et Georges Iontzeff.

Dans la réalité, c’est Pierre qui avait ce jeu et qui avait choisi l’As de Cœur… mais, réflexion faite, il a changé d’avis et nous l’explique ici, ce qui montre de sa part une remarquable honnêteté intellectuelle. Il est ici suivi par Jérôme Rombaut, membre, lui, de l’équipe open.

2 de ♣ : 7 – As de : 3

L’enchère de 2♣ ne provient pas d’une couleur longue (Nord en a quatre et moi aussi) et, sans urgence, je vais entamer le plus neutre possible (je réalise que je serai le seul de la salle). Jouer, en entamant l’As de Cœur, que mon partenaire a un As et cinq Cœurs au Valet me semble trop définitif, encore que ça me donnerait le temps de rejouer Pique si la chute vient de là, d’où la note encourageante (3/10) quand même attribuée à cette entame.

3 de ♣ : 10

J’ai peur que les trois autres choix ne filent une levée et j’espère que Sud aura du mal à en trouver neuf si je ne l’aide pas.

En revanche, son associé de l’époque défend tout-à-fait le choix de Pierre à la table, tout comme trois autres membres du jury :

As de  : 10

Le partenaire à environ 6 – 7 points H. Peu de chances d’affranchir des Carreaux chez lui. Entamer l’As de permet, en cas de refus, d’éventuellement switcher à Pique à la vue du mort.

As de  : 6 – Dame de : 4

Meilleure chance de créer des levées avec le Valet en face. Je préfère entamer de l’As pour pouvoir éventuellement changer d’avis à la vue du mort.

As de  : 7 – Dame de : 3

Avec si peu d’opposition dans les noires, je tente une entame agressive. L’As évite de perdre une levée lorsque le Roi est sec ou second au mort.

As de  : 8 – 9 de : 2

Carreau me semble sans avenir, Pique dangereux. Il peut y avoir une bonne surprise à Cœur, avec un Roi second chez le déclarant et le Valet chez le partenaire. De toutes façons, je verrai le mort !

Un autre groupe de quatre entame également à Cœur, mais en préférant la Dame :

Dame de : 7 – 3 de ♠ : 3

Trouver en face un Valet de Cœur cinquième et une reprise (ou pas, si le déclarant ne laisse pas passer) semble la meilleure chance de chute. Parfois, l’entame à Pique tombera bien aussi, si le déclarant est singleton et si l’on trouve en Est un complément utile.

Dame de : 6 – 3 de ♠ : 4

Si Sud prend du Roi, j’espère avoir libéré la chute avec le Valet long en Est. S’il ducke, j’avise à la vue du mort, sans avoir donné à Sud la levée du Roi de Cœur, ce qui est l’avantage par rapport à l’entame de l’As. En contre-partie, si Sud a Roi-Valet de Cœur, je perds la main et ne peux plus me rabattre sur les Piques… L’entame directe à Pique a aussi ses mérites mais je trouve qu’elle met un peu trop tous les œufs dans le même panier.

Dame de  : 5 – 3 de ♠ : 3 – 2 de ♣ : 2

Le premier réflexe consiste à dire que Nord-Sud n’ont pas énormément de levées directes, en tout cas à Trèfle, ce qui plaide pour une entame neutre. Le problème, c’est qu’il n’y en a pas ! Trèfle peut probablement répondre à cet objectif car la couleur sera souvent répartie 4-4 voire 5-4 dans les mains adverses mais, outre le fait que cela peut être catastrophique si le système de Sud lui permet sinon lui impose de nommer une 3ème (je réitère ma demande habituelle de savoir si l’adversaire joue le 2/1 FM, le SA forcing, le 3SA fitté …) en dévoilant le partage, elle peut mettre la puce à l’oreille d’un déclarant avisé et donc l’aider à deviner le pourquoi de cette entame étrange. Sud sera souvent singleton Pique, mais je crains As blanc au mort pour Dame sèche en main et n’ai pas les cojones d’entamer le Roi (trop de mauvais cas ; s’il était 3ème, par contre…). Autre inconvénient, ce peut être une perte de temps si les Piques du mort sont consistants. Je répugne absolument à entamer un doubleton à SA sauf raison impérieuse et j’exclus donc Carreau : je risque de faire choucrouter les honneurs de mon partenaire et, plus grave, de le tromper sur les distributions : me connaissant, il croira à un 9 troisième. Par élimination, je choisis donc Cœur et la Dame est la carte juste, pour de multiples raisons.

Dame de : 7 – 3 de ♠ : 3

J’ai l’impression que l’on doit faire les 5 premières levées rapidement. Dame de Cœur plutôt que l’As car, si ça ne marche pas, on aura peut-être l’occasion de rectifier.
L’entame Pique peut couper les communications en cas de misfit.

Un groupe de trois préfère néanmoins l’entame du doubleton :

9 de  : 8 – As de  : 2

Les deux entames noires semblent à déconseiller, laissons le déclarant se débrouiller avec nos oppositions dans les deux couleurs annoncées.

9 de  : 6 – Dame de  : 4

Rien ne me plait ! Le 9 de Carreau par défaut… même si, certains jours, je serai plus agressif et choisirai la Dame de Cœur.

9 de  : 7 – 3 de ♣ : 3

Aucune entame ne s’impose, le déclarant ayant souvent 4 cartes à Cœur dans cette séquence. Il me semble qu’il faut entamer neutre.

Notre dernier expert est un peu isolé, mais ses arguments méritent néanmoins que l’on s’y attarde :

6 de ♠ : 8 – 9 de  : 2

Il s’agit de faire 5 levées : espérons 3 levées de Pique et 2 levées à Cœur, il apparaît difficile d’espérer autre chose.

RESULTAT des VOTES

As de  : 36

Dame de  : 36

9 de : 25

2 ou 3 de ♣ : 22

3 ou 6 de ♠ : 21

AUTOPSIE :

Voici la donne réelle :

DV752
4
AD8
D654
R963
AD2
96
10932
A108
V10963
V1032
8
4
R875
R754
ARV7

En l’occurrence, Sud ne pouvait gagner sur aucune entame, mais imaginons une seconde que Sud ait possédé RV54 à Carreau. Dans ce cas, vous constatez que les deux entames à Cœur sont dramatiques alors que les entames mineures laissent Sud à court d’une levée et que celle à Pique permet de mener rapidement 5 à 0. Si Sud a maintenant R1054 à Carreau et soit un cinquième Trèfle en main, soit l’As de Pique au mort à la place de Dame-Valet, l’entame à Carreau file aussi.

Finalement, je dois bien avouer que l’entame à Trèfle, à laquelle je n’ai personnellement pas pensé une seconde (et, visiblement, je ne suis pas le seul dans ce cas), a bien des mérites. Il y a visiblement des cas où il vaut mieux essayer de ne pas filer les coups plutôt que d’essayer de les battre.

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.