Le Choix de l’ouverture

Le Choix de l’ouverture

Savoir choisir son ouverture n’est pas toujours si facile.

Saurez-vous réaliser 100% dans ce domaine ?

Ouest
  • A2
  • 5
  • RD1054
  • ARD54
ONES
?
1 : on ouvre de la couleur la plus chère avec un 5-5, quelle que soit sa force. Si vous avez ouvert de 1♣, vous aviez dans l’esprit de nommer vos Carreaux en bicolore cher pour montrer votre force ? Mais non, ce n’est pas comme ça que cela fonctionne. Si vous ouvrez de 1♣, nommez puis répétez vos Carreaux, vous garantirez un bicolore 6-5.
Ouest
  • RD1054
  • R6
  • 5
  • ARD54
ONES
?
1♣ : on fait une exception au principe précédent avec cinq Piques et cinq Trèfles car la description de la main sera plus facile. Sur une probable réponse de 1 ou 1, vous déclarerez d’abord 1♠, puis vous répèterez vos Piques avec un saut au troisième tour (3♠) pour achever la description de votre 5-5 de deuxième zone (15-17 H) avant 3SA. Si vous ouvrez de 1♠, ce ne sera pas possible. Avec une main encore plus forte (18 H et +), on ouvre de 1♣, on saute à 2♠ puis on répète les Piques au troisième tour.
Ouest
  • RD1054
  • R6
  • 5
  • RD854
ONES
?
1♠ : néanmoins, avec les 5-5 noirs de première zone (12-14), on préfère le plus souvent ouvrir de 1♠ en anticipation d’interventions adverses.
Ouest
  • 4
  • RDV96
  • ARV963
  • 5
ONES
?
1 : ce magnifique bicolore 6-5 à honneurs concentrés est bien assez fort pour justifier un bicolore cher à 2 (suivi d’une répétition des Cœurs pour décrire le 6-5). Pas question en revanche d’ouvrir de 2♣ ou 2 avec ce type de distribution.
Ouest
  • 4
  • AD1096
  • AV9863
  • 5
ONES
?
1 : en revanche, celui-ci n’est pas assez fort et vous allez devoir annoncer cette main comme un 5-5, occultant à jamais le sixième Carreau.
Ouest
  • V9754
  • AD10962
  • A
  • 5
ONES
?
1 : certes, la main n’est pas assez forte pour faire ensuite un bicolore cher. Néanmoins, étant donnée la différence de longueur et de qualité entre les deux couleurs, mieux vaut assimiler la main à un 4-6 qu’à un 5-5. Ouvrez de 1 et occultez vos Piques si votre partenaire ne les nomme pas lui-même.
Ouest
  • 4
  • AD96
  • V865
  • AD63
ONES
?
1 : en principe, tous les 4441 s’ouvrent de 1 (sauf avec le singleton à Carreau, bien sûr). En effet, la plupart du temps, la main devra ensuite être décrite comme un bicolore et il faudra le faire économiquement, ce qui serait impossible après une ouverture de 1♣.
Ouest
  • D4
  • A96
  • V865
  • AD63
ONES
?
1♣ ou 1 : avec les mains régulières, en revanche, beaucoup d’experts préfèrent ouvrir de 1♣, surtout lorsque les Carreaux sont de piètre qualité. 1 reste néanmoins la préconisation officielle.
Ouest
  • 54
  • AD54
  • A2
  • RD632
ONES
?
1SA : si vous ouvrez de 1♣, que ferez-vous sur la fréquente réponse de 1♠ ? La main ne sera pas assez forte pour le bicolore cher à 2, beaucoup trop pour 1SA et on ne peut pas dire que 2♣ soit très satisfaisant avec seulement cinq cartes, pas de singleton et 15 points H. L’ouverture de 1SA constitue donc un moindre mal.
Ouest
  • AD54
  • 54
  • A2
  • RD632
ONES
?
1♣ : cette fois, il n’y a plus aucun argument valable pour « mentir ». Quelle que soit la réponse du partenaire, vous disposerez d’une redemande satisfaisante.
Ouest
  • D854
  • RV
  • RV632
  • AD
ONES
?
1SA : vous pourriez ouvrir de 1 puisque vous n’avez pas de problème de redemande, mais ne croyez-vous pas qu’il est urgent de nommer les Sans-Atout de votre main ?
Ouest
  • R8
  • A854
  • RV632
  • AD
ONES
?
1 : la main est trop forte pour 1SA. Lorsque vous choisissez cette ouverture avec deux doubletons, restez dans la zone 15-16 H… à la rigueur 14, mais jamais 17.
Ouest
  • R8
  • AD2
  • RV7632
  • D2
ONES
?
1SA : six Carreaux de médiocre qualité, une furieuse envie de recevoir l’entame dans toutes les couleurs… ouvrez de 1SA.
Ouest
  • R2
  • A42
  • ARV732
  • V2
ONES
?
1 : cette ouverture suivie de 3 décrit parfaitement votre main. Pourquoi occuper indûment les Sans-Atout au risque de jouer de la mauvaise main ou de manquer un bon 6 ?
Ouest
  • RD2
  • V9654
  • AD
  • DV2
ONES
?
1SA : cette ouverture vous fera parfois manquer un fit 5-3 à Cœur mais, en contre-partie, vous trouverez plus facilement le fit 5-3 à Pique si votre partenaire est faible. De plus, vous avez envie de jouer les Sans-Atout de votre main. Enfin, l’ouverture de 1 vous contraindrait à inventer un faux bicolore à 2♣ sur les fréquentes réponses de 1♠ et 1SA : pas très satisfaisant, surtout avec 4 points sur 15 dans le « bicolore ».
Ouest
  • 2
  • ARDV3
  • A2
  • ADV96
ONES
?
1 : n’ouvrez pas de 2♣ ou 2 avec les mains franchement bicolores. La description de votre main sera difficile dans le silence adverse et impossible en cas de barrage. Imaginez votre sort si les enchères vous reviennent à 4♠ en Nord-Sud ! Si vous avez ouvert de 1, la surenchère à 5♣ sera évidente.
Ouest
  • ADV963
  • 6
  • AR2
  • AV6
ONES
?
2♣ : si vous ouvrez de 1♠, vous ne disposerez d’aucune redemande satisfaisante, la main étant trop forte pour un jump à 3♠ et inadaptée à une redemande à 4♠ (qui montre plus de Piques et moins de points H).
Ouest
  • AR2
  • AV6
  • 6
  • ADV963
ONES
?
2♣ : même si beaucoup d’experts ouvriront de 1♣, j’ai du mal à les suivre. En effet, la main étant trop forte pour une redemande à 3♣ (16-17 H environ), il faudra inventer un faux bicolore à 2 ou 2♠ (selon la réponse), ce qui, à mon humble avis, posera plus de problème que cela n’en résoudra. Je préfère donc ouvrir ce type de main de 2♣. Pour ne pas risquer de manquer des fits majeurs 5-3, le mieux est alors d’abandonner la réponse systématique de 2 et de répondre 2 ou 2♠ avec cinq cartes correctes et de quoi jouer au moins la manche (5 H et +).
Ouest
  • A2
  • ARV6
  • 6
  • ADV963
ONES
?
1♣ : cette fois, il n’y a plus aucun problème de redemande. Notez qu’une ouverture de 2♣ suivie d’une redemande à 3♣ ou 3dénie formellement la présence d’une majeure quatrième.
Ouest
  • A2
  • ADV6
  • AD
  • AV963
ONES
?
2♣ : bien obligé, avec autant de points H, mais attention ! Il faudra redemander à 2SA, pas à 3♣ !
Ouest
  • A
  • ARV6
  • AV54
  • AV92
ONES
?
2♣ ou 1 : rien n’est bon dans notre système avec ce jeu. 1 sera parfait si quelqu’un parle… mais le risque de passe général alors qu’on gagnerait une manche est important. Reste l’ouverture de 2♣, là encore suivie d’une redemande mensongère à 2SA…
Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 14 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004 et champion de France de division nationale II par quatre en 2014.