Cabourg 2018

A Cabourg avec Marc Kerlero, Pentecôte 2018

La balade en petit train dans Cabourg

Une très belle maison Normande

Du 18 au 21 mai 2018, nous étions à Cabourg, dans le village de vacances « Bon Séjour ».

Classé ♥♥♥ Privilège, le village offre un excellent rapport qualité-prix, on y mange vraiment bien et tout le personnel était « aux petits soins ».
Le soleil était même au rendez-vous ! Pas très chaud, certes (c’est la Normandie, le pays des vikings !), mais omniprésent.

Les cours ont eu lieu le premier soir et les trois matins suivants et les tournois commentés le soir, de 20 h 30 à 23 h 30, avec exclusivement des donnes d’application des cours. Comme d’habitude, Marc se promène au milieu des tables pendant le tournoi, ce qui lui permet de faire ses commentaires « à chaud ». Bien entendu, chacun reçoit ensuite un livret avec le commentaire de toutes les donnes jouées, pour compléter le livret de cours distribué le matin.

Les thèmes abordés cette année (et qui changent tous les ans, bien sûr) :

1 – Les cue-bids

2 – Les cue-bids (suite) : il fallait bien deux cours pour en faire le tour !

3 – Hypothèses de crainte et de nécessité.

4 – En flanc : de l’importance des premières levées.

Le niveau des stagiaires (76) est toujours très variable puisque les quatre séries sont représentées, ce qui n’est nullement gênant : les moins aguerris découvrent des choses… et les plus aguerris découvrent qu’en fait, ils connaissaient le sujet bien moins bien qu’ils ne le pensaient !

Une donne du tournoi sur les hypothèses, joué en multi-duplicate (par paires, avec une marque de match par quatre) :

R642
43
D63
AD107
D753
RV
AR5
V985
ONES
-
--1♣-
1♠-2♠-
2SA-3-
4♠fin

Nord entame du 10 de Cœur.
Sud fait les deux premières levées
et contre-attaque du 10 de Carreau.

Il faut vraiment
que je fasse un régime !

Pour ne perdre qu’un atout, vous devez espérer l’As second dans une main, mais aussi «partir du bon côté» :

– si l’As est en Nord, il faut jouer petit vers la Dame, puis petit des deux mains.

– si l’As est en Sud, il faut jouer petit vers le Roi, puis petit des deux mains.

Vous ne pouvez certes pas savoir qui a l’As de Pique, mais si c’est Sud, le coup chutera toujours, même en ne perdant qu’un atout, car le Roi de Trèfle sera forcément mal placé (Sud a passé d’entrée et il ne peut pas avoir 13 points H).

Le Roi de Trèfle en Sud est donc une hypothèse de nécessité : dès lors, l’As de Pique est en Nord.

A10
109875
V742
63
R642
43
D63
AD107
D753
RV
AR5
V985
V98
AD62
1098
R42

Très studieux…

La visite des caves de Calvados

Une donne du tournoi sur les cue-bids :

Voilà ce que je vais mettre dans ma cuisine…
un alambic !

V532
V75
AR5
532
AR8764
A83
62
AV
ONES
-1SA2♠-
2SA-4♠fin

2SA : cue-bid, montrant une main fittée plus belle que 3♠.

Sud entame du 10 de Trèfle, pour la Dame de Nord, prise de l’As.
As de Pique : ouille, Sud défausse un Trèfle !

Vous pouvez compter 24 Points H dans votre ligne. Nord a ouvert de 1SA, il a donc tous les honneurs importants.

Le partage 3-0 des atouts découvert, vous devez chercher le miracle : réaliser le Valet de Cœur en obligeant Nord à en jouer : Trèfle, surtout sans tirer le Roi de Pique. Nord doit rejouer mineur, mettons Carreau. Trèfle coupé, Roi de Carreau et Carreau coupé. Roi de Pique et petit Pique.

Nord est en main et ne peut que rejouer mineur (coupe et défausse) ou Cœur.

S’il joue le Roi de Cœur, vous laissez passer… et vous faites le reste des levées !

D109
RD10
DV103
RD6
V532
V75
AR5
532
AR8764
A83
62
AV
-
9642
9874
109874

Une belle chaumière

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur ce que deviennent les pommes !

Petit moment de repos

En Normandie, on boit du cidre !

La légende est dans la photo.

Le mitchell A (1e et 2e séries)

Le mitchell B (3e et 4e séries)

Quelques photos supplémentaires :

Laisser un témoignage
1
2
3
4
5
Envoyer
     
Annuler

Donnez votre témoignage

Amour du bridge
Note moyenne:  
 0 notes
Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 14 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004 et champion de France de division nationale II par quatre en 2014.