Division Nationale 2 par paires – 2e weekend

Christophe GROSSET et Thibault COUDERT

Division Nationale 2 par paires – suite et fin

Si vous lisez ces lignes, c’est sans doute que vous avez aimé le reportage sur le premier weekend. J’espère que vous aimerez aussi celui-ci, avec sa dose d’émotion et de suspense.

Je vous rappelle qu’il y a 44 paires en DN1 et 44 en DN2. A l’issue des deux week-ends, les 14 derniers de DN1 et de DN2 descendent dans la division inférieure mais il n’y a que les 11 premiers de DN2 qui montent sûrement en DN1, trois places étant prévues pour caser des paires reconstituées.

On joue donc 43 positions de deux donnes par week-end (chaque paire rencontre toutes les autres), en passant de Nord-Sud à Est-Ouest selon les positions. Toutes les tables jouent les mêmes donnes en même temps, ce qui permet de suivre l’évolution de son classement à chaque tour.

Les pourcentages vont sans doute vous étonner, mais à ce niveau, réaliser 60% sur une séance est à la limite de l’exploit ! Pour terminer dans les 11 premiers et monter en DN1, il faudra faire aux alentours de 52% de moyenne sur les six séances. Avec 54, vous êtes grand favori pour monter sur le podium.

A l’issue du premier weekend, Bruno et moi sommes sixièmes…

Bruno Lorrain

Les séances vont commencer par la donne 3. Nous jouerons 1 et 2 à la fin. L’idée est de ne pas jouer lors des deux weekends les donnes avec les mêmes donneurs et vulnérabilités contre les mêmes paires. C’est une excellente initiative des arbitres.

Donne 3

Vous êtes en Est :

Est
  • R93
  • D108
  • V652
  • V54
ONES
2-2-
2SA-?

2 : pas d’As, force en points H illimitée.

Votre partenaire a promis au moins 24 points réguliers, ce qui est insuffisant pour le chelem… mais il peut avoir plus. Vous ne pouvez pas vous contenter de dire 3SA, ce que vous feriez avec 0 point ! Un 4SA quantitatif s’impose. Comme il n’a « que » 24 points, votre partenaire passe.

Passez maintenant en Ouest pour jouer ce contrat de 4SA :

AD52
AV4
AD
AR73
R93
D108
V652
V54
ONES
2-2-
2SA-4SAfin

Entame : 7 de Cœur, pour la Dame du mort et le Roi de Sud.

As de Trèfle et petit Trèfle vers le Valet. Nord plonge de la Dame et rejoue Cœur.
Prenez du 10 du mort et jouez Carreau vers la Dame.

Elle fait la levée.

Vous êtes à la tête de onze levées. La douzième viendra soit si le Roi de Carreau était second au départ (peu probable car Nord aurait sans doute entamé à Carreau), soit si les Piques sont 3-3, soit si Sud, détenteur du Roi de Carreau, avait quatre cartes à Pique, car il va être squeezé. Débloquez le Valet de Trèfle, rentrez en main par l’As de Carreau et encaissez le Valet de Cœur et le Roi de Trèfle. Malheureusement pour vous, les Piques étaient 3-3 et vous n’avez pas besoin de squeeze. 74 % quand même.

V104
7653
108
D862
AD52
AV4
AD
AR73
R93
D108
V652
V54
876
R92
R9743
109

Donne 4

Tous vulnérables, Ouest donneur. Vous êtes en Ouest, en flanc contre 1SA :

R87
D1042
1054
A94
65
8763
862
D1082
ONES
-1SAfin

Entame : Roi de Carreau.

Vous fournissez le 4 en pair-impair. Nord laisse passer et prendra au troisième tour.

Petit Trèfle pour le 3 d’Est et le 10 du mort.

Laissez passer. Si Nord a le Roi troisième, il faut l’empêcher de faire le treizième Trèfle. S’il a le Valet troisième ou trois petits, vous ne pouvez pas l’empêcher de faire un Trèfle.

Le déclarant joue alors Pique pour sa Dame (le 3 en Est) puis le Valet de Trèfle. Est prend du Roi et encaisse son Carreau maître. Le mort jette un Pique, vous un Cœur et Nord abandonne le 4 de Pique.

Est joue maintenant Trèfle pour votre As.

La position à ce stade :

R7
D102
-
-
-
8763
-
D
Vous avez rejoué Cœur, bien sûr, comme Bruno et 999 joueurs sur 1000. Il est bien trop dangereux de rejouer Pique car, si Nord a le Valet, ce qui est probable, vous lui offririez une impasse gratuite.

En fait, bien que Nord possède effectivement As-Valet de Pique, il faut rejouer Pique quand même !!!

AV
RV9
-
-
R7
D102
-
-
1092
A5
-
8763
-
D
Quand vous jouez Cœur, Nord passe le 9. Qu’Est rejoue Cœur ou Pique, Nord fait encore trois levées. Si Nord avait passé le Valet, même tarif. Est prend de l’As et en rejoue mais Nord vous colle en main à Cœur et vous êtes bien obligé de jouer Pique.

En revanche, si vous jouez Pique, Nord fait le Valet mais il est ensuite en main :

  • s’il encaisse l’As de Pique et joue Cœur, la défense table car Est a un Pique maître.
  • S’il joue Cœur (peu importe lequel), la défense prend, rejoue Pique et table.

Franchement, je n’en veux pas à Bruno de ne pas avoir trouvé cette défense magistrale. Nous nous contentons de 43 % à une de chute. En effet, sept déclarants ont chuté de deux, non pas parce que le flanc brillantissime a été trouvé, mais parce que beaucoup de déclarants ont joué le Valet de Trèfle de leur main au lieu de jouer petit vers le 10, comme Fabienne Pigeaud, ce qui est bien mieux joué et lui a permis de jouer Pique du mort.

ADV4
RV9
A93
V75
R87
D1042
1054
A94
10932
A5
RDV7
R63
65
8763
862
D1082

Donne 5

Nord-Sud vulnérables, Nord donneur.

DV83
D8
V832
R86
7543
AV
A64
DV105
AR96
R1073
R97
92
10
96542
D105
A743
ONES
-1-
1♠-2♠-
4♠fin

Contrat normal de 4♠ chez nous, qui chute avec les Piques 4-1. Nous nous contentons pourtant de 36 % car, si quatre paires ont chuté de 2, deux ont gagné (?), deux ont empaillé la manche (???) et, surtout, six ont joué 3SA. Je vous avoue ne pas être convaincu. Sur cette donne, à cause des cartes intermédiaires, 3SA est certes un peu meilleur que 4♠, mais il est rarissime qu’un fit 4-4 n’apporte pas une levée par rapport aux Sans-Atout (contrairement à un fit 5-3 où, là, 3SA est bien plus souvent préférable).

Donne 6

Est-Ouest vulnérables, Est donneur. Vous êtes en Est avec :

Est
  • DV63
  • D10976
  • D
  • D94
ONES
--
1X11♠
X-2-
-2♠?

Contre en Ouest : trois cartes à Cœur dans une main irrégulière (au pire 5332).

Bien que connaissant le singleton à Pique chez Bruno, je n’ai pas eu le courage de dire 3, vulnérable, avec cette armée de Dames inutiles. En l’occurrence, j’ai eu tort car on peut gagner 3 alors que 2♠ n’a chuté que d’une. Mais surtout, il est hautement probable que Sud aurait dit 3♠, nous permettant de sauver la moyenne à -2 non contré (ou de prendre un quasi-top à 300 si j’ai le courage de contrer). 50 points à 2♠ -1 ne nous laissent que 38 %.
A984
R842
A8
V103
10
AV5
RV10943
R87
DV63
D10976
D
D94
R752
3
7652
A652
ONES
--
1X11♠
X-2-
-2♠fin

Donne 7

Tous vulnérables, Sud donneur. Vous êtes en Est avec :

Est
  • DV8
  • AD754
  • 6
  • AV93
ONES
-
-1♠?
Vous savez qu’il faut théoriquement six cartes pour intervenir au palier de 2… mais ce principe est plus vrai pour les mineures que pour les Cœurs, couleur majeure pour laquelle on est un peu plus prêt à prendre des risques. Par ailleurs, même si Dame-Valet de Pique sont des cartes atroces (nulles en attaque et uniquement efficaces en flanc), vous avez quand même 14 points et un singleton. Enfin, Nord a ouvert en troisième. Vous intervenez à 2.
AR10974
8
AV105
D5
65
V10962
RD
R642
DV8
AD754
6
AV93
32
R3
987432
1087
ONES
-
-1♠2-
4fin
Pas un grand succès. La Dame de Trèfle est placée, mais pas le Roi de Cœur : une de chute, 100. Vous marquez quand même 57 % car un seul joueur a passé votre main (pour 1♠ +1, 110), un a chuté de deux (sans doute en jouant un Buffalo bizarre à Trèfle) et deux malchanceux se sont fait contrer !

Donne 8

Personne vulnérable, Ouest donneur.

AV432
D10
10843
109
1095
R9852
-
A8652
RD86
V64
RDV96
4
7
A43
A762
RDV73
ONES
--12♣
-2♠-3♣
fin

Bien qu’il n’y ait que cinq cartes, l’intervention à 2♣ est tout à fait normale avec ces 14 beaux points et un singleton. L’enchère de 2♠ avec 7 points pourris est plus discutable et, d’ailleurs, Sud la reprochera à Nord… C’est pourtant elle qui va mettre Nord-Sud dans un bon coup car, s’il passe, je peux réveiller par contre et nous déclarerons facilement 3. Sur 2♠, nous sommes muselés. Certes, après coup, on voit que Bruno aurait dû contrer 3♣, mais est-ce si évident ? Quoi qu’il en soit, les 100 malheureux points récoltés à 3♣ -2 ne nous laissent que 33 %.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Seulement 40 € par an !
Soit à peine plus de 3 € par mois.

Accédez à tous les contenus d'Amour du Bridge en illimité.

Renouvellement automatique et sécurisé !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 14 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004 et champion de France de division nationale II par quatre en 2014.