En face du mort – difficile – 10

Vous jouez 3SA en Sud, en tournoi par paires, tous vulnérables, sur l’entame du Roi de Cœur :

A107
762
RDV2
A103
R
DV
A103
A10854
D62
ONES
1
1X-1SA
-2-3SA
fin

Contre : dénie quatre cartes à Pique.

1SA : ne promet pas l’arrêt à Cœur.

2 : cue-bid de vérification d’arrêt.

3SA : maximum avec l’arrêt.

Est fournit le 8 de Cœur.

Une fois suffit, puisqu’Est n’en a pas plus de deux.
La Dame de Pique. Les impasses affranchissantes (qui créent des levées même quand elles ratent) sont des manœuvres prioritaires.

Est prend du Roi et rejoue Pique.

Vos neuf levées sont là, mais, jusqu’à présent, vous n’avez pas accompli d’exploit. Or, en tournoi par paires, lorsque vous jouez le contrat du champ et que vous faites le nombre minimum de levées, vous ne pouvez pas marquer la moyenne !

Il faut donc absolument grapiller une levée et le seul espoir est à Trèfle.

Très probablement Ouest. Il est intervenu vulnérable et n’a rien montré en dehors de ses 6 points à Cœur. On voit mal comment il ne pourrait pas avoir le Roi de Trèfle.

Encaissez vos Piques en défaussant un Trèfle, puis vos Carreaux en finissant en main. Regardez bien combien de fois Ouest a fourni à Pique et à Carreau, puis notez son nombre de défausses à Cœur. A trois cartes de la fin, il est hautement probable qu’il aura gardé le Roi de Trèfle second et un seul Cœur : vous n’aurez plus qu’à le remettre en main à Cœur pour l’obliger à jouer Trèfle sous son Roi.

S’il vous estime et vous sait capable d’effectuer une mise en main, il aura peut-être asséché son Roi de Trèfle pour garder deux Cœurs. Vous encaisserez alors l’As de Trèfle en le gratifiant d’un clin d’œil et d’un sympathique : « bien essayé ! »

A107
762
RDV2
A103
853
RDV94
63
R87
R9642
85
97
V954
DV
A103
A10854
D62
Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il collabore aujourd'hui aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.