En face du mort – moyen – 11

Vous jouez 3SA en Sud, sur l’entame du 5 de Cœur (quatrième meilleure) :

A10
87
962
AR10965
5
RD6
RD3
AD74
V42
ONES
1SA
-3SAfin

Pas de Texas mineur avec une main de manche sans singleton.

Est monte du 10 de Cœur en troisième.

Ouest a entamé sous l’As. Il devrait aussi avoir le 9, mais vous ignorez la place du Valet.

D’autre part, avec le 4 et le 2 de Cœur invisibles, la couleur peut être répartie 4-4, 5-3 ou 6-2. Comme on évite généralement d’entamer sous un As seulement quatrième, surtout sur cette séquence (Ouest aurait forcément un autre choix, genre trois petits), il est probable que la couleur est répartie 5-3, moins souvent 6-2 quand Ouest n’est pas intervenu (et n’y a visiblement même pas songé sur votre ouverture de 1SA, puisqu’il a passé « foulée », lol).

Il arrive de laisser passer avec Roi-Dame (xx / RDx, xxx / RDx ou Dx / Rxx), mais il faut bien comprendre que cette manœuvre n’est efficace que contre un doubleton dans la main courte adverse. Si la couleur est répartie 5-3, le laisser passer ne sert à rien : à la deuxième levée, il suffira que l’adversaire muni de l’As cinquième laisse passer à son tour pour maintenir les communications ouvertes avec son partenaire, muni au départ d’un tripleton.

Si Ouest était intervenu à 2, vous pourriez présumer qu’il en a 6 et le laisser passer serait justifié. Ici, ce n’est pas le cas et il faut prendre, seul espoir de conserver un deuxième arrêt dans la couleur. Il est plus habile de prendre du Roi, afin de laisser Ouest dans l’ignorance de la place de la Dame (si Est a V10).

En tête ! C’est Est l’adversaire dangereux, pas Ouest. Vous ne pouvez rien faire si la Dame de Trèfle est troisième en Est, mais il n’est pas question de lui laisser faire une Dame sèche ou seconde.

En revanche, donner à Ouest une éventuelle Dame troisième ne serait pas gênant, puisqu’il vous resterait alors votre arrêt positionnel à Cœur.

A10
87
962
AR10965
9432
AV954
V5
73
V875
1062
R1083
D8
RD6
RD3
AD74
V42
Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il collabore aujourd'hui aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.