Division Nationale 2 par équipes 2021-3

Division Nationale 2 2021

Troisième week-end

La fin du suspense…

Si vous avez suivi le compte-rendu des deux premiers week-ends, vous savez que notre équipe (Georges Iontzeff – Laurent Rigaud / Dominique Hirtz – Alain Jarlot / Jean-Marie Pallier – Marc Kerlero) est actuellement en tête. Voici le classement avant d’aborder cette dernière ligne droite.

1 Georges IONTZEFF 128.95
2 Bernard CABANES 119.50
3 BRIDGE PLUS 117.80
4 Dominique MAURIN 114.55
5 Jean Pierre ROCAFORT 110.54
6 Jacques POTIER 110.23
7 Dan ABECASSIS 108.23
8 Stéphane GARCIA 107.39
9 Isabelle BELLO 100.96
10 Christian DOLLA 93.67
11 José DAMIANI 91.07
12 David HARARI 87.60
13 Yves PARAIN 85.34
14 Jean Louis COUNIL 82.89
15 Edouard BEAUVILLAIN 80.24
16 Sabine GRENTHE 61.04

Mes favoris restent toujours Bernard CABANES and co, bien sûr.

Match 11 : Harari (9e à l’indice)

Bien qu’à la peine dans cette épreuve, cette équipe faisait partie des favoris et reste très dangereuse. Nos quatre partenaires négocient fort bien la première mi-temps, remportée 20 à 6.
Nous rentrons pour la deuxième.

Donne 10. Est donneur, Tous vulnérables.

Vous êtes en Nord :

Nord
  • V73
  • -
  • V9762
  • V10654
ONES
-1SA
-?

Personnellement, je joue 1SA 2SA bicolore mineur, mais forcing de manche (suivez ce lien). J’ai donc le choix entre passer et faire un Texas pour jouer 3♣ ou 3, au pif, en espérant « toucher » la bonne mineure.

Notre adversaire décide de passer, ce qu’on ne peut guère lui reprocher. De plus, si l’adversaire réveille à Cœur, il pourra proposer ses mineures.

V73
-
V9762
V10654
RD9
87543
A85
R3
A1086
D962
43
A97
542
ARV10
RD10
D82

En théorie, aucun contrat ne gagne, mais battre 1SA est facile, même sur entame à Cœur pour la Dame. En revanche, la normale entame à Cœur est fatale à la défense à 3♣. 5 pour nous.

Donne 11. Sud donneur, Personne vulnérable.

Enchérissez ces deux mains avec votre partenaire, honnêtement :

V94
AR65
3
AD973
ARD10762
2
A9864
-

Voilà une séquence que Jean-Marie et moi aurions peut-être faite dans le cadre de notre système, mais qui est beaucoup plus facile à produire dans son fauteuil le lundi qu’à la table le samedi !

ONES
1♠
-2♣-2
-2♠-3♠
-4♣-4
-4SA-5♣
-5-5SA
-6-7♠
fin

1♠ : évitez les ouvertures artificielles avec les bicolores faibles en points. Il est impossible que tout le monde passe sur 1♠ !!!
2 : économisez de l’espace.
2♠ : forcing quand on joue les 2/1 FM, avec un fit d’exactement 3 cartes. La main comporte toujours de vrais Trèfles ou 16 H et + puisqu’on n’a pas répondu 3♣ sur 1♠ (12-15 H réguliers avec 3 atouts : voir fitmaj turbo).
3♠ : belle main avec six Piques (au moins !).
4♣ : confirmation des bons Trèfles.
4 : plus urgent à montrer que de confirmer des Carreaux déjà nommés.
4SA : discutable… on pourrait estimer en avoir assez fait.
5♣ : 3 pièces.
5 : as-tu la Dame d’atout ?
5SA : oui, plus quelque chose en plus mais qui n’est pas le Roi de Trèfle (on dirait 6♣) ni le Roi de Carreau (on dirait 6).
6 : quelque chose d’utile ici (Roi ou singleton).
7♠ : ok.

En l’occurrence, seules trois paires réaliseront l’exploit de déclarer le grand chelem, mais ni nos partenaires, ni nos adversaires. Egalité à 6♠ +1.

Nous gagnons 10 points à la 13 quand nos adversaires empaillent une manche sans raison, puis encore 5 quand je passe sur 1SA avec quatre Cœurs et quatre Piques, un As et un Roi dans une main 4432. Mon homologue fera un Stayman et finira par chuter 3♠.
Egalité à la 15 à 4♠ =. Pour battre, il faut entamer du doubleton dans l’ouverture adverse de 1♣. Notre partenaire et notre adversaire préfèrent raisonnablement partir dans trois petits Cœurs, ce que j’aurais fait aussi.
Nous perdons 5 bizarrement à la 16. Sur mon ouverture de 1 en troisième, Jean-Marie répond 1SA avec ♠ 964 5 D843 ♣ A9854. 3 de chute vulnérable quand je lui étale ♠ 10732 AD872 2 ♣ R76. Dans l’autre salle, Ouest passera sur 1 ! Bien inspiré. Nord-Sud joueront 2SA =, 120.

Nous remportons donc cette mi-temps 20 à 5. Total : 40 à 11, 16.31 PV. Pendant ce temps-là, Cabanes a pulvérisé Potier et marqué 19.50. Nous avons toujours 6 points d’avance sur eux et 22 sur les quatrièmes (Garcia, qui a marqué 17.44). Maurin est troisième. Tout va bien.

Cliquez sur ce lien pour lire d’autres reportages.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Seulement 40 € par an !
Soit à peine plus de 3 € par mois.

Accédez à tous les contenus d'Amour du Bridge en illimité.

Renouvellement automatique et sécurisé !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a collaboré aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.