1♦ sur 1♣ avec une majeure

La réponse de 1 sur 1♣ avec une majeure

On lit et on entend beaucoup de choses contradictoires en ce domaine.

Je ne prétends pas détenir la vérité, mais je vous propose un petit tour d’horizon du sujet, espérant vous aider ainsi à vous forger votre propre opinion.

Avec ces quatre mains, par exemple,

Ouest
  • 8
  • RD54
  • ADV85
  • A86
Ouest
  • D854
  • R65
  • RV1065
  • 4
Ouest
  • RD5
  • AV54
  • R1094
  • V6
Ouest
  • 85
  • D1062
  • A96543
  • 6

Sur l’ouverture de 1♣, faut-il répondre 1 ou nommer la majeure ?

Pour beaucoup, la recette est simple : jusqu’à 11 points, on donne priorité à la majeure et on n’envisage de mentionner les Carreaux qu’avec les mains fortes (12 H et plus). Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une bonne idée, même en tournoi par paires.

Précisons tout d’abord qu’en enchères à deux, la réponse de 1, plus économique et plus souple, donnera souvent de bien meilleurs résultats.

Si tout le monde est bien d’accord pour répondre 1 avec la main n°1, il n’en va pas de même pour les trois autres.

Avec la main n°2, par exemple : imaginons que l’ouvreur possède cinq Trèfles, quatre Carreaux et un singleton, dans un jeu de première zone :

Ouest
  • D854
  • R65
  • RV1065
  • 4
Est
  • 2
  • AV3
  • D974
  • AV872
ONES
1♣-
1♠-2♣fin
ONES
1♣-
1-2fin

Si Ouest répond 1♠ sur 1♣, il contraint Est à redemander à 2♣. Ouest doit alors passer (2 serait une troisième couleur forcing totalement inadaptée ici) et le contrat atteint est grotesque : on ne joue pas 2♣ en 5-1 avec neuf Carreaux dans la ligne !

Changeons légèrement la main du répondant :

Ouest
  • D854
  • 4
  • RV1065
  • R65

Cette fois, cet inconvénient à pratiquement disparu, puisque le contrat de 2♣ en 5-3 sera presque aussi satisfaisant que celui de 2. De plus, les adversaires croûlent maintenant sous les Cœurs et on ne jouera pas au palier de 2, surtout si l’on a laissé l’adversaire de gauche intervenir facilement en répondant 1 : une réponse de 1♠ l’aurait évidemment plus gêné.

Nommer la majeure en priorité présente donc le double avantage de découvrir un fit 4-4 plus vite (avant de se faire enquiquiner par les adversaires), tout en comportant un effet de barrage sur l’éventuelle majeure adverse (seulement avec les Piques).

Néanmoins, considérons la main n°4 : répondre 1 risque de nous poser des problèmes totalement insolubles au deuxième tour :

Ouest
  • 85
  • D1062
  • A96543
  • 6
ONES
1♣-
1-1♠-
???

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Seulement 40 € par an !
Soit à peine plus de 3 € par mois.

Accédez à tous les contenus d'Amour du Bridge en illimité.

Renouvellement automatique et sécurisé !

Professeur agréé par la F.F.B, Marc Kerlero enseigne le bridge depuis 1980. Il est l'auteur de 14 ouvrages, dont plusieurs best-sellers et a été rédacteur en chef d'Objectif 13 puis de Bridgerama. Il a été champion d'Europe junior en 1984, vice-champion de France de division nationale I en 2004 et champion de France de division nationale II par quatre en 2014.