Dans la tête d’un champion 67 – g

Mr Onemoretrick est en Sud, Sud donneur, tous vulnérables, match par quatre, avec la main suivante :

Sud
  • ARDV105
  • 8
  • A75
  • A32
ONES
2♣
-2-2♠
-3-3♠
-4-4SA
-5-?

Mr Onemoretrick : mon Blackwood était ce qu’on appelle un « Blackwood de moussaillon ». En effet, c’est moi qui ai zoné ma main précisément en ouvrant de 2♣, alors que mon partenaire n’a jamais limité la sienne. Or, théoriquement, c’est au capitaine de poser le Blackwood. Quand le moussaillon pose le carton 4SA sur la table, c’est le plus souvent une mutinerie 🙂 qui l’envoie aux fers à fond de cale pour la fin de la traversée… Mais parfois, le capitaine n’a pas pu poser le Blackwood et c’était le cas ici, comme souvent lorsqu’on a affaire à un moussaillon fort et un capitaine faible à qui il manque des éléments de décision et/ou un contrôle vital.

Dans ces cas de Blackwood de moussaillon, lorsque la réponse indique qu’il ne manque aucune pièce ni la Dame d’atout, le moussaillon est OBLIGE de dire 5SA, pour donner à son capitaine une chance de déclarer le grand chelem.

Dont acte :

Sud
  • ARDV105
  • 8
  • A75
  • A32
ONES
2♣
-2-2♠
-3-3♠
-4-4SA
-5-5SA
-6-?
Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 15 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a collaboré aussi à Jouer Bridge. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004, champion de France de division nationale II par quatre en 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2019.